Accueil / non / 492 608 salariés en danger.

492 608 salariés en danger.

Avec des effectifs s’élevant à 492 608 salariés, le secteur agroalimentaire est le premier secteur industriel en France en termes de chiffre d’affaires et d’emplois. Ce phénomène est un point central de notre économie même si parfois méconnu.

L’idée répandue était que ce secteur avait la capacité de générer des résultats très significativement positifs.

La tendance de l’évolution de ces dernières années a été marquée par une érosion progressive de nos avantages compétitifs en ce domaine, notamment dans la production des matières premières agricoles,  et a transformé les excédents en déficit.

Il ne reste que deux domaines de production pour porter le secteur : celui des spiritueux, des vins de qualité et celui de l’industrie fromagère par la production de fromages de qualité.

Dans tous les autres domaines la France a perdu pied, que cela soit dans le viande bœuf, de volaille, dans tout ce qui était matière première agricole et alimentaire la France à chuter de partout.

Les autres domaines, qu’il s’agisse de la production de viande de bœuf, de volaille, de tout ce qui était la matière première agricole et alimentaire, accusent une chute marquée de leur production. La France a perdu pied. La situation est masquée par les bons résultats du domaine des vins qui permet encore une balance globale alimentaire positive. La France, pays agricole, présenterait sans ce domaine particulier un bilan déficitaire.

L’absence de choix de la dernière décennie sera lourde de conséquences. Il aurait fallu choisir entre développer une agriculture de qualité prolongée par un secteur agroalimentaire fondé sur la diversité, proposant du bio, du haut de gamme ou entre la préservation des commodités en produisant des matières premières agricoles, choix qui demandait une réglementation du coût du travail,  et favoriser les grandes unités de production.

De l’hésitation durable entre les deux stratégies résulte le pire.

On assiste à l’effondrement de ce secteur d’activité qui aurait pu être un moteur essentiel pour notre économie.

Jean-Luc Ginder

Economiste

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos jlginder

A lire aussi

Le Lac des Cygnes – Ballet au Dôme de Paris le 21 mai 2017

Le Lac des Cygnes  par le Saint-Petersbourg Ballet Theatre – Est-il encore besoin de présenter ...

Lire les articles précédents :
Temps calme ! La méditation pour les enfants…

Temps calme ! est un ouvrage de Gilles Diederichs, paru aux éditions Larousse, le 4 mars ...

Les Tambours de Bronx à la Cigale

Depuis 28 ans, Les Tambours du Bronx rassemblent.Plus qu'un groupe, des individualités sans pareil s'affrontent, ...

Le Wistiki, l’ami que vous ne perdrez jamais

Wistiki, ce doux nom qui fond dans la bouche, pendant que s'imprime insidieusement sur votre ...

Fermer