Accueil / Culture / Littérature / BD / AAARG ! le numéro 2 est enfin arrivé !

AAARG ! le numéro 2 est enfin arrivé !

Après avoir fait en fin d’année 2013 une apparition tonitruante et remarquée dans le paysage de la bande dessinée (voire notre chronique), AAARG !, la revue qui réveille les morts (si on en croit Bouzard), revient pour une deuxième tournée : on pourra dire que le grand mérite de cette seconde livraison est d’arriver au sein de son sommaire en forme de joyeux foutoir à rester fidèle à l’esprit et à la ligne éditoriale annoncée par le premier numéro tout en arrivant à nous surprendre, ce qui, décidément, donne envie que cette jeune revue dure longtemps. La recette reste la même : de la BD mais aussi des articles et des nouvelles (et aussi un peu de promo pour les copains, ce qui permet de constater qu’il y a un paquet de chouettes bouquins qui sortent dans les prochains mois !!)

Si l’on retrouve des habitués (PAF & HENCULE, GROTESK d’Olivier Texier, B-Gnet qui nous offre cette fois une relecture de PACIFIC RIM) ainsi que la suite d’une des histoires les plus intrigantes du premier numéro (LE PIGEON DE LA ONZIÈME HEURE par Nicolas Poupon) on se délecte de nouvelles arrivées qui nous offrent quelques pages bien barrées parmi lesquelles le bien nommé DELIRIUM TREMENS de Pierrick Starsky (qui est aussi rédacteur en chef de la revue) et David Sourdrille dont l’ambiance de lendemain de cuite donne lieu à une histoire tellement aberrante que j’ose à peine vous la résumer. L’esprit bis et série B continue d’infuser une partie des récits comme LA PENSION FISHER par Ozanam et Kieran, chouette hommage aux histoires à chute dans la tradition des EC COMICS. La noirceur glauque d‘UN PAYS QUELQUE PART et la douce bichromie d’Ethan Rilly sur EX MONTREAL (un jeune auteur canadien récemment récompensé aux Ignatz Awards et adoubé par Seth dont on aimerait bien voir les autres histoires traduites en français) tranchent avec l’esprit joyeusement potache de l’ensemble.

Le rédactionnel n’est pas en reste : les nouvelles d’Abd-El-Hafed Benotman et d’Eddie Pagetto sont plaisantes (celle de Jean-Marc Royon est peut-être un peu plus poussive), l’article sur CANNIBAL HOLOCAUST le film gore et sulfureux de Ruggero Deodato place définitivement la rubrique cinéma dans une tradition très « MAD Moviesque » quant à la bande dessinée, elle n’est évidemment pas en reste en mettant à l’honneur deux auteurs : Riff Reb’s (qui signe aussi la couverture de ce numéro 2) et Matthias Lehmann se livrent dans de longues et passionnantes interviews. Et enfin un passionnant road-trip de Stéphane Michaka sur les traces de celui qui fut l’un des grands peintres de l’Amérique, le grand écrivain de la désillusion du quotidien, le novelliste Raymond Carver, l’auteur de TAIS-TOI, JE T’EN PRIE et des VITAMINES DU BONHEUR. Si vous ne connaissez pas Carver, vous aurez forcément besoin de le découvrir, sinon, vous aurez sans doute envie de le relire ! Et une revue qui donne envie de lire Carver ne peut décidément pas être mauvaise !

AAARG ! – Numéro 2 – Janvier/Février 2014 – Disponible en librairie depuis le 2 Janvier 2014

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

« Paleoart » : Une vision des Dinosaures et autres animaux préhistoriques

Voici certainement le projet  »  Paleoart  »  le plus ambitieux  de l’histoire récente de l’édition ...

Lire les articles précédents :
la méthode Marc Dugast Morphorelooking Morphocoiffure

Retenez bien ce visage et cette phrase : Çà n’a pas de prix pour se sentir ...

bracelets Cruciani

Porté par les femmes et même les hommes à leurs poignets, un bijou phénomène de ...

Acer Aspire P3: Le nomade qui a tout d’un grand

Et bien en ce début d’année, on vous présente un excellent modèle de tablette hybride ...

Fermer