Accueil / Culture / Littérature / BD / Alvin, tome 1, L’héritage d’Abélard

Alvin, tome 1, L’héritage d’Abélard

alvin-t1-l-heritage-d-abelard-dargaudAlvin est le nouveau diptyque de Régis Hautière et Renaud Dillies, qui débute avec ce premier tome L’héritage d’Abélard, paru aux éditions Dargaud, le 12 juin 2015. Une bande dessinée qui fait suite à Abélard, où l’on retrouve Gaston, qui va devoir s’occuper d’un orphelin…

Gaston a fini son travail, ainsi que sa semaine, il va comme tous les ouvriers cherché sa paye de la semaine. Après avoir empoché son dû, il va retrouver un collègue et lui demande s’il veut venir boire un coup chez George. Pavlo lui explique qu’il aimerait bien, mais s’il commence à boire un coup, il ne s’arrête pas, et s’il y a des joueurs de cartes, c’est pire encore. Vu que sa femme est enceinte, il doit faire attention, il va avoir de nouvelles responsabilités, donc il ne viendra pas. Le soir venu, Gaston va seul au café de George, il y retrouve le patron, quelques connaissances et Purity, une prostituée. Elle lui demande s’il a reçu sa paye de la semaine et l’invite à monter fêter cela ! Quelque temps après, Purity se rhabille, elle demande gentiment à Gaston de l’aider à refermer sa robe, s’assoit sur le lit et commence à bavarder. Mais Gaston ne veut toujours pas parler, il n’a rien à dire, et préfère entendre l’histoire, la vie de Purity, même si cette dernière lui a déjà tout dit de sa vie, d’où elle vient, de son arrivée à New York, de son fils et de son fichu père qui l’a quitté…

alvin-t1-l-heritage-d-abelard-dargaud-extraitAprès avoir été frappée à mort, Purity fait promettre à Gaston de ne pas mettre son fils à l’assistance publique. Pour Gaston, une promesse est une promesse. Il va donc retrouver la nourrice, qui se désintéresse complètement de l’enfant, et ne veut plus en entendre parler. Gaston, personnage plutôt solitaire, se retrouve donc avec un enfant à la maison. Il doit lui trouver une famille, ce qui ne va pas être chose facile, car l’enfant a beaucoup de répartie, pour le plus grand plaisir du lecteur, mais au désespoir de Gaston. Une autre solution va s’offrir à Gaston, retrouver la famille du petit Alvin, pour cela, un voyage va s’offrir pour les deux personnages attachants, émouvants, tendres et amusants… Le récit est à l’image de ces personnages troublants, poignants, drôles et touchants. De la tendresse dans ce monde brut qui ne fait pas toujours de cadeaux, et sur cette trame, où le jeune garçon orphelin se retrouve sans aucune famille. Des rencontres curieuses viennent apporter leur lot de d’intérêts. Des phrases du chapeau d’Abélard attirent l’attention et laissent à réfléchir, un brin de poésie, de réflexion et de psychologie dans la bande dessinée qui offre bien des surprises. Le dessin est subtil, délicat, appuyé, fort et expressif, on y reconnaît rapidement le trait caractéristique de Renaud Dillies, qui apporte toujours un petit plus, un je ne sais quoi qui offre de très belles planches et un superbe album !

Ce premier tome d’Alvin, L’héritage d’Abélard, est une bande dessinée surprenante et émouvante, pleine de poésie et de douceur dans ce monde rude, pour deux personnages attachants, émouvants, où un long périple les attend…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

xavier-fagnon

Xavier Fagnon « Rendez-vous Place Gandhi » au Petit Palais des Glaces – Paris

Xavier Fagnon – « Rendez-vous place Gandhi » un spectacle d’imitation inspiré de Pekin Express. 4 binômes de ...

Lire les articles précédents :
La toute nouvelle Lotus 3-Eleven

L'édition 2015 du Festival de vitesse de Goodwood dévoile en avant-première la pionnière de la ...

Le nouveau polar biblique de Delalande-Bertorello-Lapo

« Les explorateurs de la bible, le manuscrit de Sokoka » Le nouveau Polar biblique de ...

Ciné Plein-Air à Marseille

A Marseille l'été, en journée il fait chaud, très chaud même... Alors soit on va ...

Fermer