Accueil / Agenda / ARLES : La photo de nu s’ouvre sur l’international !

ARLES : La photo de nu s’ouvre sur l’international !

L'affiche des rencontres
Le nu sous toutes les coutures

16 ans déjà que ce Festival installé dans la ville de Van Gogh, reçoit des noms prestigieux de la photo (Jeanloup Sieff, Georges Tourdjman, Hans Silvester…) Pour la première fois, ces rencontres prennent une tournure internationale avec 35 photographes Européens, 1 Japonais et 10 Chinois !

L'artiste "performeuse"
The Blue Escape II (Marie Mons)

La photo de nu s’inscrit dans un registre éditorial qui permet la présentation de 1000 images dont 600 projetées le vendredi 13 mai aux Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence. « Arles va permettre à plus de 15 000 visiteurs de découvrir la photo qui accompagne les corps, un vrai challenge pour nous de conserver cette qualité d’exposants et une chance pour la ville… » résumait Bruno Rédarès (le Président Fondateur) en maître d’oeuvre de ces rendez-vous incontournables sur la nudité au sens noble du terme !

La nudité dans son oeuvre
Marie Mons

Premier rendez-vous avec Marie Mons (Auteur-Photographe), au Palais de l’Archevêché cette dernière expose une présentation d’auto portraits, la mise en scène dans un hôtel particulier ouvre le champ visuel. Tout de suite, les photos évoquent l’instinct de la captivité toute relative. La singularité de la nudité pose le questionnement du furtif, l’apparence dans les poses montre la rigueur artistique de son modèle, qui fuit l’existence dans une sublime mise en scène mais sans toutefois élaborer une stratégie de l’image. On se trouve vite saisi par l’artiste très féminine, la trentaine au regard doux qui ne se laisse pas accaparée par les certitudes. Ses doutes sont peut être sa force de créativité quand elle nous donne l’illusion d’être perdue dans des décors apurés. Certes elle explore l’intime mais son travail résonne aussi avec ce qui l’entoure. Diplômée de l’Esag Pennighen son parcours du monde (Finlande, Islande, Singapour…) instaure un sens de l’observation mais aussi de son recul et de ses questionnements sur les univers qui composent les sources de son inspiration.

Lala dans une pose nue
Lala « Sulfureuse »

Poursuite de notre initiation sur la photo de nu, avec Lala « Artiste-Traductrice » Au premier coup d’oeil la demoiselle sur ses talons hauts m’interpellait par son look un brin excentrique, pour ceux qui regardent TF1 comme moi « Qui veut épouser mon fils saison 2 » retrouveront le souvenir de la belle qui avait joué le rôle de la séductrice devant les caméras. Cette comédienne Lyonnaise et originaire de Chine est aussi une ancienne mannequin de chez Elite, durant ce Festival Arlésien elle est incontournable, au gré des expositions elle a servi de guide à notre équipe (voir la video).

L'Ethiopie
Enfants Africains (Shuying Li)

Lala me présente Shuyin Li qui expose sa série « Enfants Africains ». Cette photographe de 45 ans  a un beau parcours talentueux, sa création s’inscrit dans un registre documentaire, son regard sur l’Ethiopie pose sa féminité et rejoint les oeuvres humanistes de ces rencontres de la photo de nu. La série en noir et blanc se joue de la lumière où par moment transperce les rayons de soleil sur les visages des enfants. Les photos prises dans des tribus respectent entièrement les conditions de vie de ses habitants, la nudité de jeunes garçons donne une idée de la promesse d’un avenir qui devra faire la part entre la tradition ancestrale et les coutumes Africaines, qui rajoutent aussi de plus en plus d’éléments modernes dans ces peuplades qui nous observent !

 

Yuan-CAI
Corps 360

Autre très belle rencontre en Arles à la Galerie de l’hôtel du Musée, avec Lala nous sortons de la Chapelle Sainte-Anne lieu d’exposition du collectif Chinois, nous partons à la rencontre de Cai Yuan. Celui-ci est l’un des plus grands collectionneurs d’appareils photographiques en Chine. Pour la présentation de son travail à Arles qu’il a conçu spécialement pour la Cité Romaine, il nous a parlé de sa méthode de développement qui utilise le traditionnel (l’argentique) en mélangeant des spectres lumineux appelés « brouillard » ou « traces » qu’il incorpore à la manière d’un peintre dans ses oeuvres. On est vite impressionné par la qualité picturale de son travail, la nudité féminine apparait naturelle par les formes qu’elle évoque au fil des photos. « Le corps 360 » est le thème que l’artiste a choisi avec brio. Sa technique approche une véracité de l’image et surtout installe un climat de fraicheur dans son art de la photo de nu. Déjà repéré par des Galeries Internationales Cai Yuan s’est livré au jeu de nos questions (voir la video).

Le soir venu, invité à prendre une coupe de Champagne dans un hôtel de Charme au centre d’Arles, je me suis retrouvé avec Uchercie Tang, cette artiste est aussi une comédienne de théâtre on l’aperçoit dans le reportage video, elle se fait photographier par un photographe Chinois. J’ai pu profiter de sa présence et de sa beauté asiatique, plus grande que moi par ses escarpins on a longtemps discuté des « looks » des gens, il faut dire que mon côté un brin décontracté a fait débat dans la communauté Chinoise qui s’était mise sur son 31, pour l’évènement Arlésiens ! Tous les renseignements sont sur http://www.fepn-arles.com

Eric Fontaine

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Wonderpark, tome 3, Cyclos

Cyclos est le troisième tome et le troisième monde de Wonderpark, dans lequel, Mervin, Jenn ...

Lire les articles précédents :
« Hypnoteam » les 7 hypnotiseurs sur scène partout en France

Un spectacle d'hypnose proposé par une équipe de 7 hypnotiseurs, voilà un spectacle insolite et ...

« René SEYSSAUD (1867-1958) » chez SOMOGY Éditions d’art

Vous êtes un amoureux d’art, curieux d’en apprendre encore plus sur les peintres qui ont ...

Instituts de beauté, les coulisses : Et le diable créa l’esthétique

Claire Gabriel nous propose son ouvrage Instituts de beauté, les coulisses – et le diable ...

Fermer