Accueil / Loisirs / Cuisine / Vous avez dit « Crusine » ?

Vous avez dit « Crusine » ?

Manger sain et manger bien sont-ils deux concepts impossibles à rallier ? Dans l’imaginaire collectif, la simple évocation de « légume » suffit à engendrer dans l’esprit malléable de monsieur tout le monde un germe de dégout. La « verdure » est ainsi vue comme fade et sans saveurs. C’est pourtant tout le contraire, et la «Crusine » nous le démontre avec brio. La naturopathe et nutritionniste Martine Gustin en a fait son crédo en proposant au sein de la maison d’hôte le Mas Lafleur des ateliers pratiques et théoriques pour s’initier à la Crusine.

atelier crusineL’alimentation crue et vivante qui donne son nom à la « Crusine » est composée essentiellement de fruits et de légumes crus, de graines germées ; graines et oléagineux. Elle mêle saveurs, textures et couleurs avec beaucoup de réussite et remet au goût du jour les légumes d’antan On se délectera de nombreux jus de fruits, exotiques ou méditerranéens, de légumes savoureux et fruits hauts en couleurs. Nombreuses espèces de graines, comme les graines de chia, utilisées par les Aztèques depuis la nuit des temps, quantités de baies comme le goji, petite baie rouge poussant sur les hauts plateaux du Tibet , et racines comme le gingembre et le curcuma, plusieurs variétés d’algues utilisées depuis des siècles dans les cuisines chinoises et japonaises forment le socle de cette alimentation crue, saine, savoureuse, riche en couleur et en saveurs.

Assiete crusineMais alors pourquoi manger cru et vivant ? Car nos aliment sont à notre corps ce que l’essence est à notre voiture : le carburant essentiel au bon fonctionnement des subtils rouages de notre organisme qui s’encrassent au fil du temps tout comme les pièces mécaniques du moteur de notre voiture. Si nous remplissons notre réservoir d’essence alors que le moteur a besoin de diesel, quelle sera la réaction de notre voiture ? Il en va de même pour notre corps, nous devons lui apporter les nutriments et les vitamines dont il a impérativement besoin. Et les aliments crus et « vivants » en contiennent énormément.

Lors de la cuisson, les légumes et fruits que nous consommons perdent ainsi la quasi-totalité de leurs enzymes et vitamines. La nourriture devient alors « morte » et perd tous ses atouts. De plus l’alimentation cuite apporte une surcharge de travail pour les organes d’élimination qui n’arrivent pas à composer avec ces excédents. Ces excédents non métabolisés constituent des déchets qui en s’accumulant conduisent à des maladies dégénératives. D’où la nécessité de consommer une part conséquente d’aliments crus car au-delà des biens faits physiques qu’ils génèrent (meilleure digestion, sommeil réparateur, surplus d’énergie et de vitalité) ils apportent de nombreux bénéfices sur les plans psychiques et émotionnels.

Pizza crusine

La notion de manger sain pour être en bonne santé n’est pas une mode récente. Dès l’antiquité, Hyppocrate considéré par beaucoup comme le père de la médecine affirmait vers -400 A.C « Que ton aliment soit ton seul médicament » en faisant référence à une alimentation saine et variée. En 1930, le Professeur V.Marchesseau remet au gout du jour le dicton d’Hyppocrate en jetant les bases de ce qu’il nommera par la suite la naturopathie connue aussi sous le nom d’  « hygiène vitale » ou « hygiène des profondeurs ». La naturopathie se définit comme l’art de prévenir la maladie, de conserver la vitalité et de l’optimiser par un mode de vie plus sain (alimentation crue et vivante, activité sportive).c’est en somme une « écologie de la santé » appliquée au quotidien.

exterieurAvis personnel : La rédaction Marseille de France Net Infos  a été conviée par Pascal Lafleur, ancien champion du monde de kick boxing dans son Mas Lafleur au cœur des Alpilles pour assister au stage de « Crusine » organisés par l’accueillante naturopathe et nutritionniste Martine Gustin. Plus qu’une révélation et d’une mise en lumière sur une nouvelle façon de manger, on y découvre de nouveaux aliments exotiques, fascinants et riches en saveurs.

À travers plusieurs ateliers rondement menés, on revisite des recettes classiques qui plairont aux plus gourmands tout en respectant le principe de base de la naturopathie. Si certains seront réticents à effectuer une « réforme alimentaire complète », ces stages de Crusine donnés par Mme Gustin et son mari seront un bon moyen de découvrir, ou redécouvrir, dans une ambiance chaleureuse et tranquille, des aliments aux vertus thérapeutiques inimaginables.

Mas Lafleur 998 Chemin de Rosette 13160 Chateaurenard

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Morel Cedric

A lire aussi

Je voyage je joue, un mug plein de surprises pour les enfants !

Je voyage je joue est un mug en plastique, des éditions Flammarion, paru en mai ...

Lire les articles précédents :
L’homme qui jouait de l’orgue de Bertrand Ferrier

L'Homme qui jouait de l'orgue, de Bertrand Ferrier est paru le 27 août 2015 aux Editions Max Milo. Quelle ...

Bilan 2015 positif pour la Foire Internationale de Marseille

Au Parc Chanot de Marseille, ce lundi 6 octobre 2015 se tenait la conférence de ...

Dominique Besnehard raconte les acteurs dans Dix pour cent

Ancien agent d’acteurs devenu producteur, Dominique Besnehard revient sur son précédent métier avec cette série ...

Fermer