Accueil / Culture / Cinéma / AVP de VERSAILLES la nouvelle série CANAL+ au CGR LE PARIS

AVP de VERSAILLES la nouvelle série CANAL+ au CGR LE PARIS

Le jeudi 5 novembre au CGR LE PARIS à 20h avait lieu l’avant-première de la dernière création originale de Canal+ : VERSAILLES ..Très bien accueillis par le personnel et avec sac rempli de goodies nous nous sommes dirigés vers la salle de projection et nous vous donnons notre avis sur cette sortie très attendu..

canal plus VersailleVERSAILLES est une coproduction CANAL+ Création Originale, Capa Drama, Zodiak, et Incendo.  Les showrunners Simon Mirren et David Wolstencroft, qui signent la bible et l’écriture de cinq épisodes, assurent  la production exécutive avec Anne Thomopoulos (productrice exécutive de Rome, Borgia, Camelot).

Jalil Lespert (Yves Saint-Laurent, Des Vents Contraires) signe la réalisation des deux premiers épisodes de la série, dont la direction artistique est assurée par Katia Wyszkop (chef décoratrice de Saint-Laurent de Bertrand Bonello, Les Adieux à la Reine de Benoît Jacquot, Potiche de François Ozon, Van Gogh de Maurice Pialat…)

La série VERSAILLES nous montre Louis XIV en jeune roi hanté par un traumatisme d’enfance, la fronde. Il est résolu à ne jamais revivre une telle situation de vulnérabilité.Il va alors tout mettre en œuvre pour devenir le plus grand roi de l’histoire de France, et  faire de son royaume le plus puissant d’Europe.Il usera de toutes les ressources pour mettre la noblesse au pas, nourrissant en privé les ressentiments les plus amers, voire la paranoïa. 

L’aspect privé est extrêmement mis en avant,nous suivons de cette façon toutes les passions de la cour,aucun vice ni aucun personnage n’est épargné.

Versaille Canal Plus

Ici l’aspect psychologique de Louis XIV apparait très exploité , tant dans sa relation avec son frère que dans sa relation au pouvoir ou à son regretté père.On découvre un Versailles rongé par le vice avec une mise en scène sombre ( qui fait écho à celle de Borgia )   qui insiste d’autant plus sur l’atmosphère de trahison,de meurtre  et de violence tant physique que psychologique qui règne dans ces deux premiers épisodes. 

Une réflexion sur les personnages est enclenchée,sur leur relation à eux même,la moralité est ici sans cesse remise en question.

VERSAILLES rend bien compte de l’ambiance de complots qui régnait à cette époque.On constate une qualité certaine au niveau de l’esthétisme de la série,les effets sont aboutis,la musique assure la modernité et transpose Versailles dans l’air du temps. Les costumes sont magnifiques et les décors,les scènes de bals, de réceptions  sont,comme on pouvait s’y attendre d’une beauté rare.De plus,les acteurs sont très bons et assurément investis dans leurs rôles.On regrette cependant le tournage anglais pour une série sur l’histoire de France et la très petite quantité de réalité historique délaissée au profit de la fiction et de nombreuses scènes d’ébats amoureux.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Archives_de_la_Redaction

A lire aussi

l’histoire culturelle des 80’s française racontée par Stéphane Deschamps

Lorsque l’on évoque l’histoire des 80’s, vient tout de suite à l’esprit images colorées, slogans ...

Lire les articles précédents :
Camélia Jordana dans « Nous Trois Ou Rien »…

Nous avons rencontré Camélia Jordana (23 ans), lors de la conférence de presse pour la ...

Follia Continua

Follia Continua fête les 25 ans de Galleria Continua en présentant dans pratiquement tous les ...

Yu Yan : le massage liftant de la Maison du TUI NA

Lorsque l'on entend le mot « lifting », on pense immédiatement à la chirurgie esthétique. ...

Fermer