Accueil / Culture / Littérature / BD / Bayou bastardise, tome 1, Juke Joint

Bayou bastardise, tome 1, Juke Joint

Bayou bastardise est une nouvelle série des éditions Ankama, qui débute avec Juke Joint, paru le 28 août 2015. Une première publication pour Armand Brard, qui s’en sort très bien, accompagné de Neyef pour le dessin, ils offrent tous deux une bande dessinée d’exception, un joli mélange qui fait mouche !

bayou-bastardise-t1-juke-joint-ankamaA Peaux-Brumes, en Louisiane, deux frères se cherchent, ils se reprochent l’un et l’autre certaines choses. Ils se font plus de thunes maintenant avec La Mangouste, qu’avant avec le Commodore, mais malheureusement, avec ce changement, leur frère a perdu trois doigts, tout cela à cause du vieux débris de Zach qui aurait dû fermer sa gueule. Mais comme l’explique l’un des deux hommes tout ce paie… il imagine donc comment s’en prendre à Zach et fait quelques suppositions à son frère qui le suit rapidement. C’est ainsi que dans la nuit, les deux hommes se retrouvent près de la cabane du vieux Zach, un vieil homme alcoolique, qui se remémore un sombre souvenir de 1969 à Peaux-Brumes… Un entendant un fracas contre sa prote, le vieux fou pense que c’est le fantôme d’un vieil ami qui revient pour se venger ! Il y aura bien une vengeance, mais pas celle attendue…

bayou-bastardise-t1-juke-joint-ankama-extraitLa bande dessinée est découpée en plusieurs chapitres, présentant ainsi différentes étapes importantes de ce récit particulièrement bien construit et entraîne facilement le lecteur jusqu’au dénouement. Au fur et à mesure du récit l’on découvre des personnages haut en couleurs, des ivrognes, des vieux chanteurs, des anciens drogués, un prêtre déjanté, des enfants qui font du catch, des trafiquants, des flics ripoux, des paumés qui cherchent à s’en sortir… Tous ces personnages vont se mêlés et s’entremêlés dans ce scénario bien ficelé, pour laisser place à l’intrigue, qui va, au fur et à mesure des chapitres, pendre tout son sens et éclairer le lecteur sur toute la noirceur de ces habitants de Peaux-Brumes. Une jolie palette de bras-cassés qui offrent malgré tout une histoire qui tient parfaitement la route et cache bien des surprises ! Les dialogues sont également travaillés et plaisants, afin de s’immerger complètement dans cette bande dessinée qui mélange les genres, fantastique, policier, drame, polar noir… Le trait de Neyef est très reconnaissable, les personnages sont particuliers, mais expressifs, avec des teintes choisies pour garder cette ambiance parfois lourde et pesante qui anime la bande dessinée.

Juke Joint est un premier tome réussi pour cette nouvelle série Bayou bastardise d’Armand Brard, qui présente sa première publication. Une bande dessinée aux personnages hauts en couleurs, aux histoires de règlements et de vengeance, tout cela dans un univers lourd et intrigant.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

scrapboks-du-baron-de-cabrol

Les scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society

Ce très bel ouvrage sur les de Cabrol  mets en lumière l’âge d’or de la ...

Lire les articles précédents :
NC019 - EDC Fraicheur jasmin
Nature & Senteurs : des Eaux de Cologne qui sentent bon la Provence

Nature & Senteurs est une jolie marque qui conçoit des soins cosmétiques, des parfums et ...

Alternatiba
Alternatiba Paris : 26 et 27 septembre 2015

Deux mois avant la COP21, le mouvement citoyen Alternatiba Paris organise un grand village des ...

kididoc-imagier-foret-nathan
Deux nouveaux imagiers animés Kididoc…

La collection Mon imagier Kididoc présente deux nouveaux documentaires animés, Mon imagier du chantier et ...

Fermer