Accueil / Culture / Littérature / BD / BD – « Druuna, Morbus gravis delta » de Paolo Serpieri

BD – « Druuna, Morbus gravis delta » de Paolo Serpieri

DrunaBD – « Druuna, Morbus gravis delta » de Paolo Serpieri aux Ed. Lo Scarabeo, est la ré-édition d’une saga « science fictio-érotique » , exclusivement réservée à l’adulte de plus de 18 ans .

Après une catastrophe sans précédent, les humains forment différentes castes : les mutants, les humains sains, et les prêtres, vivant chacune à un niveau différent sur terre . Mais, un terrible « mal » ronge les humains et les transforment en monstres assoiffés de sang et de sexe . Un groupe d’humain sain se proclame détenteur du « vaccin » guérisseur , le « sérum », et en profite pour procéder à des « vérifications » sur le peuple ,leur permettant de trouver les « contaminés ». Ceux ci sont alors éliminés et on ne sait exactement ce qu’il advient des gens sains.

Dans cet univers apocalyptique, où les pulsions primitives de l’homme ressortent puissance 10 (!!) : corruption, Paolo-Eleuteri-Serpieri-Druunaperversion, meurtre ….. Druuna , l’héroïne aux courbes sulfureuses et généreuses, resplendissante de santé sur cette terre contaminée, essaye de se procurer par tous les moyens , le « sérum » salvateur, détenu par le capitaine Jock et ses confrères,  afin de soigner son grand amour qu’elle cache . Dans sa quête, elle découvre petit a petit la vérité sur ce qu’il est advenu de la terre jadis, et sur une éventuelle catastrophe à venir. Mais reste à découvrir qui sont ces fameux « prêtres »? Où les gens sains disparaissent -il? Qui sont les mutants colonisant les profondeurs?

Paolo Serpieri est passé , il y a déjà longtemps, maitre du dessin réaliste et érotique , puisque cette saga, déjà éditée en 1986, comporte 3 cycles et 8 tomes . Son trait est magnifique, et il n’y a pas de mauvaises surprises : on retrouve les illustrations de cette superbe couverture dans la bd toute entière.Le scénario futuriste est si bien ficelé , qu’on en oublie les scènes érotiques et les détails sexuels qui n’entachent en rien à l’histoire .

On devient presque « dépendant » des aventures de cette Druuna, présentée comme un véritable fantasme masculin, juste assez candide et naïve pour parfaire à cette ambiance malsaine.Les éditions « Lo Scarabéo » ont à faire avec la ré-édition de la saga qui nous laisse sur notre fin avec ce premier cycle comprenant le tome 1 et 2 . Elles relancent notre intérêt et notre curiosité . « Druuna » saura captiver le grand public (averti !!) et convenir a la gent masculine comme à la féminine .

Article – Stephanie BK

 


 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

« Paleoart » : Une vision des Dinosaures et autres animaux préhistoriques

Voici certainement le projet  »  Paleoart  »  le plus ambitieux  de l’histoire récente de l’édition ...

Lire les articles précédents :
Gilles Lanio nouveau Président de l’Union Nationale de l’Apiculture Française.

L' Union Nationale de l'Apiculture Française (UNAF) vient d'élire son nouveau Président. L'Assemblée Générale annuelle de l'UNAF ...

Rolls, recettes bien roulées.

Rolls, recettes bien roulées est un livre de plus de 30 recettes, de ces délicieux ...

Freebox mini 4K la 1ère box au monde 4K

Free dévoile la nouvelle Freebox de son offre entrée de gamme : la Freebox mini ...

Fermer