Accueil / En Région / Bretagne / Bernard Hinault « Bernard Face à Hinault » Interview

Bernard Hinault « Bernard Face à Hinault » Interview

Le dernier livre de Bernard Hinault « Bernard Face à Hinault » est sorti ce 20 mai chez Mareuil Editions. Nous avons rencontré le héros du cycle dans un café parisien. Un héros humble et tourné vers sa famille.

Bernard Hinault et Louis de Mareuil, l'éditeur.
Bernard Hinault et Louis de Mareuil, l’éditeur.

Alors Bernard, quoi de neuf dans ce livre qui n’ait été dit dans votre ouvrage précédent (Bernard Hinault, l’épopée du Blaireau, Mareuil Éditions) ?

Pour l’ouvrage précédent, je voulais que ce soit écrit par un écrivain et que ce soit comme un roman. Ici, le travail est différent. C’est un universitaire (Jean Cléder, enseignant-chercheur en littératures comparée à l’université de Rennes, ndlr), qui est venu me voir pour me proposer de commenter des images d’archives. Le travail est différent car sur ce livre, je suis le commentateur de mes propres exploits.

C’est un véritable plongeon dans le passé que vous avez effectué !

Oui d’autant que ce travail n’a jamais été fait auparavant. J’ai visionné des heures d’enregistrements de l’INA et nous avons sélectionné 6-7 heures d’images dont la plupart sont inaccessibles au public. Les lecteurs pourront retrouver ces images grâce à un QR code inséré dans certaines pages qu’ils pourront flasher.

Vous prenez votre retraite, paraît-il, mais serez-vous présent au prochain tour de France ?

Oui bien sûr, dans la partie organisation bien sûr mais j’y serai encore cette année.

Avez-vous votre mot à dire sur le tracé ?

Non je n’ai pas vraiment mon mot à dire sur le tracé. Il est souvent assez similaire alors il faut le varier pour casser la routine mais peu de villes sont candidates au départ. C’est dommage.

Comment allez-vous occuper votre retraite ?

Et bien je vais surtout m’occuper de mon petit-fils. C’est d’ailleurs lui qui m’a poussé à prendre ma décision. Je n’ai pas connu cela avec mes enfants car j’étais souvent absent, mais mon grand-père s’était bien occupé de moi et je me dois de retransmettre. C’est mon rôle de vieux en quelque sorte (rires).

Vos fils ont-ils l’amour du vélo comme vous ?

Le père de mon petit-fils a 34 ans. Il est marchand de cycles à Saint Malo. Je n’ai jamais imposé à mes fils de faire de la compétition de vélo mais mes deux garçons ont fait du sport. J’ai eu la bêtise de leur dire par rapport au vélo qu’ils n’étaient « pas aussi bon que leur père ». Cela dit en 2007, quand j’ai repris le vélo, j’ai partagé de bons moments avec mes enfants. Mon autre fils a 40 ans et il vit aussi en Bretagne.

Qu’en est-il de votre vélo d’origine ?

Et bien figurez-vous pour la petite histoire, que j’ai retrouvé mon vélo d’origine il y a peu de temps (le vélo à la base appartenait à son frère, ndlr). C’est mon voisin qui m’a appelé en disant, « viens Bernard, j’ai besoin que tu identifies un vélo ». J’y suis allé et c’était bien le vélo que j’avais racheté à mon frère. Il y avait même ses initiales encore gravées dessus, le vélo de cadet. Je l’avais donné à mon filleul et j’avais ensuite perdu sa trace. Maintenant il est bien au chaud à la maison.

Quand vous regardez en arrière, pensiez-vous en arriver là un jour. Pensez-vous qu’il y aura un autre Bernard Hinault ?

Je n’en sais rien. A la base, je voulais être ajusteur. Le vélo, c’était juste pour me faire plaisir. Pour ce qui est d’un gagnant Français, on verra. J’ai été coach pendant huit jours avec l’équipe de France mais c’est trop court. Seul le directeur sportif peut donner des consignes. Moi je peux juste mettre l’ambiance.

Vos pronostics pour le prochain Tour de France ?

On ne peut jamais savoir mais les espoirs sont plutôt en Froome ou Contador, le Colombien.

Merci Bernard de nous avoir fait rêver. Bonne retraite, bien méritée.

Avez le livre « Bernard Face à Hinault, Analyse d’une légende», retrouvez Bernard en pleine possession de la légende qui l’entoure. Riche en anecdotes, le livre nous replonge dans l’ambiance du tour depuis 1972. Vous pourrez revivre en live, Liège 77, le Championnat du Monde à Sallanches, ou bien des photos inédites de Gand Wewelgem et de Paris-Roubaix, sans oublier les vidéos de certaines étapes du Tour de France, du Giro ou de la Vuelta, Bernard s’exprime sur les techniques de son sport, la stratégie de son groupe ou sa tactique personnelle sur l’ensemble de sa carrière.

Un livre essentiel qui permet enfin de mieux comprendre et mesurer la légende Hinault. A se procurer aux éditions Mareuil.

 

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Le Tour de France 2018 innove pour une course plus ouverte

Le Tour de France 2018 dévoilé au Palais des Congrès de Paris Le Tour de France ...

Lire les articles précédents :
Festival de Cannes : Sean Penn en compétition

Pour cet avant-dernier jour de la compétition, Sean Penn est venu présenter son dernier film ...

Bernard Hinault, une dernière fois sur le tour

Bernard Hinault, véritable légende du cyclisme, tournera la page du Tour de France en juillet ...

Festival de Cannes : Xavier Dolan en compétition

Il y avait foule ce jeudi pour voir le dernier film du festival de Cannes ...

Fermer