Accueil / Culture / Littérature / BD / Bikini atoll, un slasher exotique !

Bikini atoll, un slasher exotique !

Bikini atoll est un nouveau one shot de la collection Flesh & bones, des éditions Glénat, paru le 9 mars 2016. Une bande dessinée de Christophe Bec et Bernard Khattou, qui livrent une histoire d’horreur et d’épouvante, dans un bel atoll du Pacifique…

1er juillet 1946, dans le Pacifique, dans un lagon, des essais de bombes nucléaires sont faits. Des animaux, des plantes, des bateaux et des îles sont sacrifiés pour vérifier la puissance de feux de ces armes. Un legs bien particulier pour les générations à venir. De nos jours, sur un voilier, un groupe de touristes est en partance pour un brin de vacances exotique dans le Pacifique. Deux jeunes coupes et amis, une mère et son fils autiste, ainsi qu’un autre jeune homme. Ils sont accompagnés du capitaine et de son second, qui leur apprennent dans un premier temps, la pêche à la ligne. C’est une jeune femme qui fait la première prise, un trop petit poisson qui est rapidement remis à l’eau. Une autre prise, trop petite encore est de nouveau rejetée à la mer, tandis qu’une troisième fait plutôt peur à voir. En effet un poisson bien mal formé, avec des cloques et bosses de partout. Celui-ci est également rejeté à l’eau. Quelque temps plus tard, tout le monde se met à table et déguste quelques beaux poissons pêchés, avant la suite des activités…

bikini-atoll-glenat-extraitLe scénario est bien posé, avec ce qu’il faut de tranquillité, de paysage paradisiaque et activités plaisantes, sportives et fascinantes, mais également quelques parts d’ombres qui viennent délicatement et sournoisement apporter des sueurs froides, au fur et à mesure de l’histoire. Classique du genre, un paysage de rêve, des amis, quelques disputes, des connaissances à faire, dans un petit coin de paradis perdu ! Justement perdu, que personne ne connaît et isolé de tous, où les disparitions et les apparitions effrayantes vont se faire de plus en plus nombreuses. L’ambiance est rapidement soutenue et haletante, dans cet espace qui s’annonce de plus en plus sombre, avec des prédateurs en mer et sur terre… Des vacances idylliques qui vont rapidement se changer en cauchemar pour ce groupe de touristes, qui deviennent des proies faciles et qui vont devoir se serrer les coudes pour pouvoir s’en sortir indemne. Le dessin, en noir et blanc est efficace, les visages expressifs, les paysages paradisiaques magnifiques. Bref un graphisme précis et plaisant à découvrir dans cet album horrifique.

Bikini atoll est un one shot horrifique bien construit, avec tous les éléments nécessaires pour ce type de récit : un petit groupe d’insouciants et une ambiance chaleureuse qui se transforment vite en horreur et terreur…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

« Primaire »: Hélène Angel et Vincent Elbaz à Nice

A l’occasion de l’avant-première du film Primaire au Pathé Masséna de Nice, France Net Infos ...

Lire les articles précédents :
Fête des mères connectées : le stylo-USB d’Urban Factory

styloVous cherchez une idée de cadeau pour la fête des mères ? Ne cherchez plus, ...

My little photo book, une nouvelle collection Larousse

C’est avec six nouveaux ouvrages que débute cette nouvelle collection, parue aux éditions Larousse, en ...

L’avocat en droit des affaires

Lorsqu’une entreprise ou un particulier a réalisé une invention comme un logo, un nom de ...

Fermer