Accueil / En Région / Les Brigandes du Château d’If au Théâtre Silvain

Les Brigandes du Château d’If au Théâtre Silvain

Les Voix de l’Alcazar présentent « Les Brigandes du Château d’If », un spectacle de chansons typiques marseillaises, au théâtre Silvain à Marseille le vendredi 5 juin 2015.

voix de l'alcazar Tout le monde connaît des chansons intemporelles comme « Ah le petit vin blanc » ou « Prosper youpla boum », mais avez-vous entendu parler de chansons comme « Le petit bal de la Belle de Mai » ou « La Bouillabaisse » ou « Ma Pitchoune » ? Ces chansons écrites entre les années 1936 et 1945 par Vincent Scotto, René Sarvil et Emile Marius Audiffred (entre autres) font partie de ce qu’on a appelé « l’opérette marseillaise », véritable patrimoine culturel des marseillais. Pour qu’elles ne tombent jamais dans l’oubli, l’association Arts et Musiques s’est lancée dans la belle aventure de restituer la modernité de ce répertoire provençal poétique, émouvant, sensible et débordant de joie de vivre. Les artistes virtuoses Brigitte Peyré (soprano) et Murielle Tomao (mezzo soprano) adaptent leurs voix au registre des comédies musicales de Broadway et c’est le jazz, le swing et la joie de vivre des années folles qui prennent le dessus. En interprètant des chansons célébrissimes, extraits d’opérettes, de revues ou de music-hall, accompagnées d’un ensemble instrumental, elles proposent une création pétillante dans un style délicieusement rétro mais absolument pas kitch. Certaines mélodies ont été remises au goût du jour par Ludovic Selmi dans l’esprit de Pink Martini ou de Gotan Project.

Ces brigandes osent casser les codes, les conventions et rire des rôles dans lesquels la tradition musicale de l’époque a enfermé les femmes : ou égéries d’un amour impossible, ou totales admiratrices du marseillais musclé et galéjeur.  Moqueuses et sensibles, délurées et romantiques, joyeuses et ingénues, elles ont du tempérament et ne se gênent pas pour railler ces « jobastres de marseillais » qui affirment qu’ils ont « tout pour plaire » et que « la Canebière c’est la capitale des marins de l’univers » !

Avec des morceaux intitulés « Ca fait boum ! » ou « C’est l’printemps » tirés de l’opérette « Marseille, mes Amours » de 1939 (paroles de Emile Marius Audiffred, Marc Cab et Charles Tutelier et musique de Georges Sellers), ou « Elle avait des semelles en bois » (musique de Vincent Scotto), ou des extraits des opérettes “Les gangsters du Château d’If” (1936) et “Ma belle Marseillaise” (1937), c’est un hommage à la fraîcheur, la joie de vivre, l’irrévérence et l’indépendance d’esprit qui caractérise ce répertoire.En première partie de soirée  : Hommage aux « Voix de l’Alcazar » avec le groupe Drôles de Drames dans « Les Fadas du Music Hall », un délicieux mélange entre jazz, chanson française, chansons réalistes, ragtime, boléros, sirtaki….

Un concert convivial pour toutes les générations pour  découvrir et partager ces pépites du patrimoine culturel drôle et poétique.Théâtre Silvain  Chemin du Pont de la Fausse Monnaie Corniche J.F. Kennedy 13007 MARSEILLE    www.artsetmusiques.com

« Chiche que je vous embrasse » tirée de l’opérette « Trois de la Marine » 1957 Paroles de Jacques Larue Musique de Philippe Gerard

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Une tyrolienne pour sauter de la Tour Eiffel du 5 au 11 juin 2017

Une tyrolienne sur la Tour Eiffel ! Le pari complètement fouuuu de Perrier ! Ce ...

Lire les articles précédents :
La Supercean Chronograph M2000

Le seul chronographe au monde en série limitée  étanche à 2000m de profondeur, intégralement habillée ...

40 années partagées, Emilie fête son anniversaire !

Pour les 40 ans d’Emilie, les éditions Casterman et Domitille de Pressensé offre le meilleur de la petite ...

Etablir une stratégie d’entreprise efficace

Le succès de l'entreprise est lié à l'efficacité de sa stratégie. Une stratégie diffère d'une ...

Fermer