Accueil / Culture / Cinéma / Brillantissime, un film de Michèle Laroque avec Kad Merad

Brillantissime, un film de Michèle Laroque avec Kad Merad

film Brillantissime Affiche

FranceNetInfos a participé à une projection de presse du film Brillantissime, avec la réalisatrice Michèle Laroque au cinéma Cézanne à Aix en Provence ce 30 novembre 2017.

Brillantissime est une comédie qui raconte les péripéties d’une bourgeoise pour qui, tout ce qui faisait sa vie s’écroule. Une histoire qui pourrait arriver à tout le monde avec des moments d’émotion.

Michèle Laroque a d’abord adapté en 2009 la pièce « Mon brillantissime divorce  » et l’a joué pendant plus d’un an au théâtre. Elle a souhaité porter cette histoire au cinéma, elle a co-écrit le scénario pour réaliser tout en étant actrice, ce film.

Images du tournage

Synopsis de Brillantissime

Angela pense avoir une vie idéale. Elle vit à Nice, dans un bel appartement, avec un beau mari et une charmante ado. Mais le soir de Noël, sa fille la laisse pour rejoindre son petit copain, son mari la quitte et sa meilleure amie préfère prendre des somnifères plutôt que de passer la soirée avec elle. Le choc ! Angela n’a plus d’autre choix que celui de se reconstruire… et ce n’est pas simple avec une mère tyrannique, une meilleure amie hystérique et un psy aux méthodes expérimentales.

Michèle Laroque réalisatrice

film Brillantissime Michèle LaroqueInterview de Michèle Laroque.

Pourquoi être devenue réalisatrice : « Plusieurs producteurs me le proposaient depuis longtemps. J’ai joué toute une saison la pièce anglaise « Mon brillantissime divorce  » de Géraldine Aron que j’avais adaptée en 2009. Quand les représentations ont été finies, je me suis rendue compte qu’Angela me manquait beaucoup. C‘est ce qui m’a donné envie de la retrouver le temps de l’écriture d’un scénario, et d’un tournage, pour continuer à la faire vivre sur un grand écran. J’avais envie de raconter cette histoire. Pour ce film il y a eu beaucoup de liberté comme le personnage de Gérard Darmon qui n’existe pas dans la pièce. Quand je l’ai écrite, je savais que j’allais l’interpréter et je ne me voyais pas la confier à un autre réalisateur. Comme j’avais une idée très précise de la façon dont je voulais raconter cette femme et son histoire, je n’ai pas voulu confier ce projet à quelqu’un d’autre. »

« Pour la pièce, un peu par hasard, je me suis retrouvée à tout faire toute seule, la mise en scène, le  décor, la conception de l’affiche, ça m’a donné confiance en moi et la force de me lancer pour réaliser le film. »

Qu’est-ce qui vous plait dans la métier de réalisatrice :  « Comme pour une actrice, c’est raconter une histoire, transmettre des choses qui vous sont propres à travers un personnage, son histoire »

Pourquoi avoir choisi Nice : « c’était une possibilité mais après le 14 juillet, j’ai voulu rendre hommage à cette ville… c’est une région où j’ai grandi qui m’a apporté des joies incroyables… au bord de la mer, en une heure on est dans les stations de ski … et puis je trouve que c’est beau…. Quand on voit le film, c’est un personnage à part entière alors qu’au départ, ça ne devait être qu’un décor… J’ai eu envie – même si c’est très personnel – de mettre les lieux qui me sont chers comme la terrasse à Eze …L’immeuble d’Angela c’est l’immeuble dans lequel j’ai vécu à Nice quand j’étais petite … le square, c’est là que j’ai fait mes premiers pas, la boucherie c’est la boucherie dans laquelle nous allions »

Dans le film, il y a votre fille, votre chien, pourquoi ? « C’est mon premier film, donc un peu spécial et je voulais qu’il y ait les gens que j’aime ou qui ont compté pour moi. Il y a ma fille, mon chien ma mère, mes amis dont beaucoup d’acteurs qui sont venus par amitié  Marthe Villalonga, Michael Young,… Ce film est vraiment une histoire d’amour »

Parlez-nous du rôle d’Angela : « je trouve cette femme vraiment remarquable, elle est vraie, .elle est courageuse car elle se remet en question. Elle est bienveillante gentille. C’est une femme qui ne veut  pas gêner les autres. Elle sait rester élégante, être maquillée quelque soit ses états d’âme … J’ai mis beaucoup de choses personnelles, la mère de meilleure amie était toujours très élégante et je l’ai associée à Alice … »

Quelle est la durée du tournage : « Le tournage a été rapide, six semaines et demi. Je me suis adaptée au moyen que j’ai eu et je n’ai pas eu de regrets ni de soufrances par rapport à ces moyens. Après la postproduction a pris beaucoup d’énergie, de choix difficiles à faire. Je pourrais reprendre le film et le changer lui donner une autre tournure. Ce n’est pas facile de prendre les dernières décisions en post-production »

Diriger sa propre fille n’est-ce pas trop difficile : « Avec elle je suis très exigeante. Elle-même est très exigeante avec elle-même. Au début, nous étions tendus mais après ça s’est très bien passé. »

Les co-producteurs

Une initiative intéressante. Michèle Laroque a fait appel à du crowdfunding, c’est-à-dire tous ceux qui souhaitaient, pouvait devenir co-producteur du film en versant une somme minime, une contre-partie leur était proposé comme, assister à des scènes du tournage, participer comme figurant, avoir leur nom cité dans le film, envoie du making off de la journée…Michèle Laroque : « L’argent des co-prods n’a pas servi à financer le film mais à financer des choses pour eux. C’est une aventure humaine. De voir les coprods débarquaient sur le tournage, donnait une pêche supplémentaire à toute l’équipe. Quelque chose de très familial et sympathique. On a fait participer 3000 personnes, c’est pour ça que le générique est si long. Plein de copains qui adoraient le projet sont devenus coprods, par exemple, « les enfoirés », Thomas Dutronc, Jennifer,…l’équipe des champions du monde de football,… »

Mon avis sur le film

Je ne peux pas dire que j’ai vraiment apprécié le film, j’ai trouvé que le film traînait. Je me suis ennuyé.

 

Fiche du film Brillantissime

film Brillantissime Michèle Laroque et sa fille
film Brillantissime Michèle Laroque et sa fille
  • Réalisation : Michèle Laroque
  • Acteurs : Michèle Laroque dans le rôle d’Angella

Kad Merad, Gérard Darmon, Michael Youn, Françoise Fabian, Oriane Deschamps, Rossy de Palma, Pascal Elbé.

  • Genre : Comédie
  • Adaptation de : My Brilliant Divorce
  • Scénario : Michèle Laroque, Benjamin Morgaine, Lionel Dutemple
  • Producteur : Maxime Delauney
  • Date de sortie : 17 janvier 2018
  • Durée : 1h35

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos michellaurent

A lire aussi

Fergessen : L’été, nouvel album prévu le 22 janvier 2018

Fergessen : L’été, nouvel album prévu le 22 janvier 2018 Le  duo Fergessen fait son retour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Le Tour de Yorkshire 2018 dévoilé : Une étape supplémentaire

Le détail sur le Tour de Yorkshire 2018 Le parcours du Tour de Yorkshire 2018 ...

Calendrier de l’Avent NUXE : Les 10 Trésors de Beauté

Le Beauty Treasures de NUXE est le calendrier de l’Avent des retardataires. Si vous n'avez ...

Klimt : de l’or au bout des pinceaux !

Jean Luc Cornette et Marc-renier ont décidé de nous raconter un brève passage de la ...

Fermer