Accueil / En Région / Bretagne / BZH: Bretagne zone harmonieuse à partir de 1946 de Patrick Le Ner

BZH: Bretagne zone harmonieuse à partir de 1946 de Patrick Le Ner

Bzh 194627 juillet 1940, la Bretagne retrouve son indépendance. La radio allemande vient d’annoncer la création d’un Etat breton, l’information est reprise dans le monde entier. S’ensuit alors un régime autoritaire, antirépublicain et antiparlementaire, suivant la doctrine nazie. L’indépendance sera maintenue après la deuxième guerre mondiale, grâce au rôle de la résistance en Bretagne, la volonté des Etats-Unis. Le régime est devenu démocratique, de type coopératisme.

BZH: Bretagne zone harmonieuse à partir de 1946, de Patrick Le Ner, est une uchronie ( le fait d’écrire l’histoire, telle qu’elle aurait pu être et non telle qu’elle fut) paru chez Edilivre. Que serait devenue la Bretagne, si elle avait obtenue son indépendance pendant le deuxième conflit mondial? Patrick Le Ner essaie de répondre à cette question, en proposant ce texte. Un résumé de l’histoire, rappelle que le nom de Bretagne existe depuis l’an 845, alors que la France est nommée en tant que telle depuis 1190. L’Union de la Bretagne à la France en 1532, sous la pression de François 1er, et le fait que les deux parties n’ont pas signé les traités, puis la perte de son autonomie la Nuit du 4 août 1789 avec l’abolition des édits peuvent être considérées comme une violation juridique.

Cette violation est donc reconnue au niveau international. La Bretagne devient pour les Etats-Unis, un pont vers l’Europe. Le nouvel Etat est d’abord reconnu par les nouveaux pays décolonisés, puis plus tardivement par son voisin français. Le pays possède son drapeau, son hymne national, ses deux langues (breton et gallo), sa monnaie: le lur et sa capitale est Mûr-de-Bretagne.

L’auteur présente aussi la manière dont le pays est dirigé, les modèles économiques et sociaux suivis. Au bout de 70 ans, la Bretagne est devenue un modèle de société idéal, ou le bien-être de la population est le but ultime.

Lire cette uchronie, peut donner l’impression de lire un programme politique qui aurait réussi. La société dépeinte est « quasi » parfaite, sans doute « trop » parfaite. Par exemple, difficile de croire qu’un Breton ne soit même pas « un peu » chauvin, quand il supporte son équipe préférée. Cependant, les politiciens devraient s’inspirer de cette réflexion pour proposer des lois et des choix de société qui aillent dans le sens du bien-être collectif.

A noter que ce livre est traduit en breton par Bernez Coz, et que les droits d’auteur liés à cet ouvrage sont intégralement versés à l’Association des écoles Diwan.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos christophe-salaun

A lire aussi

Scandale à la une : 500 Unes de presse aux éditions Hugo & Cie

« Scandale à la une » est un ouvrage publié aux Éditions Hugo & Cie. Ici, pas ...

Lire les articles précédents :
« Belle-île en père » aux éd. Vent d’Ouest

« Belle-île en père » aux éd. Vent d’Ouest illustrations de Nicoby scénario de Patrick ...

Alzahel de Bruno Carlisi

Existait-il d'autres nuits en plus de celles racontées par Shahrâzâde? Bruno Carlisi nous répond ''oui'' dans ...

Nouveau Ford Galaxy – monospace 7 places

Grâce à une incroyable performance effectuée par l'illusionniste Darcy Oake, Ford dévoile aujourd'hui le tout ...

Fermer