Accueil / Culture / Expositions / Le cabinet de guerre de Winston Churchill

Le cabinet de guerre de Winston Churchill

Le Cabinet de guerre de Winston Churchill pendant la Deuxième guerre mondiale à Londres

Cabinet de guerre de Churchill : Plan du site
Cabinet de guerre de Churchill : Plan du site

Vous allez pénétrer dans le quartier général clandestin de Churchill, le cabinet de guerre britannique, établi sous les bureaux du gouvernement à Whitehall au cours de la seconde guerre mondiale.Vous allez explorer un labyrinthe de pièces souterraines où Churchill et son personnel travaillaient, mangeaient et souvent dormaient, tandis que les bombes tombaient au-dessus de leur tête dans les rues de Londres.

Vous entendrez les témoignages de membres de ses effectifs secrets et prendrez ainsi la mesure de ce qui était réalisé ici sous terre, au cours de cette époque de tension et de danger.La visite d’un musée entièrement consacré à la vie de Winston Churchill suit un trajet linéaire autour du site.

En mai 1940, quand Winston Churchill devient Premier Ministre, il visite ce cabinet de guerre souterrain et déclare : « C’est d’ici que je conduirai la guerre ».

Le labyrinthe de pièces que vous allez découvrir servait auparavant de réserves en sous-sol. Elles furent aménagées à la hâte en 1939, avant que la guerre n’éclate, mais dès l’automne de la même année, on les utilisa en urgence puis de façon permanente.

La campagne de bombardements ennemis, le Blitz, débuta le 7 septembre.

Whitehall était une cible évidente.

Cabinet de guerre de Churchill : Salle de réunion du cabinet de guerre
Cabinet de guerre de Churchill : Salle de réunion du cabinet de guerre

C’est dans la pièce que vous découvrirez que Churchill réunissait son cabinet de guerre, les principaux ministres chargés de conduire l’effort de guerre.

Churchill s’asseyait au centre, dans son fauteuil en bois, son cigare à portée de main.

Cabinet de guerre de Churchill : Bureau du secrétaire particulier de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Bureau du secrétaire particulier de Churchill

On passe successivement devant le bureau du secrétaire particulier de Churchill, qui était le seul accès au bureau et à la chambre de Churchill.

La salle du téléphone transatlantique  contenait le téléphone secret qui permettait à Churchill de parler au président des États-Unis.

Cabinet de guerre de Churchill : Exposition Undercover
Cabinet de guerre de Churchill : Exposition Undercover

L’exposition Undercover présente la vie dans le bunker : pendant six ans, des centaines d’hommes et de femmes, civils et militaires ont passé ici des milliers d’heures vitales à travailler et également à dormir.  Certains avaient leur bureau dans les environs et descendaient dans le bunker quand des raids avaient lieu ; Churchill, son personnel, le cabinet de guerre, son secrétariat et les chefs du personnel. Mais beaucoup avaient des bureaux permanents souterrains – y compris les officiers de la salle des cartes, planificateurs, personnels des renseignements, téléphonistes, dactylos, officiers d’ordonnance et gardes.

Voici certaines de leurs histoires de travail dans les salles du cabinet de guerre.

Le cabinet de guerre a été créé le 27 août 1939 par le major général sir Hastings Ismay, secrétaire du Cabinet. Une semaine plus tard, la guerre commençait.

Après la guerre, la plupart du site est redevenu une zone de stockage et de bureaux, mais les pièces les plus importantes ont été préservées. Après qu’une conférence de presse en 1948 révéla son secret, des visites ont commencé. L’intérêt a grandi pendant 30 ans et IWM a restauré le site et a ouvert un musée en 1984.

Le personnel du cabinet de guerre travaillait fréquemment 15 heures par jour pendant de longues périodes et beaucoup travaillaient la nuit. La pression était importante, mais pour beaucoup le travail était fascinant et tous étaient conscients de son importance dans l’effort de guerre. Les secrétaires et dactylos partageaient des coupons et plaisanteries et formaient des amitiés à vie.

Musée

Le musée Churchill présente toute la vie de sir Winston Churchill mais commence quand il devient Premier Ministre du Royaume-Uni le 10 mai 1940. Les expositions continuent ensuite avec sa vie pendant la deuxième guerre mondiale et les années qui suivirent, culminant avec sa mort et ses obsèques. Après cela, les expositions présentent sa jeunesse, sa carrière militaire et sa vie politique, et se terminent avec la porte originale du numéro 10 de Downing Street puis un retour où l’histoire commença en 1940. Les expositions sont arrangées autour de la ligne de vie – une chronique interactive de la vie de Churchill, placée au centre du musée. A travers l’accès à des objets d’archive comprenant des documents, journaux, images et films, on peut entrer plus profondément dans les détails de l’histoire de Churchill dans le contexte des événements britanniques et mondiaux.

1940-1945 Le chef de guerre
La seconde guerre mondiale a fait gagner sa place à Churchill dans l’histoire.
Comme Premier Ministre, il a dirigé une Grande-Bretagne proche de la défaite jusqu’à la victoire finale. Il est ainsi devenu un symbole de ce qu’est un leadership fort.
Si sa vie s’était terminée quelques années avant, on se serait souvenu de lui seulement comme un échec brillant, un politicien controversé qui n’avait jamais atteint son plein potentiel et qui s’était fait plus d’ennemis que d’amis.
Cette exposition explore l’homme véritable derrière l’icône.

1945-1965 L’homme d’état durant la guerre froide
Winston Churchill est mort le 24 janvier 1965. Il a eu des funérailles nationales et la reine mena le deuil. Plus de 400 millions de personnes dans le monde les ont regardées à la télévision.

1874-1900 La jeunesse de Churchill
Winston Churchill est né en 1874 quand la Grande-Bretagne dirigeait un vaste Empire. Il était le fils d’un aristocrate anglais et d’une héritière américaine. Son enfance a été privilégiée mais ses parents lui montraient peu d’amour ou d’affection. Il a été envoyé en internat et de là à un entraînement pour une carrière dans l’armée. Mais ce qu’il voulait vraiment était de faire de la politique.

A 25 ans, il avait fait 4 campagnes et il est devenu un héros de guerre en s’échappant d’une prison en Afrique du Sud pendant la guerre des Boers. Il est rentré en Grande-Bretagne en juillet 1900 et a commencé la politique. Il a été élu au Parlement pour le parti Conservateur. Il était très ambitieux et voulait aller au gouvernement. Cela lui a pris moins de 5 ans.

1900-1929 Le politicien dissident
Churchill monta très rapidement dans les échelons politiques. Mais il n’est jamais vraiment entré dans la politique des partis britanniques.De 1905 à 1929, il occupa différents postes au gouvernement.

Si la campagne des Dardanelles avait été un succès, Churchill aurait pu devenir Premier Ministre. Mais celle-ci a au contraire ruiné sa carrière et il a dû démissionner de l’Amirauté en mai 1915.

Ses années à l’Amirauté ont été parmi les plus heureuses de sa vie. Il a mis toute son énergie pour réformer la Marine britannique.

La Première Guerre Mondiale a bouleversé l’ancien ordre mondial. L’extension du communisme menaçait tout ce qui était cher à Churchill.

En mai 1926, une grève générale de soutien aux mineurs a fait craindre à Churchill une révolution. Il a réagi durement mais il a ensuite travaillé pour qu’ils soient mieux payés.

1929-1939 Les années de désert

En 1929, les Conservateurs ont perdu les élections et Churchill perdit son poste au gouvernement. Il resta 10 ans sans rôle public. Il détestait ne pas avoir de pouvoir et supporta difficilement son isolement politique. Il s’occupa en lisant et en écrivant. Mais beaucoup de personnes le trouvaient dépassé et ignoraient ses mises en garde contre Hitler.  Quand ses prédictions commencèrent à se réaliser, l’opinion publique le soutint.

En septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne et la Grande-Bretagne lui déclara la guerre. En 1940, la campagne de Norvège fut un désastre et la population blâma le Premier Ministre Chamberlain. Le 10 mai, Churchill lui succéda.

Cabinet de guerre de Churchill : Machine Enigma
Cabinet de guerre de Churchill : Machine Enigma

 

Cabinet de guerre de Churchill : Carte d'engagement
Cabinet de guerre de Churchill : Carte d’engagement

 

Cabinet de guerre de Churchill : Bouteilles de Champagne et de Cognac de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Bouteilles de Champagne et de Cognac de Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Nœud papillon de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Nœud papillon de Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Uniforme de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Uniforme de Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Moule de la tête de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Moule de la tête de Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Livres de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Livres de Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Drapeau du cercueil de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Drapeau du cercueil de Churchill

Chambres

Cabinet de guerre de Churchill : Les détectives du Premier Ministre
Cabinet de guerre de Churchill : Les détectives du Premier Ministre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Brendam Bracken
Cabinet de guerre de Churchill : Brendam Bracken

 

Cabinet de guerre de Churchill : Major Desmond Morton, conseiller militaire du Premier Ministre
Cabinet de guerre de Churchill : Major Desmond Morton, conseiller militaire du Premier Ministre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Commander Thompson, aide de camp du Premier Ministre
Cabinet de guerre de Churchill : Commander Thompson, aide de camp du Premier Ministre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Salle à manger du Premier Ministre
Cabinet de guerre de Churchill : Salle à manger du Premier Ministre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Madame Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Madame Churchill

 

Cabinet de guerre de Churchill : Norman Brook, vice-secrétaire du cabinet de guerre
Cabinet de guerre de Churchill : Norman Brook, vice-secrétaire du cabinet de guerre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Salle de conférence
Cabinet de guerre de Churchill : Salle de conférence

Certaines des plus importantes décisions stratégiques de la Seconde Guerre Mondiale ont été prises dans cette pièce. Les chefs de l’armée de Terre, de la Royal Navy et de la Royal Air Force avec le vice-amiral Lord Louis Mountbatten y participaient. Churchill était représenté par son chef de cabinet, le Major-Général Sir Hastings Ismay.

Cabinet de guerre de Churchill : Cuisine du Premier Ministre
Cabinet de guerre de Churchill : Cuisine du Premier Ministre

 

Cabinet de guerre de Churchill : Local technique
Cabinet de guerre de Churchill : Local technique

Le cabinet de guerre avait besoin d’une alimentation en énergie électrique indépendante, dont une partie était exploité depuis cette pièce. Il y avait aussi un système de secours mais la plupart des salles avaient aussi des bougies.

Cabinet de guerre de Churchill : Bureau interarmées de planification
Cabinet de guerre de Churchill : Bureau interarmées de planification

Ce bureau qui fournissait les renseignements contient un extrait enregistré du discours diffusé par la BBC le 11 septembre 1940. Alors que Hitler intensifiait les bombardements, Churchill voulait surtout remonter le moral de la nation, surtout en promettant qu’un jour la Grande-Bretagne et les États-Unis vaincraient Hitler et les nazis. C’était la première des quatre diffusions faites par Churchill depuis le cabinet de guerre.

Cabinet de guerre de Churchill : Salle d'équipement de radiodiffusion de la BBC
Cabinet de guerre de Churchill : Salle d’équipement de radiodiffusion de la BBC

 

Cabinet de guerre de Churchill : Salle du tableau de distribution téléphonique
Cabinet de guerre de Churchill : Salle du tableau de distribution téléphonique

 

Cabinet de guerre de Churchill : Salle des dactylos
Cabinet de guerre de Churchill : Salle des dactylos

 

Cabinet de guerre de Churchill : Bureau d'urgence et couchages
Cabinet de guerre de Churchill : Bureau d’urgence et couchages

 

Cabinet de guerre de Churchill : Chambre du général Ismay
Cabinet de guerre de Churchill : Chambre du général Ismay

 

Cabinet de guerre de Churchill : Chambre de Sir Edward Bridges
Cabinet de guerre de Churchill : Chambre de Sir Edward Bridges

 

Cabinet de guerre de Churchill : Quartier général des forces nationales
Cabinet de guerre de Churchill : Quartier général des forces nationales

 

Cabinet de guerre de Churchill : Quartier général avancé des forces nationales
Cabinet de guerre de Churchill : Quartier général avancé des forces nationales

 

Cabinet de guerre de Churchill : Bureau du commandant du camp et tunnel
Cabinet de guerre de Churchill : Bureau du commandant du camp et tunnel

 

Cabinet de guerre de Churchill : Salle des cartes
Cabinet de guerre de Churchill : Salle des cartes

La salle des cartes était occupée jour et nuit pendant toute la guerre. Les dernières informations sur toutes les opérations du front étaient rassemblées, filtrées et présentées sur les cartes. Des résumés étaient produits tous les jours pour le roi, le cabinet de guerre, les chefs d’état-major, les planificateurs conjoints et le comité conjoint renseignement.

Cabinet de guerre de Churchill : Chambre de Churchill
Cabinet de guerre de Churchill : Chambre de Churchill

Churchill War Rooms
Clive Steps
King Charles Street
London SW1A 2AQ
Site web : http://www.iwm.org.uk/visits/churchill-war-rooms
Heures d’ouverture : 9h30 – 18h00 tous les jours

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Alain.Paris

A lire aussi

The Family of Man : légende photographique

« The family of man », exposition légendaire  et universelle, est l’oeuvre initiatrice d’Edward Steichen, célèbre photographe. ...

Lire les articles précédents :
Senseo fait la pause café en Coffee Truck sur le Tour de France

Depuis 2013, SENSEO est le café officiel du Tour de France. Jusqu’au 24 juillet, la ...

Arthur à Londres

Après le succès d'Arthur à New York, Pierre Brouwers a filmé cette fois-ci Arthur à la ...

World War Wolves, tome 2, Autrefois un home, aujourd’hui un loup

Voici enfin la suite tant attendue de World War Wolves, cette série post-apocalyptique de Jean-Luc Istin et ...

Fermer