Accueil / Culture / Littérature / BD / Capitaine perdu – Chapitre un

Capitaine perdu – Chapitre un

C’est dans l’un des livres de voyage de Jean Raspail que Jacques Terpant, s’inspire pour donner vie au Capitaine Perdu, un dyptique qui revient sur une partie de l’histoire de l’ Amérique, qui débute avec ce premier chapitre paru aux éditions Glénat, le 9 septembre 2015.

501 CAPITAINE PERDU T01[BD].inddSuite au traité de Paris, qui met fin à la guerre de sept ans, le roi de France doit céder l’Amérique aux anglais. En Amérique, les anglais arrivent alors sur les terres qui sont désormais les leurs, mais font des ravages dans les fermes, où les sauvages se sont mêlés aux français, et sèment la terreur et le sang derrière eux. Les forts des français sont donnés aux anglais les uns après les autres, mais la révolte gronde parmi les tribus, les sauvages sont les frères des français ! A fort de Chartres, sur les bords du Mississippi, toutes les tribus, mais même des français qui vivent-là, se rejoignent autour un seul homme, le Capitaine Saint-Ange, le dernier des capitaines français. Lui est pratiquement né ici, il vit avec Dimanche, il y est très bien, il respecte les coutumes des américains, de toutes ces tribus, avec lesquelles il a beaucoup appris. Il ne veut pas quitter cette terre qu’il aime tant, il ne veut pas laisser les tribus aux mains des rustres anglais, mais il ne veut pas également désobéir aux ordres de son roi…

capitaine-perdu-chapitre-un-glenat-extraitLe récit est captivant, on y découvre ici une toute autre Amérique, où les blancs et les peaux-rouges font face ensemble à un même ennemis. Un joli récit qui se met en place tranquillement et vient expliquer au lecteur toute la dimension de ce traité de Paris, qui laisse droit aux anglais de prendre paisiblement les terres des français sur le territoire américain, où les sauvages et les blancs semblaient vivre harmonieusement et en paix. Une jolie fresque de cette épopée ignorée et tellement prenante et passionnante, une belle aventure pour le capitaine qui se retrouve tiraillé entre ses amours et sa raison, le tout sublimé par le trait de Jacques Terpant, en couleurs directes. Un fabuleux travail, sur les décors, les personnages et les paysages, qui transporte littéralement le lecteur dans cette belle Amérique verdoyante.

Capitaine perdu, Chapitre 1 est le premier tome d’un dyptique fabuleux, une fresque historique, qui revient sur le traité de Paris, les terres françaises en Amérique qui ont dû être laissé aux anglais…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Rammstein à Paris en DVD

Rammstein – Paris est le fruit du travail du réalisateur Jonas Akerlund  qui a filmé ...

Lire les articles précédents :
L’histoire vraie de Siam l’éléphant

Dans la collection présentant des histoires vraies d’animaux, et en partenariat avec le Muséum national ...

« À la poursuite de ma vie » de J. C. Whaley

"À la poursuite de ma vie" est le nouveau livre de John Corey Whaley, à ...

Paris – Coloriages anti-stress

Voici un nouveau joli carnet de coloriages à découvrir aux éditions Larousse, Paris, sous formes ...

Fermer