Accueil / Sport / rugby / CdM 2011 : Un mondial à deux vitesses ?

CdM 2011 : Un mondial à deux vitesses ?

Alors que la coupe du Monde de rugby bat son plein en terre Néo-Zélandaise, les dents grincent car pour beaucoup de spécialistes cette édition 2011 et à deux vitesses. Les grandes nations (Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud, France etc.) sont favorisées alors que les «autres» doivent se plier à un calendrier original.

Le rugby est un sport particulier car lors de cette coupe du monde, les championnats nationaux se déroulent comme en France ou en Angleterre. Comme si lors de la coupe du Monde de football, le championnat de France se jouait sans les internationaux. Inimaginable pour les amateurs du ballon rond.  Certes cette particularité n’est pas une première puisque chaque année pendant le tournoi des six nations, le top 14 se déroule en parallèle. Mais cette coupe du Monde en Nouvelle Zélande donne l’impression d’une compétition à deux vitesses entres les nations majeures et les autres.

France – Canada comme exemple

L’exemple le plus criant concerne l’équipe de France. Les hommes de Marc Lièvremont vont  affronter la sélection du Canada pour le second match de la coupe du Monde dimanche matin. Soit un peu plus d’une semaine après la victoire contre le Japon. A l’opposé les Canadiens, ont disputé une rencontre contre le Tonga au milieu de semaine. Donc les joueurs d’Amérique du Nord n’auront eu que trois jours pour récupérer avant d’affronter les Français. Surtout que la pratique du rugby demande plus de récupération qu’un match de football par exemple.

Priorité aux grandes équipes

Encore un exemple pour ses détracteurs de la compétitivité de la coupe du Monde de Rugby qui pour certains spécialistes n’a d’intérêt qu’à partir du stade des  quarts de finale. C’est-à-dire quand les nations majeures se retrouvent entre eux. Avant cela on a le droit d’assister à des rencontres déséquilibrées comme  entre la Nouvelle-Zélande et le Japon ce matin. Dans 4ans en Angleterre, il faudra que l’International Rugby Board (I.R.B.) trouve une solution à ce problème. Cela ne sera pas simple car déjà la coupe du Monde dure plus d’un mois et demi. Il faudrait peut-être réduire le nombre d’équipe ou alors que toutes les équipes jouent tous les trois quatre jours. Sinon la compétition phare du ballon ovale va perdre de l’intérêt aux yeux du grand public.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand La 28ème Etape du Tour ...

Lire les articles précédents :
CANALSAT et Lagardère Active lancent le 5 novembre la première chaîne du Père Noël !

CANALSAT lance, avec la précieuse collaboration de CANAL J et TiJi, LA CHAINE DU PERE ...

Le Vitalsport 2O11 de TARBES à connu un vif succès

Avec plus de 9000 participants et 40 pratiques sportives représentées, l’évènement organisé par le magasin ...

Energy Team confirme sa place dans le Top 5

Lors de la dernière journée des régates en flotte qui s’est déroulée aujourd’hui à Plymouth ...

Fermer