Accueil / Culture / Cinéma / « Celui qu’on attendait » le film de Serge Avédikian

« Celui qu’on attendait » le film de Serge Avédikian

Comédien et réalisateur
Serge Avédikian

Serge Avédikian, est un peu comme « l’homme de la plancha » avec son second long-métrage même si Cervantès avait le « Sancho », le réalisateur a le trait d’humour à son actif !

Trois ans après « le scandale Paradjanov » le réalisateur est revenu en Arménie avec le tandem Patrick Chesnais accompagné de la grande comédienne Arsinée Khanjian, une Libanaise qui avait été remarquée dans « Poupoupidou » lors du festival Jean Carnet en 2011 (meilleur second rôle). En 2012, au sein du jury du 65ème Festival de Cannes, la Comédienne avait étoffé son relationnel autour de Nanni Moretti alors Président du Jury.

Alors oui « Celui qu’on attendait » est un film étonnant : Jean-Paul Bolzec est un comédien parti pour l’Azerbaïdjan, son taxi en panne pour l’aéroport s’arrête au milieu de la campagne loin de tout, à la frontière de l’Arménie. L’acteur égaré (Patrick Chesnais) pénètre dans cette enclave montagneuse, une vallée perdue dans l’Hayastan. Nous voilà au coeur de l’intrigue, en décalage avec les personnages du village et de ce Français agacé qui n’a pas d’autre choix que de subir son isolement, à 4000 kilomètres de Paris !

Patrick Chesnais
Celui qu’on attendait film

Aux premiers plans, nous nous retrouvons planté dans un décor bucolique, perturbé par les tirs lointains des kalachnikovs. Bolzec a beau être débrouillard, il ne comprend rien à la situation, ne sait pas où il est et ne parle pas un mot Arménien ! A Nîmes, Serge Avédikian l’oeil malicieux est venu présenté son film ce mercredi 22 juin au cinéma Le Sémaphore devant un public conquis par l’histoire et surtout l’humour qui se dégage de ce long-métrage, il a répondu à nos questions…

Serge as-tu réalisé un film politique ?

« (rire) Tout est politique aujourd’hui, j’ai filmé un peuple que je connais bien puisque je suis né en Arménie, je parle parfaitement la langue ! Dans ce sujet, j’alterne l’humour et la gravité, tu sais dans un pays où il n’y a rien : C’est la débrouille, on est à mille lieux de nos sociétés occidentales riches mais aussi conflictuelles ! Dans ce film j’évoque l’immigration comme forme de culture et l’intégration comme élément essentiel, dans ce sens c’est politique ! »

Les spectateurs rient beaucoup dans ton film !

« Certes, mais il y a aussi de l’émotion. La légende raconte que chaque Arménien attend qu’un ancêtre ayant fui le pays au moment du génocide va revenir pour lui apporter de l’aide et de l’argent, c’est pathétique il y a des scènes où j’ai mélangé des effets mélancoliques dans l’interprétation des personnages. »

Tu fais références à Aznavour !

« Bien sûr comment faire différemment avec l’empreinte de cet immense artiste véritable héros National en Arménie qui je le rappelle fait partie des pays liés à la langue francophone, avec ses lycées et universités où l’on enseigne le Français. Dans le sujet on évoque le physique de Charles avec humour et dérision, Charles Aznavour a vu le film et a apprécié que l’on fasse échos à son talent de chanteur/Comédien. en Arménie, de nombreuses places portent son nom ! »

Le film est sorti depuis le 8 juin en France dans plus d’une centaine de salles, a t’il été projeté en Arménie ?

« Pas encore, je vais le programmer dans le village où j’ai tourné l’histoire durant trois mois, ensuite j’espère le projeter dans un cinéma de la capitale Erevan… »

Un bon choix pour se divertir, allez voir ce beau film qui se situe dans le registre des comédies dramatiques, le sujet est décalé les dialogues cohérents et vous prendrez plaisir avec cette histoire singulière !Serge Avédikian a réussi son coup : Nous sortir de la morosité ambiante loin de l’Europe.

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

Lady Sir – Journal d’une aventure musicale

Lady Sir est l’histoire de deux rencontres, celle de Rachida Brakni et Gaëtan Rousses,  puis celle de leur groupe, ...

Un commentaire

  1. C’est un homme fort !

Lire les articles précédents :
Le Transhumanisme de Béatrice Jousset-Couturier

Transhumanisme ? Il s'agit d "un mouvement philosophique et scientifique qui veut utiliser tous les moyens mis ...

Arthur Vichot, champion de France 2016

Arthur Vichot a remporté le Championnat de France sur route disputé aujourd'hui à Vesoul (70). Déjà titré ...

3 Minutes pour comprendre : les 50 phénomènes essentiels de la météorologie

Pourquoi le ciel est-il bleu? Comment les nuages se forment-ils? Les questions de météo vous ...

Fermer