Accueil / En Région / Centre / Un Centre National de Tir Sportif au centre de la France.

Un Centre National de Tir Sportif au centre de la France.

20 000m3 de béton, 600 000m3 de terre remuée, des stands de tir sur plus de 140 000m2 ; des chiffres qui font tourner la tête. Mais pas celle des dirigeants de la fédération française de tir sportif qui, en 2012, ont fait le pari fou d’installer dans le département de l’Indre un Centre National de Tir Sportif,  en acquérant 78 hectares de l’ancien camp militaire de la Martinerie, situé sur les communes de Déols et Etrechet.

centre-tir-sportif-2

UN CHANTIER TITANESQUE.

Après appel à candidature, c’est le projet émis par la SOGEA du groupe VINCI (antenne d’Orléans) qui a été adopté. Une gageure pour ce groupe qui n’a jamais travaillé sur un chantier de ce type. Avec un total respect de l’environnement, puisque toutes les études ont été entreprises pour sauvegarder la faune et la flore et le biotope en général, le chantier est actuellement très avancé et les délais sont largement respectés. Dans cet esprit de respect de l’environnement, SOGEA utilise l’équilibre déblai-remblai. Ce principe permet de se servir de la terre déblayée pour remblayer d’autres parties du chantier.

centre-tir-sportif-1

LE CENTRE NATIONAL DE TIR SPORTIF.

Composé de bâtiments administratifs et d’une zone de logements, CNTS mise sur sa capacité à accueillir les compétitions de tout niveau : départemental, régional, national, international. La clé de voûte de ce projet étant bien évidemment les stands de tir propres à chaque discipline : Stand 10m avec 90 postes de tir, stand 25m avec 60 postes de tir, stand 50m avec 80 postes de tir, stand 50m cible mobile (2 installations), stand plateau (5 installations), stand 200m avec 40 postes, stand 300/600m avec 80 postes. Un stand couvert pour le tir à 200m,un stand pour le tir administratif avec 40 postes, un double parcours de chasse et un stand de tir sportif de vitesse complètent ce complexe, véritable temple dédié au tir.  Tout cela s’est effectué avec un cahier des charges très strict en matière de sécurité . C’est pourquoi l’accent a été mis sur la balistique avec le calcul des trajectoires de balles, des protections acoustiques optimisées, la construction anti-sismique. Le centre se fond littéralement dans la campagne environnante afin de maintenir la cohésion du paysage.

UN ATOUT POUR LA REGION CENTRE  VAL  DE LOIRE.                                                                                                                                                                                                                                    -L’implantation.                                                                                                

Philippe Crochard, président de la Fédération Française de Tir, et son équipe, n’ont pas choisi cet endroit au hasard. Outre l’implantation en plein centre de la France, le CNTS bénéficie de la proximité de l’aéroport de Châteauroux-Déols, de l’autoroute reliant Châteauroux à Paris, permettant ainsi à tous les sportifs français et étrangers un accès facile.

                       -Les emplois

De grands événements sportifs tels que le championnat du monde de tir sportif de vitesse sont synonymes d’une foule considérable de visiteurs, de grands sportifs et de leurs teams. Inutile de décrire les retombées économiques sur la restauration et l’hôtellerie, ni la médiatisation de Châteauroux et de la région Centre-Val de Loire. 7 emplois permanents sont actuels avec une prévision de 10 à 15 dans les mois à venir. Lors des grands rendez-vous sportifs, ce nombre sera en augmentation. Le CNTS ne sera pas qu’un centre réservé aux sportifs.  Ce sera aussi un lieu de vie avec des expositions  temporaires, des animations, des stages, des entraînements des différents corps constitués.

 

« TOP CLASS ».

La fédération de tir sportif a réalisé son rêve. Un CNTS qui regroupe toutes les disciplines, qu’elles soient ou non olympiques, afin d’en faire la référence européenne et mondiale. Comme le dit si bien Bruno Valluet, secrétaire général de la FFTIR:  » C’est top class ! »

 

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Ghislaine Bazier-Palleau

A lire aussi

Parcours du Tour de Yorkshire 2017

Le Tour du Yorkshire 2017 dévoilé ce matin à Bradford

Le parcours de la 3ème édition du Tour de Yorkshire a été dévoilé ce matin au cours ...

5 commentaires

  1. Ghislaine Bazier-Palleau

    Gun, en anglais, veut dire pistolet ou fusil. Rien à voir avec le film. C’était un jeu de mots de François Gabillat, plutôt bien réussi !!

  2. il est ou le rapport ?

  3. Gabillas François

    Top class,on pourrait même dire « TOP GUN »….

    • je vois pas du tout le rapport

    • IL FAUDRAIT QU IL Y EN AI SIX OU SEPT MAIS BON EN FRANCE IL N Y A PAS DE TIREURS SPORTIFS MEDIUM RANGE ,,,, ils tirent au 6,5 44 etc 308 et 300 win mag a 50 metres c est bien la le problème a resoudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
trump élection USA
Donald Trump, élu 45ème Président des États-Unis d’Amérique

Aujourd'hui, cela fait un peu plus de deux mois que je suis aux États-Unis pour ...

Les Rats en tournée
Les Rats, le grand reTour d’un groupe phare du punk-rock

Alors que les rats ont fait récemment les gros titres dans la presse, en occupant ...

Graines de Pistards Cofidis / Edition 2017
Graines de pistards Cofidis lance sa troisième édition

Le challenge Graines de Pistards Cofidis, devenu un événement incontournable, est de retour cette année ...

Fermer