Accueil / Culture / Cinéma / C’est beau la vie quand on y pense, film de Gérard Jugnot

C’est beau la vie quand on y pense, film de Gérard Jugnot

« C’est beau la vie quand on y pense »un film de Gérard Jugnot,sortie 12 avril 2017

 

 

Synopsis :

« Loïc Le Tallec ne s’est jamais vraiment occupé de son fils. Quand ce dernier disparaît dans un accident de la route, Loïc est dévasté. Il n’a plus qu’une idée en tête : retrouver celui qui vit désormais avec le cœur de son fils. Il va tomber sur Hugo, un jeune que ce cœur tout neuf rend totalement déraisonnable et incontrôlable. Leur rencontre promet d’être explosive. »

 

Le positionnement du film

Les déclarations de Gérard Jugnot permettent de situer le film :

·         « j’ai voulu réaliser une comédie d’émotion légère »

·         « partir du dramatique pour aller vers le soleil »

·         « revenir sur les fondamentaux de ce que j’aime faire »

·         « Mettre en lumière des gens ordinaires confrontés à l’extraordinaire »

·         « ce que j’aime dans le cinéma, c’est de créer la vraie vie en mieux »

 

Une réalisation qui joue sur les oppositions : tout d’abord les personnages, d’une part, Gérard Jugnot qui joue un personnage qui a « raté » sa vie et qui n’a plus vraiment de futur et d’autre part François Deblock qui commence sa vie, sans avoir vraiment de passé. Ensuite les régions entre La Provence, son soleil et son mistral et la Bretagne avec ses « 42 mots pour parler de la pluie ». Pour l’anecdote, pendant les 4 semaines de tournage en Bretagne, il n’y a pas eu de pluie et le vent n’a pas été au rendez-vous en Provence.

Plusieurs métaphores sont utilisées comme par exemple, lorsqu’il répare sa voiture avec son « fils de cœur », il se répare lui-même.

 

Filmographie Gérard Jugnot en tant que réalisateur :

·         2017 C’est beau la vie quand on y pense

·         2008 Rose & noir

·         2004 Boudu

·         2001 Monsieur Batignole

·         1999 Meilleur espoir féminin

·         1996 Fallait pas !….

·         1994 3000 scénarios contre un virus

·         1993 casque bleu

·         1991 Une époque formidable ….

·         1988 Sans peur et sans reproche

·         1985 Scout toujours

·         1984 Pinot simple flic

Mon avis sur le film « C’est beau la vie quand on y pense »

Un film sympathique, agréable mais qui ne restera pas dans les annales du cinéma : le scénario et les situations comiques  sont trop prévisibles. Aucune grosse erreur, Gérard Jugnot a évité une empathie qui aurait pu être déplaisante mais, l’aspect émotionnel semble un peu trop forcé et ne coule pas de source. Le film est construit sur le tandem Gérard Jugnot et François Deblock, qui sont de bons acteurs qui tiennent bien leur rôle J’ai bien aimé l’interprétation de Gaia Weiss qui donne une agréable fraicheur à ce film.

En résumé, je ne suis que moyennement convaincu par un film qui manque de réelle consistance. Je pense que Gérard Jugnot peut faire mieux que cette gentillette comédie « feelgood ».
Mon conseil : vous passerez un moment agréable mais qui ne vous laissera pas un souvenir impérissable.

Principaux personnages :

C'est beau la vie, film de Gérard Jugnot
C’est beau la vie quand on y pense, film de Gérard Jugnot

·         Gérard Jugnot,

·         François Deblock,

·         Isabelle Mergault,

·         Gaia Weiss,

·         Jérémy Lopez,

Dans le film, apparaissent également :

·         Bernard Lecocq, ami fidèle de Gérard de Jugnot, dans le film et la vie.

·         le fils de Gérard Jugnot : le « kite – cycliste »

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos michellaurent

A lire aussi

L’aigle et la salamandre, tome 2, Les deux salamandres

Les deux salamandres est le deuxième et dernier tome du diptyque L’aigle et la salamandre, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Overlord : On continue l’aventure !

Le seinen Overlord scénarisé par Satoshi Oshio illustré par Hugin Miyama, nous projetant dans la ...

Gerblé sans gluten : du nouveau au rayon des pâtes

Gerblé sans gluten revient au rayon des pâtes, avec les "linguines à la farine de ...

Les Harmoniques de Gérald Tenenbaum

Les Editions de l'Aube présentent un roman touchant de sincérité : Les Harmoniques de Gérald ...

Fermer