Accueil / Loisirs / Cuisine / Cette année, « je ne mange pas de produits industriels »

Cette année, « je ne mange pas de produits industriels »

À l’ère actuelle, la société de sur-production alimente la société de sur-consommation qui s’intéresse bien plus à notre santé financière qu’à notre santé alimentaire. Mais cela représente un cercle vicieux, et la grande distribution ainsi que les producteurs en masse ne seront pas les premiers à changer. Et si nous commencions enfin à réfléchir à notre manière de consommer ? Stéfane Guilbaud nous donne quelques conseils simples à appliquer pour nous sauver des « E211 » et autres joyeusetés dans son livre « Je ne mange pas de produits industriels« , sorti en Novembre aux éditions Eyrolles.

je-ne-mange-pas-de-produits-industriels

Manger des produits industriels, ce n’est pas juste pour les flemmards qui n’achètent que des plats préparés. Les produits industriels, c’est aussi le pain, les céréales, les jus de fruits, les produits laitiers, les desserts, les sauces, les gâteaux, et j’en passe. La meilleure manière de repérer un produit industriel, c’est le petit « E » présent dans les ingrédients. Malheureusement, si ce sont les plus flagrants, ce ne sont pas les seuls.

Manger mieux, c’est consommer intelligemment. Et pour cela, le choix de ne pas mettre n’importe quoi dans son assiette est une démarche de longue durée. Choisir de faire attention ne s’improvise pas, mais cela s’apprend, et Stéfane Guilbaud propose d’aider à comprendre cette démarche et donne des conseils simples à appliquer pour enfin mettre le « haro sur la malbouffe ! » Pour cela, l’auteur du livre « Je ne mange pas de produits industriels » édité chez Eyrolles, auteur et conférencier à propos des comportements alimentaires, démêle d’abord le vrai du faux dans les techniques de communication alimentaire et nous livre un véritable petit guide pratique du bien manger. Il nous propose des outils pour « adopter les bons réflexes et retrouver une alimentation équilibrée, repérer en un clin d’oeil les aliments à privilégier et ceux à éviter » et des méthodes pour choisir des produits frais en tenant compte des saisons. Tout au long de son livre, Stéfane Guilbaud explique les méfaits des produits industriels sur notre santé et leur marketting si attractif, nous donne les bonnes résolutions faciles à appliquer pour changer nos habitudes alimentaires, et offre quelques recettes délicieuses à partir des must-have à avoir dans son placard comme base de cuisine. Car oui, pour en finir avec la cuisine industrielle, il faut accepter de passer derrière les fourneaux et de cuisiner soi-même !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Espèces menacées, le nouveau film de Gilles Bourdos

Le réalisateur niçois Gilles Bourdos était de passage dans sa ville natale pour présenter en ...

Lire les articles précédents :
Le chant des runes, tome 1, La première peau

Le chant des runes est une nouvelle série mêlant polar et fantastique, de Sylvain Runberg et ...

Ma robe Boohoo pour la Saint Valentin !

Boohoo, grand détaillant de vêtements de mode, sur internet, est le bon plan pour trouver ...

Adrien Petit remporte la Tropicale Amissa Bongo

Adrien Petit, nouvelle recrue de l'équipe Direct Energie, a remporté ce dimanche 24 janvier 2016, la Tropicale ...

Fermer