Accueil / En Région / Cloé Cirelli, Miss Lorraine 2017 : la fierté de la Région

Cloé Cirelli, Miss Lorraine 2017 : la fierté de la Région

Cloé Cirelli, est élue Miss Lorraine 2017 le 02 Septembre 2017 devant  2500 personnes au Centre des Congres à Épinal après un show féerique et exceptionnel.

« J’avais les idées, la qualité et l’impact que je voulais donner à l’événement et je me suis rapprochée d’un partenaire extérieur, co-organisateur en ce qui concerne toute la technique, la mise en scène et la recherche de sponsors. Nous avons eu assez peu de temps pour mettre l’ensemble en place mais le résultat a été à la hauteur de mes espérances et plus encore.  Selon les statistiques du Comité Miss France, l’élection de Miss Lorraine 2017 est le 2ème événement en France en termes d’ampleur juste derrière la Région Nord Pas De Calais. Nous avons fait également appel à Sarah CHARLES, une chorégraphe de Moselle qui a su mettre en valeur le spectacle et a réalisé un show exceptionnel en mettant les jeunes femmes à leur avantage. La discipline était de rigueur mais le résultat était là. Ce fut des mois de préparation mais quand on aime on ne compte pas  J’en profite pour féliciter toute mon équipe qui me suit et qui m’accorde toute sa confiance et qui sans elle je ne pourrais pas arriver à ce niveau. ! » explique Stéphanie Didon présidente de la délégation Lorraine du Comité Miss France au sujet de l’organisation de l’évènement.

Cette élection régionale a permis le couronnement de la magnifique Cloé Cirelli, 21 ans, 1m71, blonde aux yeux bleus.

Un plein d’émotion pour l’heureuse élue : « J’ai été très surprise et  très heureuse, je ne m’y attendais pas, j’ai vu le bonheur dans les yeux de ma famille et c’était un super moment.  Après l’annonce des résultats c’est le gros trou noir, car il y avait trop d’émotion. On nous fait avancer sur le podium et j’entends  ma cousine qui me crie: « On va à Miss France !» C’est vraiment une image qui m’a marquée. C’était comme si on avait tous gagné . » 

Une émotion partagée par ses proches : « On est très fière d’elle, affirme sa mère Nadine. C’est vrai que pour les petites filles, elle représente un peu la princesse ou la Reine des Neiges. J’ai entendu aussi dire par des jeunes filles de 14-15 ans qu’elle avait un visage de poupée. J’étais un peu surprise. »

«Cloé s’adapte avec toutes les personnalités, aussi bien avec les enfants, qu’avec les personnes âgées, il n’y a pas de différences entre les nationalités, le physique. Elle regarde plus la mentalité et le cœur des gens que l’apparence. Elle reste simple. » ajoute-t-elle en décrivant les qualités de sa fille.

Fierté de la mère mais aussi fierté de la commune d’Amanvillers dont elle est originaire : « Ils sont fiers d’avoir la Miss Lorraine dans le village. On a eu il y a quelques années, la Miss Mirabelle, ce n’est pas le même niveau mais c’est déjà très bien. C’était dans la même rue. »

« J’ai été super bien accueillie, raconte la Miss Lorraine 2017, on venait  toquer à ma porte pour savoir comment l’élection s’était déroulée. La semaine d’après il y avait justement la fête du village. J’ai été invitée, on m’a offert des fleurs, on  m’a fait un beau discours et j’ai rencontré les habitants du village qui étaient très heureux et vont me soutenir. Ils sont fiers et veulent mettre en place un écran géant le soir de l’élection de Miss France. C’est très motivant. »

Ce rêve de Miss, est celui de sa grand-mère, Marie-Claire Joffroy 76 ans. Cloé Cirelli est entrée dans l’univers des Miss pour réaliser son souhait : « Elle m’a poussé à le faire.  A 18 ans, je lui disais non…ce n’était pas pour moi, mais quand  j’ai vu que cela lui tenait vraiment à cœur, je l’ai fait pour elle. Je ne m’attendais à rien, j’ai été au casting, je ne pensais pas être prise et finalement cela m’est tombé dessus. Elle est très heureuse. »

Miss Lorraine 2017 et Stéphanie Didon

1ère Dauphine de Miss Moselle en 2016, 2ème  Dauphine de Miss Lorraine 2016, Miss Lorraine 2017, Cloé Cirelli a gravit les échelons : « Quand j’ai commencé, j’étais plus jeune, plus renfermée, plus timide, mais je me suis ouverte complètement, j’ai pris confiance en moi et de l‘assurance. »  La jeune femme semble faire l’unanimité au sein du Comité de Miss Lorraine. « Cloé a été tout au long de l’année d’une tenue exemplaire » affirme Stéphanie Didon « Son attitude respectueuse et bienveillante sont récompensés par son titre amplement mérité. Elle sera la digne représentante de notre Région Lorraine et je lui accorde toute ma confiance pour sa présentation à Miss France où elle conserve d’ailleurs toutes ses chances.  Quelque soit l’issue de cette élection, je suis très fière de Notre Miss Lorraine 2017 et nous la soutiendrons et l’appuierons sans retenue durant cette manifestation pour laquelle nous travaillons toute l’année. Cloé sait d’ailleurs qu’elle peut compter sur un soutien sans réserve de sa Délégation durant toute son année de Miss en titre et au delà. »

Écharpe en main, Miss Lorraine 2017 souhaite pleinement s’investir auprès des Lorrains. « Je trouve que l’image de la Miss, c’est la rencontre avec les Lorrains, j’ai envie d’être très ouverte et d’être là pour eux. J’ai envie de soutenir des associations d’enfants malades  et atteints de cancers. » Titulaire d’un Bac ST2S ( Sanitaire et social) , Miss Lorraine 2017  est en seconde année à l’IRTS afin de devenir éducatrice spécialisée. Une cause qui lui tient particulièrement à cœur : «Les enfants, c’est une passion. Les enfants placés ou malades c’est parce que j’ai eu l’occasion d’en rencontrer. Je connais un enfant malade dans mon entourage et des enfants placés par le biais de mon centre aéré. J’ai vu que j’étais encore plus utile. J’ai eu une enfance magnifique et je veux les aider à améliorer leur quotidien car j’ai quand même vu des choses horribles. J’aimerai aller les rencontrer. »

 Cloé Cirelli tire exemple de Camille Cerf : « Elle est magnifique, j’aime aussi sa personnalité, elle est spontanée, j’ai eu l’occasion de la rencontrer, elle est très gentille. Je sais qu’elle a perdu son père comme moi, et c’est quelque chose qui me rapproche d’elle. »  La charmante Miss ne saurait parler de ses références sans citer Justine Kamara, miss Lorraine 2016 et quatrième dauphine de Miss France « C’est une Miss  que j’aime beaucoup  elle est élégante. Elle me donne beaucoup de conseils pour la suite de mon aventure et  veille à ce que tout se passe bien pour moi. C’est une coach, la meilleure des coachs possible je crois. »

Miss Lorraine 2017 et Sylvie Tellier

Prochaine étape pour Miss Lorraine : la 88ème édition de l’ élection de Miss France le 16 Décembre 2017 . Après deux semaines de préparation à Los Angeles en Californie, les candidates se retrouveront à Châteauroux, ville d ‘accueil de l’élection 2017.

Aller au bout des élections mais aussi « car les Lorrains lui ont demandé. », la toute nouvelle miss de la Région Lorraine envisage cette élection avec beaucoup de positivité.

Une Miss France 2018 Lorraine, pourquoi pas ? « Cela fait 20 ans tout pile que la Lorraine n’a pas eu sa Miss. La dernière était Sophie Thalmann en 1998. Je ferais tout pour être dans le top 12 après les Lorrains vont devoir voter pour moi. » souhaite Cloé Cirelli.

La délégation Lorraine quant à elle prépare sa Miss à cet événement. « Cloé est très sollicitée depuis son élection. Elle est invitée à des interviews pour la radio, France 3…mais aussi beaucoup d’invitations (inaugurations, salons du mariage, soirée VIP, salon de l’automobiles, salon habitat, salon agriculture…).Ces différentes sorties sont un bon exercice et une bonne préparation pour Miss France. Nous lui avons mis en place des cours de maquillage et de coiffure avec nos différents partenaires, shooting photo, et elle est également encadrée par un coach sportif. Elle a beaucoup d’exercices physiques pour préparer son corps mais surtout son mental car ce sera 1 mois intensif où elle dormira peu,aura beaucoup de répétitions et il ne faut pas oublier que cela reste un concours avec 30 jeunes filles qui veulent décrocher la couronne…et il n’y en aura qu’une !!! » explique Stéphanie Didon.

Fonction de Miss oblige, l’ambassadrice de la Lorraine multiplie les interventions médiatiques. L’interview est un exercice que la mosellane semble davantage maîtriser. A l’image de celle donnée dans le cadre de l’ émission 9h50 le matin de Valérie Alexandre sur France 3 Lorraine.  

Le 16 Octobre 2017, Malika Djoudi , assistante d’émission reçoit avec enthousiasme Cloé Cirelli :  «  On essaiera de faire vite, vous passez dans 20 minutes ». lui dit-elle.  Car oui…. des imprévus il peut y en avoir. La Miss Lorraine  est arrivée  un peu  plus tard que prévue . C’est donc au pas de course, en toute maîtrise, sérénité et élégance que la jeune blonde élancée rejoint l’un des studios afin d’effectuer un essai. Test des micros, posture, cadrage. Tout est vérifié

Direction la salle maquillage : «  C’est une obligation, c’est systématique pour tous ceux qui passent en télévision. Cela évite d’avoir des visages trop pâles. » explique Malika. «  C’est agréable de se faire maquiller » fait savoir la Miss Lorraine en souriant.

Un maquillage tout d’abord léger pour ce premier insert télévisuel, il sera plus prononcé pour ses 6 minutes d’interview.

Entre les deux, Malika Djoudi procède à la visite des locaux de France 3 Lorraine pour la Miss.  Salle de montage, studios, salle des journalistes … L’assistante d’émission fait découvrir et explique en détails les coulisses de la chaîne sous le regard d’une Miss à l’écoute et attentive qui reste tout de même surprise de l’espace du lieu  «  C’est très grand, on voit la différence avec les autres chaines. » 

Des sourires, des formules de politesses, des échanges,  Cloé Cirelli joue parfaitement son rôle  de  Miss Lorraine. Elle s’attache même à la nouvelle traditionnelle mode des selfies, à qui le souhaite bien.

Après une retouche maquillage, la Miss Lorraine 2017 rejoint le studio réservé au duplex pour son deuxième passage télévisuel.  « Le regard plutôt par là… attention on ne voit pas le mot « Miss » sur l’écharpe…si vous n’entendez pas dans le micro, n’hésitez pas à me dire. » Malika coordonne et veille au bon déroulement de l’interview.

Crédit photo : Nuncia Dumorné-Rayemamby

Stressée ? En aucun cas ! La Miss Lorraine attend patiemment  le signal pour sa prise de parole «  Je suis très naturelle, on me pose une question, donc je réponds » explique-t-elle.

10h26. Cloé Cirelli répond avec aisance aux questions de la journaliste, en duplex avec la Miss Champagne-Ardenne 2017 .

Une interview spontanée et tout sourire en résonance à ce qu’elle reflète :  naturelle, souriante et humble. Ne serait- ce  pas les caractéristiques d’une princesse ?

Pas étonnant que la charmante Miss ait conquis le cœur des Lorrains. En témoigne les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux : « Une vrai princesse », « Vous faites honneur à la lorraine. Belle, intelligente, et gentille » « Très belle en naturel j’aime », « Elle mérite vraiment son titre cette miss Lorraine » « Je lui souhaite de réussir !! Ça serait top une miss lorraine miss France !! » «  Elle l’aura  la couronne de miss France elle est trop jolie notre Cloé il faut la voir en vrai, une poupée »

Cloé Cirelli, a obtenue une première victoire: réaliser le rêve de sa grand-mère et faire la fierté de la Lorraine. On ne peut que lui souhaiter de toucher le cœur de la France entière le 16 Décembre  lors de l’élection de Miss France 2017. « Quoiqu’ ‘il en soit, je profiterai pleinement de ces moments ». affirme t-elle. 

Mieux connaitre Cloé Cirelli

Vos coups de cœurs lorrains ? Le joueur de rugby mosellan Morgan Parra et le carnaval d’Hagondange : C’est un grand carnaval où d’autres pays  comme l’Allemagne et la Suisse viennent pour défiler C’est un moment très convivial. Avant j’étais animatrice pour enfants  en centre aéré, et je défilais avec les enfants du centre, c’est un très bon moment. 

Vos qualités ?On dit de moi que je suis souriante, humble et sociable.

Vos passions? Je suis passionnée de danse que j’ai pratiqué jusqu’à l’âge de 12 ans, du modern jazz. J’adore aussi regarder le classique, j’ai en fait quand j’étais très petite mais c’est la souplesse…trop dur pour moi.  J’adore aussi la danse de couple, je n’en ai jamais eu l’occasion d’en faire mais je trouve cela magnifique.

 Votre définition de la beauté ?Il y a la beauté physique évidemment mais c’est aussi le charme, ce que la personne elle dégage, je trouve  que cela est plus fort que la beauté physique. Si la personne est renfermée et ne sourit pas, elle sera moins belle. Je trouve une personne belle, quand elle sourit et quand elle est naturelle. La beauté est aussi intérieure, quelqu’un de gentil, quelqu’un qui donne énormément, je trouve cette personne toujours belle.

Votre définition d’une Miss ?Une Miss doit être souriante, élégante forcément, elle doit être ouverte et aller à la rencontre des personnes. Si elle est renfermée et si elle n’a pas envie d’être là je trouve que cela gâche tout. Moi je me rappelle petite, quand je rencontrais une Miss et que j’avais envie de la voir, si elle m’aurait fait la  tête, j’aurais été très déçue. Etant Miss Lorraine, je suis proche des gens. Ils sont  parfois étonnés car ce ne sont pas toutes les Miss qui le font. Je pense que c’est parce que justement ce n’était pas mon rêve à moi d’être Miss, cela m’est tombé dessus, donc je n’ai aucun filtre, je reste  toujours moi-même : Quand je vais rencontrer un enfant, je vais me mettre à genoux et jouer avec lui ou avec elle. Voilà pourquoi je ne mets pas la pression, ce n’est que du plus, plus je vais loin mieux ce serait.

Une chanson qui vous correspond ?C’est plutôt une chanson à laquelle je tiens : « Vivo per lei d ‘Andrea Bocelli.»  Mon père était Italien, c’est une chanson qu’il me chantait tout le temps quand  j’étais petite. Je chantais en français et lui en italien, c’est une chanson que j’adore et qui me représente.

Une citation qui vous correspond ?Il y a une citation que j’aime bien « L’art mes enfants, c’est de rester soit même » de Paul Verlaine. C’est moi. Je trouve que c’est important de rester soi-même, je déteste les personnes qui jouent un rôle et de toute façon chasser le naturel il revient au galop, cela ne sert à rien de jouer le rôle de quelqu’un que l’on n’est pas.

Un vœu ? Ce serait de guérir tous les cancers qui existent parce qu’il y en a qui guérissent plus facilement que d’autres. Trouver un remède pour toutes ces maladies, ce serait tellement bien.

Un mot pour tous ceux qui vous soutiennent ?Je les remercie,  si j’ai gagné c’est grâce à eux puisque cela passe aussi par les votes du public. Toute ma famille m’a soutenu, et je leur dois cette victoire.

Retour sur l ‘élection de Miss Lorraine 2017 avec MYSA Production

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Nuncia Dumorné-Rayemamby

Actualités artistiques, culturelles, touristiques

A lire aussi

Les Républicains, Laurent Wauquiez affine son discours fédéraliste à Nîmes

Laurent Wauquiez était attendu à Nîmes, pour son discours politique évoquant le constat social et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Les nouvelles têtes de l’electro à La Gaité Lyrique ! Gazelle Twin, Vatican Shadow et Powell /Weirdcore :

Des créations sonores visuelles interactives, du design, de la musique electro voilà le credo proposé ...

Le riz au lait par Vivien Paille !

Vivien Paille réinvente le riz au lait, à travers trois petites bouteilles en verre, composées ...

Premier homme – De Pierola à Homo erectus

Le documentaire Premier homme – De Pierola à Homo erectus, de Pascal Picq, est un ...

Fermer