Accueil / Sport / Football / Copa America 2015: Victoire 2 à 0 pour le Chili contre l’Équateur dans la douleur

Copa America 2015: Victoire 2 à 0 pour le Chili contre l’Équateur dans la douleur

7778697520_arturo-vidal-et-alexis-sanchez-ont-porte-le-chili

C’est enfin le grand soir pour le Chili qui organise cette année la 44ème édition de la Copa America. A 1h30 heure française, le Chili recevait l’Équateur en match d’ouverture à l’Estadio Nacional Julio à Santiago, avec des joueurs comme Alexis Sanchez (FC Arsenal), Arturo Vidal (FC Juventus) voir le gardien Claudio Bravo (FC Barcelone).

Pour le Chili, c’est LA compétition à ne pas perdre, une compétition qui échappe aux Chiliens depuis sa création, c’est la septième fois de son histoire que le Chili organise cette compétition, ils n’ont jamais été au delà de la place de finaliste.

Cependant, attention ! Le Chili est désormais une top équipe d’Amérique du Sud, une équipe sérieuse, avec un potentiel fou, et des joueurs qui jouent dans des grands clubs européens. Avec un Alexis Sanchez, Vidal, Valdivia ou encore Vargas, l’attaque chilienne est capable de faire la différence à n’importe quel moment.

De quoi faire peur à l’équipe de l‘Equateur qui doit faire face au forfait du mancunien Antonio Valencia. Jouant devant 45000 chiliens déchainés, la Roja doit absolument gagné ce match pour bien rentrer dans le tournoi et confirmer son statut de favori.

Temps fort du match:

1ère: Valdivia part dans un petit numéro de dribbles, il met une magnifique passe en direction de Alexis Sanchez  qui après avoir effacé deux adversaires, mais en déséquilibre voit sa frappe passe de peu à côté !

14ème: Bonne action du Chili, Aranguiz parvient à trouver Alexis Sanchez. Mais le tir de ce dernier est contré !

17ème: Occasion pour l’Équateur ! Pour la première fois du match, les Équatoriens se montrent dangereux. Après un bon débordement côté gauche, le centre de Montero n’est pas loin d’être repris mais Valencia est un peu trop court. Sur le dégagement de Bravo, les Équatoriens récupèrent immédiatement le ballon. Et à l’entrée de la surface, Diaz tente un bon tir, Bravo le repousse !

29ème: Bon coup-franc pour le Chili, dans l’axe à aux 25 m !  Alexis Sanchez devrait s’en charger ! Son tir est contré par le mur !

35ème: Jeff Montero fait très mal à la défense chilienne. Son centre, consécutif à un très bon débordement a toutefois été capté par Bravo !

37ème: Après un cafouillage dans la surface  de l’Équateur, la défense parvient à se dégager avant que Valdivia ne soit trop court sur un ballon profondeur !

38ème: Combinaison entre Alexis Sanchez et Isla, Alexis remet en une touche dans la course pour Isla qui voit son interieur du pied gauche passé pas loin du poteau gauche !

60ème: Ouverture du score pour le Chili par l’intermédiaire de Vidal sur penalty suite à une faute de Bolanos. Penalty indiscutable.

82ème: Valencia met une tête puissante qui se loge dans la transversale. Bravo était battu.

84ème: Contre attaque de la Roja, Sanchez sert Vargas qui trompe le gardien adverse d’un plat du pied.

Notes du match:

L’homme du match: Alexis Sanchez (8): Dans la lignée de sa saison avec Arsenal, l’attaquant de poche était très attendu de part son statut de leader d’attaque et n’a pas déçu, de nombreuses occasions,  1 passe décisif, il a lancé le Chili dans les bons rails.

Chili:

Bravo (6): Pas grand chose à se mettre sous la dent mais des sorties importantes cependant. Sauvé par sa transversale cependant sur un tête de Valencia

Isla(6): Une première mi-temps où on le voyait partout, on avait l’impression de retrouver ce fantastique latéral qui enchantait avec Sanchez l’équipe de l’Udinese. A baissé physiquement au fil du match

Medel(6): Un véritable pitbull comme on n’en fait plus, joueur indispensable au même titre que Sanchez, il a tenu son rang sans donner l’impression de forcer

Jara(5): A bien contenu Valencia grâce à son placement. Sobre mais efficace.

Mena(4): Problème de placement, le jeu équatorien a passé beaucoup de son coté, n’a certainement pas été aidé par la mi-temps indigeste de Beausejour

Diaz(5): Le milieu de poche a fait un bon match, il compense sa petite taille pour son poste avec une activité de tout instant

Aranguiz (5): A permis à Valdivia et Vidal de jouer très haut ce qui a considérablement gêné le milieu équatorien. Remplacé par Pizarro (84e) qui fait son retour en sélection en compétition officielle

Vidal (5): Sans doute fatigué par le match disputé samedi dernier en final de Ligue des Champions, il n’a pas eu le rendement escompté même s’il a provoqué et transformé ce penalty.

Valdivia (6.5): Excellente première mi-temps pour l’élégant milieu de la Roja, très disponible, il a distillé de nombreux ballons notamment pour Alexis Sanchez avant de baisser de pied en seconde période. Remplacé par Matias Fernandez (67e) (6) qui aura fait une bonne rentrée avec sa qualité technique et a permis de ressortir les ballons propres mais malheureusement terni par son carton rouge en fin de match suite à deux cartons jaunes.

Beausejour (3): Très effacé par rapport à l’accoutumée, l’habituel virvoltant latéral/milieu gauche a très peu pesé, sans doute du fait que le jeu se passait majoritairement du coté droit, il est certainement meilleur en tant que joker. Remplacé à la pause (45e) par Vargas qui a libéré le Chili d’un subtile plat du pied suite à une passe dAlexis Sanchez

Sanchez: voir ci-dessus

 

Equateur:

Dominguez (5): Ne peux rien sur les deux buts encaissés. Frustrant

Paredes (5): Disponible, il a essayé de combiner sur son côté droit, en vain

Achilier (3): Très lent, il a souffert de la comparaison avec son compère de défense, Sanchez lui a donné le tournis

Erazo (4): En difficulté face à Sanchez, il a livré un beau combat physique face à lui mais aura craqué tout comme son équipe

Ayovi (5): Le capitaine s’est bien battu, a essayé de contenir les assauts répétitifs chiliens

Noboa (5): Match correct pour le milieu de terrain qui a essayé d’organiser le jeu de son équipe

Lastra (4):  Milieu de terrain très accrocheur, il a essayé tant qu’il a pu de colmater les brèches sans réussite, remplacé par Quinonez (85e)

Martinez (5): Match correct, il a bien combiné avec Paredes. Remplacé par Ibarra (80e)

Bolanos (6): Technique, mobile, il a fait un bon match, dommage qu’il ait provoqué ce penalty

Montero (7): Très mobile, technique, il a été un poison pour cette faible équipe d’Équateur, dommage car nous le verrons certainement qu’en poule

Valencia (4): Le joueur de West Ham a déçu par rapport à ce qu’il avait montré au Mondial, il n’a pas montré grand chose.

Résumé du match en vidéo

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Wohlfarth N'Kodia

A lire aussi

oça déménage chez les joueurs de foot ! #Neymar désormais 1 en Frais de Transfert

En plein mercato, Movinga dévoile le classement des joueurs dont le montant total des transferts ...

Lire les articles précédents :
Fête des fromages de Savoie

Le 28 juin, la station des Aillons-Margériaz accueille la Fête des fromages de Savoie 2015. ...

8ème District: Un polar signé Marine Chevasson

"L'écriture n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture" Cette citation de Jean Ricardou ...

Volvo Race à Lorient : Les filles l’emportent

La Team SCA, skypée par la navigatrice Sam Davies, vient de passer ce vendredi matin ...

Fermer