Accueil / Culture / Humour / La Cour des Miracles pour prolonger vos vacances au rythme des cigales…

La Cour des Miracles pour prolonger vos vacances au rythme des cigales…

Paru chez Edilivre le 29 juin 2015, La Cour des Miracles ou L’histoire du Petit Janot de Martigues est un roman autobiographique que nous livre avec énormément d’humour Le Petit Janot lui-même.

Le résumé

La Provence décrite dans ce livre n’est pas celle de Marcel Pagnol, où l’on se promène dans la garrigue et où l’odeur du thym et du romarin enivre nos narines. Le Petit Janot nous raconte l’histoire truculente et véridique de son enfance mouvementée à Martigues. Les odeurs, ce sont plutôt celles de tinettes laissées par les habitants, le soir, devant leur porte, de la fumée de cigarette et du pastis servi abondamment dans le bar de ses parents. Arrivé à l’âge adulte, il évoque les femmes qui ont marqué sa vie. Le Petit Janot peint ses personnages et son univers décalé avec un humour très méridional et souvent incisif. Il nous donne sa vision de la vie certes optimiste mais également très particulière : coincés du string s’abstenir !

Mon avis de lectrice

Que ce soit dans les transports en commun ou sur votre transat, c’est avec le sourire aux lèvres que vous découvrirez la vie et les exploits pas toujours avouables d’une bande de minots débrouillards, pleins de vie et inventifs.

Avec ses mots hauts en couleur l’auteur nous choque (un peu), nous fait rire (énormément), nous touche (beaucoup) et se raconte mais toujours avec pudeur. Car même s’il ne se départit pas de son humour décapant, on devine entre les lignes sa sensibilité, ses moments de peines, ses grands bonheurs et surtout l’Amour qu’il éprouve pour ceux qui lui sont proches.

Le Petit Janot a du vocabulaire et sait en en jouer avec une facilité et une fluidité déconcertante, ce qui donne à son premier roman un rythme enlevé et sautillant nous faisant passer avec énergie les différentes étapes de sa vie.

Voici donc une lecture que je vous conseille de glisser dans votre sac, si vous n’avez pas peur du graveleux, des jeux de mots et surtout de voir vos voisins se retourner sur vos éclats de rire.

En plus, cerise sur le gâteau ou glaçon dans le pastis pour ceux qui préfèrent, vous aurez le plaisir d’admirer les magnifiques photographies de Gilles Banks ainsi que de très belles illustrations…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Nathalie BH

A lire aussi

Lady Sir – Journal d’une aventure musicale

Lady Sir est l’histoire de deux rencontres, celle de Rachida Brakni et Gaëtan Rousses,  puis celle de leur groupe, ...

2 commentaires

  1. Merci beaucoup Nathalie BH.
    Très content que vous ayez apprécié mon livre.
    Bonne journée.
    Passez à l’occasion prendre le pastis à la maison !

Lire les articles précédents :
Alfredo Jaar, la nouvelle Exposition du [mac] à Marseille

Du 4 juillet 2015 au 10 janvier 2016, le [mac] musée d'art contemporain de Marseille ...

Matthieu CHEDID embarque aux « Rencontres d’Arles » avec Martin PARR !

C'est une idée de l'agence MAGNUS et de Martin PARR...ils souhaitaient faire entrer l'univers musical ...

John meurt à la fin un roman déjanté de David Wong

Les Editions Super 8 présentent "John meurt à la fin" une roman absolument barré de ...

Fermer