Accueil / Culture / Littérature / BD / Cruelle, un retour sur l’enfance…

Cruelle, un retour sur l’enfance…

Cruelle est une bande dessinée de Florence Dupré La Tour, paru aux éditions Dargaud, le 22 janvier 2016. Un album particulier où l’auteure revient sur des souvenirs d’enfance, sa relation avec ses parents, les animaux, sa vision sur la vie, les hommes, la nature…

cruelle-dargaudFlorence est à l’hôpital, elle a 26 ans, elle est allongée dans son lit. Un médecin l’examine et lui explique que tout va bien, elle pourra sortir demain… Plutôt désespérée, Florence aimerait rester à l’hôpital. Elle incline son lit, allume la télévision, zappe, pour tomber sur un documentaire animalier. Elle semble se réjouir à regarder le mode de vie des lapins de Garenne, lorsque le téléphone sonne ! Elle a une très brève conversation avec sa mère, qui lui rappelle que quand elle était petite, elle, et ses sœurs avaient eu des animaux, et des lapins également. Les petites semblaient fasciner par ce « spectacle de la vie ». Ces derniers mots frappent Florence qui se remémore alors son rapport, durant son enfance avec les animaux. Elle se souvient, alors qu’elle vivait avec son père, souvent au travail, sa mère, toujours à la maison, sa grande sœur et sa sœur jumelle, à Buenos Aires. Pour un Noël, elle avait eu, chacune, un cochon d’Inde…

cruelle-dargaud-extraitLe récit de son enfance et son rapport particulier avec les animaux, se découvre ici sous forme de chapitres. La narratrice développe, avec un sens certain, son attachement aux animaux, à sa joie de posséder un petit être, mais elle découvre également qu’elle cache au fond d’elle-même une certaine cruauté, sorte de fascination pour la mort et la torture. La jeune fille de 5 ans va ainsi se découvrir au fur et à mesure que des animaux vont apparaître dans sa vie, mais pas seulement, les hommes, les femmes, certaines scènes vont la marquer. Naïveté, découverte de soi, des sentiments qui l’animent, du genre humain, de la nature, de sa beauté, et de sa cruauté, Florence, jeune fille, est chamboulée par ces changements de maison et les animaux qu’elle a vu défilé dans sa famille, les relations que l’on peut avoir avec eux, les relations qu’ils ont les uns avec les autres et la relation avec la mort. Le dessin est très expressif, rond, malgré la cruauté qui s’en dégage parfois, avec des plans et vignettes travaillés, pour une bande dessinée agréable et curieuse à découvrir.

Cruelle est une bande dessinée inquiétante, curieuse et bien construite, un retour sur l’enfance de l’auteure, qui raconte surtout sa relation avec les animaux, réduits la plupart du temps au rôle de victime et souffre-douleur, en dépit de son éducation familiale…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Natalie Portman incarne « Jackie »

Jackie Kennedy évoquée par le réalisateur Chilien Pablo Larrain : C’est une mise en image ...

Lire les articles précédents :
TomTom GO Mobile pour iPhone en mode freemium

TomTom (TOM2) GO Mobile, la nouvelle application de navigation pour iPhone, est désormais disponible sur ...

La collection Les p’tits flaps s’agrandit !

Au dodo doudou ! et Debout tout le monde ! sont deux nouveaux ouvrages parus dans ...

Bertrand-Chameroy- sur D8
TPMP ( Touche pas à mon poste) dans la tourmente

Depuis 1 semaine TPMP ( Touche pas à mon poste) est dans la tourmente , ...

Fermer