Accueil / En Région / Centre / Fréro Delavéga au Festival DARC un moment d’émotion

Fréro Delavéga au Festival DARC un moment d’émotion

Au Festival DARC ils sont arrivés sur scène, heureux de venir à la rencontre de leur public. On ne peut nier l’évidence, l’émotion était au rendez-vous de part et d’autre. FRERO DELAVEGA joue maintenant dans la cour des grands. Pendant une heure et demie, ils ont assuré un spectacle de qualité au spectateurs du festival DARC, jouant avec le public qui ne demandait que cela.

Frero Delavega festival d'Arc (3)

Un show  à leur image.

Jérémy, Florian et leur team sont de vrais professionnels qui savent ce que veulent leurs fans. Et le public de DarcStage – Festival DARC, Châteauroux. n’a pas été déçu. Les deux garçons ont repris leurs tubes, tirés des deux albums « Frero Delavega « et « Des ombres et des lumières » . « Le cœur éléphant, Autour de moi, Sweet Darling, Le Chant Des sirènes… » Autant de grands titres que le public reprenait en chœur. Quelques chansons plus intimistes offraient des moments de mélancolie et de quiétude.

Frero Delavega festival d'Arc (1)

Il existe une réelle complicité entre tous les membres du groupe et plus forte encore entre les deux interprètes. Ils sont tous sur la même longueur d’onde, dégageant un sentiment de plaisir partagé. Ils donnent beaucoup et savent apprécier le retour. Il suffit de les avoir vus, en fin de spectacle, passer un long moment, silencieux, devant leur public. Ils avaient donné tout le long du show. Et,là, ils recevaient, ne boudant pas leur plaisir. Peut-être était-ce là le plus beau moment d’émotion.

Frero Delavega festival d'Arc (2)

L’Univers de Fréro Delavega.

Florian et Jérémy déambulent dans un monde où la nature est omniprésente. Élevés à Arcachon, ils gardent en permanence à l’esprit leurs racines.  Ils sont à la fois Terre, Eau, Air et Feu. Les textes de leurs chansons décrivent bien ce qui les habite. Avec un soupçon de romantisme pour adoucir tout cela. Lors de l’interview accordée à Francenetinfos, le ressenti était cette totale liberté qui les caractérise. Ils font ce qu’ils veulent, se sont entourés de personnes qui respectent leurs idées, font abstraction des choses désagréables. Ils respirent le bonheur de faire ce qu’ils aiment. On pourrait être envieux, on ne peut être qu’admiratifs.

Fréro Delavega au Festival DARC fut un très beau moment, à l’image de ce festival où convivialité et professionnalisme font bon ménage.

Retrouvez l’interview des Frero Delavéga avant le concert pour France Net Infos

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Ghislaine Bazier-Palleau

A lire aussi

A cheval !, tome 3, Quel toupet !

Quel toupet ! est le troisième tome de la série humoristique A cheval !, de Laurent Dufreney, ...

Lire les articles précédents :
Festival D’arc : Interview Fréro Delavéga

JEREMY FREROT et FLORIAN DELAVEGA étaient présents hier soir pour un concert sur la scène ...

T’choupi – Cherche et trouve à l’école

La collection des livres Chercher et trouve de T’choupi s’agrandit avec ce troisième album A ...

Du rose pour la rentrée, tendance et glamour by Essence

Pour la rentrée, je me fais belle avec des nuances de rose ! Couleur tendance, girly et ...

Fermer