Accueil / Culture / Littérature / BD / Edgar Allan Poe, Hantise, aux éditions Soleil.

Edgar Allan Poe, Hantise, aux éditions Soleil.

edgar-allan-poe-hantise-bd-soleilParu le 15 janvier 2014, aux éditions Soleil, le one-shot, Edgar Allan Poe, Hantise, vient compléter la fabuleuse collection 1800, avec au scénario Stéphane Louis et au dessin Bastien Orenge et Thomas Verguet pour une bande dessinée où s’entremêlent brillamment fiction et réalité.

A Boston, en 1827, Edgar Allan Poe est jeté en dehors d’un bar, il n’a toujours pas payé sa note. Ivre il reste inerte au sol, en pleine rue. Quelques heures plus tard, il commence à se réveillé, prononçant des phrases bizarres, quand il ouvre les yeux, un monstre tentaculaire se dresse au-dessus de lui. Pris de frayeurs, Edgar Allan Poe, se relève et bouscule le monstre afin de l’éloigné, aussitôt c’est un vieillard qui est à terre, un mendiant qui lui explique que cela fait des heures qu’Edgar est en train de délirer et qu’il l’a mis sur le côté de la chaussée afin de ne pas être écrasé. N’en croyant pas un mot, Edgar s’éloigne du vieillard en pestant sur tous ceux de sa race, incapables, vivants au croché de la société…

C’est dans l’esprit de la collection 1800, que l’on retrouve la vie et l’œuvre d’Edgar Allan Poe, avec un brin de fantastique…, c’est ainsi que Stéphane Louis livre sa version dans cette bande dessinée. Le ton est donné, dès le début, le fantastique, entre réalité et fiction, le lecteur ne comprend pas tout de suite ce que vit Edgar Allan Poe, ainsi l’intrigue prend facilement. Homme complexe, sombre, détestable, aigri, il va voir une voyante afin de parler à sa défunte mère, il aime sa très jeune cousine, encore enfant… et serait-il aussi fou, aliéné ? Car il voit des monstres,edgar-allan-poe-hantise-bd-soleil-extrait des personnes sont tués, alors que ces meurtres sont en rapport avec ces nouvelles… Le mystère plane jusqu’au bout, le scénario est bien mené et la fin surprenante, elle tient la route. Quant au dessin de Bastien Orenge et Thomas Verguet il est sombre, bien réussi, travaillé, il entraîne le lecteur facilement, les traits sont fluides, brillants et dynamiques.

Edgar Allan Poe, Hantise, est une bande dessinée surprenante où l’étrange règne à chaque instant, la part sombre du personnage remonte souvent, est-il le meurtrier de ces œuvres qu’il est en train d’écrire, car seul lui en connaît l’existence…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ernest et Célestine – Au jour le jour

Au jour le jour est un bel album d’Ernest et Célestine, paru aux éditions Casterman, ...

Lire les articles précédents :
« Le grand livre de ma grossesse » un livre unique

"Le grand livre de ma grossesse", un livre qui réunit les  informations médicales et conseils ...

Zaz au Zenith!

Alors que la date du 16 mai affiche complet, la chanteuse Zaz annonce une nouvelle date ...

Deux nouveaux livres dans la collection de Gafi (Nathan)

La collection de Nathan s'enrichit de deux nouveaux livres pour enfants avec les histoires de ...

Fermer