Accueil / Agenda / Entretien avec Yohann Rippe dans le cadre du Bordeaux Geek Festival

Entretien avec Yohann Rippe dans le cadre du Bordeaux Geek Festival

La première édition du Bordeaux Geek Festival s’est clôturé le dimanche 17 mai, l’occasion pour France Net Infos de faire le point avec Yohann Rippe, membre de l’association Mandora (qui organise le BGF avec Congrés et Expositions de Bordeaux ) est consultant en marketing touristique, et qui gère également la communication et le marketing pour le Bordeaux Geek Festival et le festival Animasia.

Yohann Rippe, communication et marketing du Bordeaux Geek Festival

52p1y43f9c0jw6qao748

France Net Infos: Vous faites parti de l’association Mandora, pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de l’organisme ?

Yohann Rippe: L’association Mandora existe depuis 2002 qui a été crée par un groupe de passionnés de la culture asiatique surtout nippone (fans de mangas) qui se réunissaient beaucoup autour de cette culture cinématographique et cette passion s’est développée avec le festival Animasia qui a débuté en 2005 dont c’était la 10ème édition l’année dernière, l’association a pris un véritable essor l’année dernière avec le déménagement de Pessac à Bordeaux car en 2013 il y avait 8000 visiteurs au festival Animasia à Pessac contre 16000 visiteurs à Bordeaux l’année dernière. C’est également une association qui compte dans ses rangs 300 bénévoles et 3 salariés.

France Net Infos: En quoi consiste le festival Animasia ?

Yohann Rippe: Animasia est un festival dédié aux cultures asiatiques, traditionnelles et populaires. Il se veut original et dense tout en alliant tradition et tendances populaires actuelles. Animasia s’adresse à tout type de public que ce soit les initiés ou les curieux petit et grands.

France Net Infos: Qu’est ce qui différencie le festival Animasia et le Bordeaux Geek Festival ?

Yohann Rippe: Ce qui différencie le festival Animasia et le Bordeaux Geek Festival est que le Bordeaux Geek Festival est surtout axé sur la culture Geek, sur les comics, les jeux vidéos, la science-fiction, le high-tech avec la robotique, la web culture, c’est un festival beaucoup plus large en terme de thématique.

France Net Infos: Pourquoi avoir crée le Bordeaux Geek Festival cette année et pas les années précédentes ?

Yohann Rippe: Cela fait 3 ans qu’on avait l’idée de créer un festival un peu plus large en terme de thématique par rapport à Animasia, mais on avait laissé de côté ce projet car ça nécessitait beaucoup de temps, différentes rencontres nous a amené à reprendre le projet et on s’est rendu compte que la maison d’édition Akileos, l’une des plus grandes maisons d’édition sur l’imaginaire, le comics est installé sur Bordeaux, Geek Inc est le premier podcast sur la communauté geek en France est à Talence, on s’est dit finalement que Bordeaux est déjà en place niveau culture geek.

On a commencer la collaboration avec le Congrès et Expositions de Bordeaux lors de la Foire Internationale en 2012 sur la thématique du Japon, ils sont venus nous chercher car nous sommes spécialistes de la culture japonaise et nous avions bénéficier cette année là d’un espace de 6000m² ce qui est assez considérable pour une première Foire Internationale. En 2013, on était sur la thématique des jeux vidéos, et pour finir l’année dernière sur la thématique de l’animation.

Lors de ces dernières années nous avons acquis de l’expérience donc on a décidé d’exposer le projet au Congrès et Exposition et nous avons bénéficier de leur confiance.

France Net Infos: Quel est le nombre de visiteurs que vous souhaitez atteindre pour cette première édition du Bordeaux Geek Festival qui a duré 4 jours ?

Yohann Rippe: Pour les 4 jours on espèrait faire au minimum 15000 visiteurs, pour Animasia 2014 on a fait 16000 visiteurs sachant que l’un de nos concurrents Geekopolis (situé à Versailles) qui traite la culture geek, est à sa troisième année de création génère environ 15000 visiteurs. On veut se rapprocher de leur chiffre de fréquentation mais également de cette organisation.

France Net Infos: Avez-vous les chiffres de fréquentation ?

Yohann Rippe: Oui on est environ entre 18000 et 20000 visiteurs (chiffre estimation donné le 17/05 à 17h) sur les 4 jours du festival ce qui est satisfaisant.

France Net Infos: Donc il y aura une deuxième édition pour le BGF ? Si oui est-ce qu’il y aura toujours lieu au Parc des Expositions ?

Yohann Rippe: C’est sûr et certain, nous sommes déjà en train de la préparer et aura toujours lieu au Hall 2 du Parc des Expositions. On va peut être changer le format de durée du festival car c’est un peu long pour les équipes du BGF il faut prévoir le montage et démontage des stands des exposants en tout cas nous allons réfléchir

France Net Infos: Prévoyez-vous à l’avenir un espace plus grand que celui que vous disposez ?

Yohann Rippe: Pas dans l’immédiat mais nous disposons de beaucoup de place mais nous n’utilisons pas la totalité de l’emplacement du Hall 2 qui bénéficie de 12000m² et nous exploitons entre 8000 et 9000m².

France Net Infos: Est-ce un choix stratégique de disposer d’une date similaire à la Foire Internationale de Bordeaux ou c’est la seule date que vous avez de disponible ?

Yohann Rippe: C’est un choix stratégique car la période correspond, nous ne pouvons pas organiser deux évènements qui sont très proches en date d’évènement (Animasia se déroulant en octobre), le moi de mai correspond en terme d’organisation de travail et de logistique , comme la date est calée en même temps que la Foire Internationale, c’est parfait en terme d’échange avec le public de la Foire Internationale.

France Net Infos: Combien de temps prend une telle organisation ?

Yohann Rippe: Théoriquement cela s’est organisé en 4 mois, on a commencé à communiquer sur le festival fin février ça s’est fait au dernier moment, 2 mois et demi pour la communication.

France Net Infos: Quel est votre niveau de satisfaction sur une échelle de 1 à 10 ?

Yohann Rippe: Je dirais 8 sur 10 car on est très satisfait de ce qu’on a proposé et réussi à produire, de la qualité des exposants, des retours du public, on a une marge de progression très intéressante, on peut aller encore plus loin en terme de proposition.

France Net Infos: Comment expliquez-vous le fait qu’il y ait énormément d’enfant au festival (des enfants jouant à la Super Nintendo alors qu’ils étaient pas né par exemple) ?

Yohann Rippe: On a eu un public assez familial du fait qu’il y avait la Foire Internationale à proximité ce qui intéressant, on voulait montrer ce qu’est la culture geek et les gens se rendent comptent qu’on est très loin des clichés.

France Net Infos: Qu’est ce que signifie la culture geek ? Et le terme geek ?

Yohann Rippe: Le terme geek désigne une personne passionné d’informatique, de jeux vidéo, de dessins. La culture geek est liée à l’imaginaire et je pense qu’aujourd’hui la culture geek doit être assimilé à la culture populaire avec l’avènement des films de superhéros comme Avengers, on voit que ça devient une culture populaire.

France Net Infos: Qu’est ce qui vous différencie des autres festivals ?

Yohann Rippe: Incontestablement la fibre associatif, quand on construit un festival que ce soit Animasia ou BGF on est un festival et pas une convention l’animation d’association est primordial pour nous car on a pas de nombreux exposants on nous le dit mais c’est notre choix.

France Net Infos: Un dernier mot pour le public pour conclure si vous le souhaitez

Yohann Rippe: Rendez-vous l’année prochaine car c’est sûr qu’il y’ aura une prochaine édition, ensuite faire une édition encore plus grand encore meilleure et Level Up comme on dit.

Twitter: Yohann Rippe

 

 

 

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Wohlfarth N'Kodia

A lire aussi

Les Animaux Fantastiques de JK Rowling – Texte original du film – Sortie le 30 mars 2017

Les Animaux Fantastiques – le 30 mars prochain paraîtra le texte original du film éponyme ...

Lire les articles précédents :
Galaxy Tab A avec S Pen

Samsung Electronics France lance une tablette dotée d’un stylet pour encore plus de productivité. Elle ...

Festival de Cannes : Youth débarque

Ce huitième jour de la compétition a offert aux spectateurs qui se sont massés devant ...

La fête
Nîmes fait sa Féria

En pleine préparation festive, la ville de Nîmes va encore dérouler le "Tapis Rouge" aux ...

Fermer