Accueil / Culture / Littérature / Envie de vous révolter?Le guide historico-politique de la révolution ou « ralbolution »

Envie de vous révolter?Le guide historico-politique de la révolution ou « ralbolution »

français, prêts pour votre prochaine révolution?L’ouvrage de Serge Federbusch, « Français, prêts pour votre prochaine révolution », paru à ixelles éditions, brosse une étude comparative des révolutions qu’a connue la France en 1789, 1815, 1830, 1870, 1940 et 1958, à la situation politique, sociale et économique actuelle.

L’auteur Serge Federbusch constate, avec sagesse et intelligence, que la France se remet difficilement en question face aux graves crises économiques et politiques et que seule une révolution a pu « sauver » la situation française. Loin de dresser un bilan négatif et sans être moralisateur, il nous donne des pistes de réflexion. Il étudie les grandes crises et révolutions que nous avons connu depuis 1789 et les met en parallèle à la situation d’aujourd’hui. Comme le note l’auteur, notre situation de crise date de quarante ans, « la France est atteinte d’un cancer social qui s’attaque peu à peu à ses organes, inhibe ses défenses, la ronge et menace désormais de l’emporter », sauf si nous réagissons!

La hausse des impôts, le maintien du taux de chômage à un niveau élevé, les scandales politico-économiques, le débat autour de l’écotaxe, la polémique du mariage pour tous sont les exemples même de la force de contestation des Français. Cela va-t-il conduire à la révolution, à la « ralbolution« ?

L’auteur décrypte ainsi la révolution de 1789, il identifie les éléments qui nous permettent de comprendre notre situation actuelle, et dresse un parallélisme entre ces deux périodes: « espérance déçue dans la relance de l’activité, fuite en avant dans l’emprunt et restructurations administratives insuffisantes, en bref  incohérence gouvernementale », peur et incertitude des Français pour le changement, « situation désastreuse des finances publiques », « perte de l’autonomie de la politique économique nationale », « trouble et discrédit des producteurs et convoyeurs d’idéologie officielle ». Cet ensemble de facteurs est appelé par l’auteur « la désagrégation interne ».

La première forme de contestation est celle qui se passe dans les urnes, lors des élections. Mais parfois, cela ne suffit pas, notamment quand le pouvoir politique est discrédité ou quand un événement extérieur surgit, comme en 1815, 1870, 1940, 1958. « Dans tous les cas, le système français était paralysé et, soit il se laissait aller à provoquer les pays alentour, soit il se révélait incapable de faire face à des invasions, des défaites militaires ou des problèmes coloniaux qu’un régime plus sain et solide aurait pu sereinement affronter ».

Serge Federbusch analyse la situation actuelle et cherche à savoir à quel stade sommes-nous avant la révolution. Il rappelle, à bon escient et avec précision, nos difficultés et les nommes sous le terme de « la Chose » et tente de trouver un remède. Cette analyse politique de notre « crise » est très intéressante et pertinente: en bref, conservatisme, lourdes structures étatiques et locales, « procédures paperassières », fonction publique importante en nombre, syndicalisme peu présent, gaspillages des deniers publics, lobbying de certaines corporations, intégration à l’Union européenne parfois « douloureuse ». Maintenant que la Chose est identifiée, la question est de savoir comment en guérir: rébellion des quartiers populaires à forte population d’immigrés, choc extérieur liée à la politique européenne…

L’auteur analyse la politique de François Hollande depuis son arrivée au pouvoir. Loin de présenter une critique négative de son action, il dresse un bilan sur les grandes problématiques actuelles qui pourraient conduire à une révolution: chômage, « ralbolution fiscale » (succession, écotaxe, taxe locative etc), précarité, scandales politiques, pressions extérieures de l’Europe. Pour y faire face, la politique française doit revenir à une « discipline de fer »: baisse du nombre de fonctionnaires, diminution du nombre de commissions et autres comités ou organisations, simplification du découpage territorial, révision de la distribution des prestations sociales, capitalisation du régime de retraite, mise en place d’une nouvelle politique de santé (convergence hôpitaux publics/cliniques, fin du monopole des pharmaciens, services d’urgence à revoir, renégociation de la politique salariale) et de l’éducation nationale, taux unique de TVA à 15%. Pourtant, « ces réformes drastiques ne pourraient être conduite dans le cadre actuel des institutions qui paralysent la France et produisent plus de cynisme et d’atermoiements que de décisions (…). L’objectif serait de doter la France d’un vrai pouvoir et de vrais contre-pouvoirs ». Vers une sixième République? L’auteur nous donne alors quelques propositions pour mettre en place une nouvelle république, comme l’élection du Président pour deux mandats de cinq ans maximum, l’absence de fonction de Premier Ministre, le vote des lois uniquement par l’Assemblée Nationale, la mise en place d’une Cour Suprême, administration réformée véritablement au service du citoyen, échelon départemental supprimé, réelle indépendance judiciaire, contrôle financier des institutions publiques, indépendance des médias.

Pour finir sur une touche d’humour et (peut-être prémonitoire!), l’auteur dresse un « éphéméride de la révolution à venir » en 2015.

Cet ouvrage dresse un bilan aussi passionnant que réaliste de notre crise sans tomber dans la « dramaturgie » politique, tout en appuyant ses propos d’une étude des grandes révolutions connues par la France. Un livre à conseiller pour les amateurs d’histoire, les passionnés de politique, les élus, les mouvements contestataires ou simplement les citoyens qui en ont « ras le bol », ils trouveront ici les éléments de réflexion indispensables pour mener à bien notre « ralbolution ».

Bonne lecture et bonne réflexion…

L’auteur Serge Federbusch est magistrat, diplomé de l’ IEP  de Paris, ancien élève de l’ENA .

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

« Paleoart » : Une vision des Dinosaures et autres animaux préhistoriques

Voici certainement le projet  »  Paleoart  »  le plus ambitieux  de l’histoire récente de l’édition ...

Lire les articles précédents :
DoggyBags, Heart Breaker, le nouveau one shot.

Sorti le 13 juin 2014, aux éditions Ankama, ce nouveau one shot, Heart Breaker, de la série ...

Always Sometimes Monsters: Le dernier bijou de chez Devolver

On a tous a un moment donné joué à un jeu en se demandant et ...

Attaques occultes : le nouveau livre de Patrick Guérin

Le nouveau livre de Patrick Guérin intitulé «les attaques occultes: les reconnaître, s'en protéger, les ...

Fermer