Accueil / Culture / Cinéma / Esther Hoffenberg présente : Bernadette Lafont et Dieu créa la femme libre

Esther Hoffenberg présente : Bernadette Lafont et Dieu créa la femme libre

Bernadette Lafont Rebelle dans « Jusqu’à plus soif »

Esther Hoffenber nous propose une traversée atypique de la carrière de l’égérie de la « Nouvelle Vague » Bernadette Lafont. Avec plus de 170 films et 56 ans de présence dans le cinéma Français, l’actrice nous livre ses confidences dans ce documentaire à travers le regard de ses petites filles (elles ont une vingtaine d’années). Anna, Juliette et Solène parcourent les films de leur grand-mère, se souviennent de ses recommandations, les témoignages sont complétés par Bulle Ogier comédienne et amie de Bernadette, et par Jean-Pierre Kalfon homme de théâtre et de cinéma !

Esther Hoffenberg est une admiratrice de la comédienne, elle a tourné dans la demeure familiale en Cévennes lieu de résidence de Bernadette Lafont jusqu’en 2013 année de sa disparition. Lorsque l’on visionne ce documentaire (bientôt sur Arte), on reste étonné de sa filmographie. L’actrice est comme une comète dans ce ciel du 7ème art, on redécouvre sa complicité avec Chabrol, Truffaut, Eustache, Nelly Kaplan, Jean-pierre Mocky, Doniol-Valcroze et bien d’autres grands réalisateurs !

La demeure de Bernadette Lafont en Cévennes

Revenons sur ce destin digne des plus grandes actrices de ce monde, Bernadette rencontra Diourka Medveczky né György Lajos Medveczky le 16 mars 1930 à Budapest, nous sommes en 1959 la comédienne se sépare alors de Gérard Blain (comédien). Son union avec Diourka « sculpteur » durera 14 ans Jean-David, Elisabeth et Pauline deviendront ses trois enfants…Trois films seront imaginés par ce couple exubérant « Marie et le Curé » « Paul » « Jeanne et la moto » des références pour les étudiants en école de cinéma encore aujourd’hui.

Diourka aujourd’hui à 86 ans, il fait le tour du monde à bord de son voilier, il donne des nouvelles de lui à sa famille qui publie quelques photos où on le voit, les cheveux longs et la barbe blanche, c’est Anna Medveczky qui commente souvent les photos de son grand-père, même si en tant qu’assistante de production après son diplôme de cinéma obtenu à la Sorbonne (Paris) elle se consacre essentiellement à son nouveau métier.

Esther Hoffenberg Réalisatrice

La famille de Bernadette Lafont se retrouve souvent ensemble dans le Domaine de Saint André de Valborgne où l’esprit de la comédienne règne encore dans le souvenir des pierres ainsi que celui de Pauline (les deux femmes sont ensemble dans le caveau familial). Jean-David Medveczky le fils, est maraîcher http://www.gites-serre-pomaret.com avec son épouse il restaure les lieux, accueille les visiteurs, parle souvent d’une mère secrète et au final pas assez médiatisée dans cette industrie de l’image qui n’a pas forcément toujours mis en valeur le talent de l’actrice, pourtant très aimée des Français. « C’est un merveilleux endroit où les vacanciers peuvent venir se reposer » annonce t’il à ceux qui le questionnent sur les lieux de la propriété où il cultive l’oignon des Cévennes.

Dans le documentaire http://www.estherhoffenberg.fr présenté à Nîmes, ville de naissance de Bernadette Lafont (1938-2013), on a pu apprécier le gigantesque travail de montage de Muriel Breton. La magie opère dès le début, aux premières images quand la voix roque de l’actrice commente ses premiers pas dans le cinéma, cette intonation particulière résonne dans la salle, Esther qui a interrogé la comédienne ne dévoile que des images de sa longue carrière, quelques interviews, des inédits dans l’intimité de l’actrice…Au final, pour ceux qui ont eu la chance de rencontrer Bernadette Lafont (c’est mon cas en 2008 à Nîmes), on retient d’elle son naturel au contact des gens, de son public, de ses amies et la longue évolution de sa carrière couronnée à la fin par le film « Paulette » qui pour les jeunes cinéphiles représente la « Super Mamy » celle qui « castagne » le présent, et qui fait un pied de nez au temps qui passe !

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge).Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs.

A lire aussi

A.Einstein La Poésie du Réel de Manuel García Iglesias et Marwan Kahil

Paru aux Editions 21g, A.Einstein La Poésie du Réel est une BD de Manuel García ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
L’attrape-rêves de Christophe Maé

Il est où le bonheur, il est où ?  Cette magnifique chanson de Christophe Maé est ...

Bataille de fleurs 2017 au carnaval de Nice

Ce dimanche 26 Février avait lieu la traditionnelle bataille de fleurs en plein carnaval de ...

Enigmus, tome 3, Le treizième coup de minuit

Le treizième coup de minuit est le troisième tome d'Enigmus, une bande dessinée de Paul Martin et ...

Fermer