Accueil / Culture / « Fantasio » : Le chef d’œuvre de Jacques Offenbach au Théâtre du Châtelet.

« Fantasio » : Le chef d’œuvre de Jacques Offenbach au Théâtre du Châtelet.

Pendant sa fermeture pour travaux de rénovation, l’Opéra Comique s’exporte hors les murs avec la création d’un succès annoncé : « Fantasio » de Jacques Offenbach qui s’installe au Théâtre du Châtelet jusqu’au 27 février 2017.  

Dans la lignée des Contes d’Hoffmann, la partition d’Offenbach, sur une histoire de Musset, avait en partie disparu dans l’incendie de l’Opéra Comique. Avec une mise en scène signée Thomas Jolly, le spectacle renaît de ses cendres et promet d’être un événement.

Jeune homme mélancolique et blasé, Fantasio voudrait changer de vie. Or le bouffon du roi vient de mourir. Sur un coup de tête, il décide d’endosser le costume du bouffon et de briguer sa place à la cour. Là-bas, il entend les plaintes de la princesse Elisabeth, promise à une union politique qui ne lui plait pas du tout. Fantasio va alors se faire un malin plaisir à déjouer les projets du roi et semer la zizanie… car il veut que la princesse écoute son cœur et qu’elle vive.

Offenbach devait à Musset l’un de ses premiers succès, La Chanson de Fortunio. Un Fantasio remanié par le frère du poète avait de quoi le faire rêver, avec ses couleurs romantiques. Mais la création de 1872 suivait la défaite de Sedan : le public rejeta la prétention d’Offenbach à faire autre chose que de l’opérette. La partition de Fantasio fut recyclée dans Les Contes d’Hoffmann, puis disparut en partie dans l’incendie de l’Opéra Comique. 
Reconstituée en 2013, elle est aujourd’hui confiée à Laurent Campellone et Thomas Jolly, dont le travail dramaturgique a été rendu public dès ses prémices en 2015, avec les « Chroniques de Fantasio », encore visibles sur le site internet de l’Opéra Comique.

Durée du spectacle : 2h45 avec entracte

 

Distribution

  • Direction musicale : Laurent Campellone
  • Mise en scène : Thomas Jolly
  • Collaborateur artistique : Alexandre Dain
  • Décors : Thibaut Fack
  • Costumes : Sylvette Dequest
  • Lumières : Antoine Travert
  • Lumières : Philipe Berthomé
  • Fantasio : Marianne Crebassa
  • Le roi de Bavière : Franck Leguérinel
  • La princesse Elsbeth : Marie-Eve Munger
  • Le prince de Mantoue : Jean-Sébastien Bou
  • Marinoni : Loïc Félix
  • Flamel : Alix Le Saux
  • Spark : Philippe Estèphe
  • Facio : Enguerrand de Hys
  • Max : Kevin Amiel
  • Hartmann : Flannan Obé
  • Chœur : Chœur Aedes
  • Orchestre :   Orchestre Philharmonique de Radio France

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Festival de Cannes : François Ozon et Fatih Akin en compétition

Aujourd’hui, c’était le traditionnel aioli offert par la maire de Cannes dans le magnifique cadre ...

Un commentaire

  1. « Fantasio » a été fort rare depuis 1872, c’est vrai. Il a tout de même été représenté à l’opéra de Nantes où j’ai eu le plaisir de le voir le 7 novembre 2000. Franck Leguérinel faisait déjà partie de la distribution, mais dans le rôle du prince. Quelques jours auparavant, Jean-Claude Yvon, le biographe d’Offenbach, était venu présenter l’oeuvre au cours d’une conférence.

Lire les articles précédents :
Interview Redouanne HARJANE bientôt à la Coopérative de Mai

Redouanne HARJANE a débuté sa tournée pour son nouveau spectacle, et se produira le 3 ...

Week-end insolite avec ideecadeau.fr

Si vous êtes à la quête d’une idée cadeau extraordinaire pour une aventure à la ...

SAO Alicization Beginning : Un extrait, une vidéo, et une sortie ciné !!!!

  Quelle bonne "news" de la part d' Ofelbe Éditions, qui nous annoncent, enfin, une ...

Fermer