Accueil / Culture / Cinéma / Festival de Cannes : Julia Roberts sur la Croisette

Festival de Cannes : Julia Roberts sur la Croisette

Aujourd’hui, pour le premier jour de la compétition du Festival de Cannes, Alain Guiraudie est venu présenter « Rester vertical ». Après « L’inconnu du lac » qui avait été remarqué à Un Certain Regard il y a quelques années, il a eu droit aux honneurs du Grand théâtre Lumière.

Avec cette histoire d’un homme à la recherche du loup, qui rencontre une jeune femme dans la montagne avec qui il finit par avoir un enfant,  il a déconcerté de nombreux spectateurs. Au début, on pense à un conte : le héros voit un vieux monsieur, une sorte d’ogre, il rencontre une femme, pour une possible histoire d’amour à la campagne. Mais tout ne se passera pas comme prévu. Très vite, la jeune femme ne voudra pas de son bébé et laissera Léo s’occuper de lui. Comme elle le lui dit, il faut vivre avec son temps, les femmes font parfois leurs enfants seules, pourquoi pas les hommes. Il fait comme il peut, se débrouille et doit aussi continuer à écrire le scenario qu’on lui réclame avec insistance. Il va voir une sorte de thérapeute, au milieu des marécages, s’efforce de faire face aux avances du grand-père de son bébé et se rend souvent chez un mystérieux vieux monsieur qui héberge un étrange jeune homme… Peu à peu, Léo se marginalise, perd la garde de son enfant pour une raison que l’on ne dévoilera pas..

On est donc déroutés au début. Il faut du temps pour entrer dans l’univers d’Alain Guiraudie. Dans ce film comme dans les précédents, la nature est très présente, tel un personnage secondaire. La fin, au milieu des loups, revêt un aspect presque biblique. Leo est face aux loups, tenant un agneau dans les bras. Il reste debout, « vertical ».  Le sexe filmé sans detours arrive souvent sans qu’on s’y attende. Avec Guiraudie, on est perturbés, choqués mais si on accepte de pénétrer dans son univers où la nature, le sexe se côtoient dans un joyeux bordel, c’est un vrai régal.

AVC_6247_00052Festival de Cannes 2016-Day 2 AVC_2293_00029Festival de Cannes 2016-Day 2

À la montée des marches de 19h, tout le monde était là pour George Clooney et Julia Roberts. Munis d’escabeaux et d’échelles et venus depuis le matin, les fans attendaient avec impatience de voir de près l’actrice américaine dont c’est le premier séjour sur la Croisette. Ils ont été récompensés. Jodie Foster, George Clooney, accompagné de son épouse, Dominic West, et Julia Roberts ont signé des autographes pour le plus grand bonheur des spectateurs. C’était donc une montée des marches très glamour que nous a offert le Festival pour ce premier jour.

« Money monster » de Jodie Foster était présenté hors compétition. Le film est sorti en salles aujourd’hui et devrait rencontrer un vif succès. C’est un thriller efficace, un huis-clos dans un studio de télévision. George Clooney est un présentateur sûr de lui, prêt à donner des conseils sur les marchés boursiers jusqu’au jour où un jeune homme, qui a perdu toutes les économies qu’il avait investies, vient le prendre en otage en direct, menaçant de le tuer avec des explosifs. Julia Roberts, la directrice de plateau, est aux commandes et fait ce qu’elle peut pour éviter le carnage. Elle négocie, se démène jusqu’à mettre à jour un scandale financier. Un film au rythme intense, qui parle de la bourse et de la toute-puissance de l’argent, mais aussi des médias et de leur rôle incontournable. Tout le monde assiste en voyeur à cette prise d’otage et aux négociations. Quand tout est fini, chacun reprend sa vie. Jodie Foster livre ainsi une certaine réflexion sur notre rapport aux médias et à l’argent.

Revivez tous nos articles Jour par Jour

La montée des marches du 2° Jour de notre photographe Anh Viet CHAU

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

Trévarez en Camélia

Le premier événement de la saison au Domaine de Trévarez se déroulera ce samedi et ce ...

Lire les articles précédents :
Le Loto fête ses 40 ans : la FDJ annonce des nouveautés

La Française des Jeux célèbre, ce vendredi 13 mai 2016, les 40 ans de son ...

Sara, évadée de DAECH « Ils nous traitaient comme des bêtes »

La Collection J’ai Lu nous propose d’aborder la tragique actualité d'une des plus anciennes communautés ...

Les BreizhsRoz en route pour le Trophée Rose des Sables

Quand voyage rime avec partage : l'aventure BreizhsRoz, un rallye solidaire Toutes deux infirmières et ...

Fermer