Accueil / Sport / FIFA Ballon d’Or : Messi est-il le plus grand joueur ?

FIFA Ballon d’Or : Messi est-il le plus grand joueur ?

4845498_6_7fba_l-argentin-lionel-messi-recoit-son-cinquieme_76505d6f0dce10d4b902a285bd170cf9

Hier soir au Kongresshaus de Zurich ; Lionel Andrès Messi remporte le FIFA ballon d’or 2015, le cinquième de sa carrière à seulement 28 ans. Déjà détenteur du record absolu du nombre de trophée et ce de manière consécutive avec 4 globes dorés, Lionel Messi remporte sa cinquième récompense individuelle le plaçant encore plus dans l’histoire de ce trophée. Même si les prix remis lors des précédentes cérémonies sont encore sujets à controverse, on ne peut qu’être d’accord sur l’identité du lauréat 2015 tant l’Argentin a été exceptionnel cette saison. 1 UEFA Champions’league, une Liga, une coupe du Roi, une Supercoupe d’Espagne, un Mondial des clubs, dans lesquelles Messi a marqué au moins une fois, meilleur passeur de la Liga, meilleur passeur de la Ligue des Champions, meilleur buteur de la Ligue des Champions, des buts venus d’ailleurs en demi-finale de Ligue des Champions et en finale de la Coupe du Roi. Bref, une saison magique ponctuée de 52 buts et 26 passes décisives en 61 matchs. Cette énième récompense fait-elle de Lionel Messi le meilleur joueur de tous les temps. ? Voici quelques éléments de réponse.

Une régularité impressionnante :

Depuis l’année 2008/2009 saison durant laquelle Pep Guardiola l’a placé au poste de faux n°9 au front de l’attaque catalane, Lionel Messi a enchaîné 7 saisons d’affilée en marquant au moins 25 buts par saison en Championnat et 7 saisons en marquant plus de 7 buts en Ligue des Champions. C’est d’ailleurs dans ces 7 saisons au sommet que Lionel Messi remportera 5 Ligas, 3 Ligues des Champions 3 Coupes d’Espagne, 5 Supercoupes d’Espagne, 3 Mondiaux des clubs, 3 soulier d’or européen, 5 titres de meilleur buteur de la Ligue des Champions et 5 FIFA Ballons d’or.

Des statistiques et des records venus d’ailleurs :

À l’heure actuelle et à seulement 28 ans Lionel Messi possède des statistiques hallucinantes. Déjà éblouissant en parcours junior où il a inscrit la bagatelle de 234 buts en 176 matchs avec les Newells Old Boys junoir, Lionel Messi a inscrit avec l’équipe A du FC Barcelone 411 buts et délivré 161 passes décisives en 481 matchs dont 80 buts en 101 matchs de UEFA Champion’s League. Étant donné qu’il lui reste au moins 5 à 6 ans de carrière, les chiffres ont encore le temps de s’alourdir et de devenir colossaux.

La puce du FC Barcelone est le détenteur de records extraordinaires et insolites. Il est le recordman de buts en Liga avec 286 buts en 315 matchs de championnat. Au cours de l’année 2012 il trouve les chemins des filets 91 fois, un record absolu et sans doute imbattable. De plus il est le joueur le plus jeune de l’histoire du Clasico à avoir réalisé un triplé. En Mars 2007, Messi a 19 ans et marque un triplé contre le Real Madrid. On notera également la folle série de 19 matchs d’affilée en marquant au moins un but dont 8 doublés (six consécutifs) et 2 triplés.

Des actions incroyablement géniales :

Lors de sa carrière de footballeur Lionel Messi a fait rêver les supporters par des buts totalement magiques plein de classe et de génie à tel point que certains observateurs se demandent légitimement si l’Argentin fait toujours partie du monde des hommes « Est-il humain ? Je me le demande… Une fois, à la maison contre Malaga – c’était l’année du triplé – il a mis un but au terme d’une action où le ballon était un peu devant son pied gauche. Il passe entre deux joueurs et il marque du pied droit, mais normalement, un être humain doit reprendre appui une fois pour tirer. Sinon, il tape le sol. Mais lui, il a touché le ballon deux fois dans le même mouvement ! » s’était interrogé tout récemment Thierry Henry. Des enchaînements foudroyants, des feintes de corps redoutables, une accélération à peine croyable et la faculté à toujours garder le ballon à quelques centimètres de son pied font du jeu offensif de Lionel Messi le plus difficile à lire pour l’adversaire.

Les plus marquants et les plus resteront sans doute le slalom contre Getafe le 18 avril 2007, l’humiliation du Real Madrid en 2010, les deux slaloms géniaux contre Bilbao en 2011 et 2015, le bijou contre le Brésil en juin 2012 et la mise à mort incroyable de Manuel Neuer en mai 2015 lors de la demi-finale de l’UEFA Champion’s league

7778999796_lionel-messi-avait-sans-doute-la-tete-ailleurs-au-moment-de-la-remise-des-medailles

Une carrière en sélection loin d’être si mauvaise :

Principal argument des détracteurs de Lionel Messi qui lui reprochent de ne pas être aussi efficace en sélection qu’en club, Messi a pourtant brillé en sélection. Après onze ans de carrière internationale, le bilan de Messi avec l’Albiceleste est loin d’être médiocre. Tout d’abord avec 49 buts en 105 sélections il n’est plus qu’à 7 buts du record de buts inscrits avec la sélection (56 détenus par Gabriel Batistua). Il a délivré plus de 40 passes décisives avec l’Argentine ce qui fait de lui le meilleur passeur de sa sélection. À titre de comparaison Diego Maradona avec ses 47 buts en 115 sélections a déjà été dépassé par la « Pulga ». Même si Messi a échoué par deux fois en finale de la Coupe du Monde et de la Copa America en 2014 et 2015, il a su hissé une équipe d’Argentine en berne et sans aucun fond de jeu, constituée d’individualités moroses. Il sera d’ailleurs élu meilleur joueur de la Copa America (récompense qu’il refusera) et de la Coupe du Monde. Malgré tout, il ne pourra rien faire contre la profonde maladresse et nonchalance de ses coéquipiers au front de l’attaque argentine. On repense notamment aux deux énormes occasions vendangées par Gonzalo Higuain et Rodrigo Palacio en finale de la Coupe du Monde 2014. Il a quand même remporté les Jeux Olympiques des moins de 23 ans avec sa sélection. Il aura l’occasion de remporter enfin un titre majeur avec son équipe nationale lors de la Copa America Centenario cet été.

Le troisième joueur sud-américain de l’histoire, vraiment ? :

Bon nombre d’observateurs et anciens acteur du football mondial place Lionel Messi derrière ses deux illustres ainés Pelé et Maradonna. Leur principal argument : la coupe du Monde. Cependant il faut remettre les époques et les exploits réalisés dans leur contexte. Pelé a remporté trois coupes du Monde. Cependant le football des années 60 et 70 est à des années lumières de celui des années 2000. Notamment par la dimension internationale qu’a prise le football ces dernières années. Les pays ont évolués, les stratégies affinées, les défenses plus rigoureuses et moins larges qu’à l’époque, une concurrence plus rude (Collectif allemand en 2014 et espagnol en 2008, 2010,2012). De plus les équipes dans lesquelles Pelé et Maradonna ont remporté leur trophée mondial semblent aussi talentueuses que la génération argentine de Messi, l’arrêt Bosman de 1995 ayant grandement affaibli le jeu des sélections. Les Vava, Didi, Garrincha, Rivelino pour le Brésil, les Valdano, Burruchaga Kempes pour l’Argentine n’étaient-ils pas aussi talentueux que les Sergio Aguero, Angel Di maria et Javier Mascherano ?

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Morel Cedric

A lire aussi

L’équipe FDJ au Tour des Flandres pour le meilleur résultat possible

Le Tour des Flandres est un monument du calendrier cycliste professionnel. Dimanche 2 avril se disputera ...

Lire les articles précédents :
Du bon son à la Meson à Marseille

La conviviale salle de spectacles La Meson à Marseille a prévu pour ce début d'année ...

Spectacle monumental à Verdun « Des flammes… à la lumière »

Entrez dans le plus grand "son et lumière" d'Europe sur la guerre de 14/18. Vivez l'émotion ...

Alex : Un premier album solo Brut

Alex nous livre un premier album solo riche d'émotions et tout en authenticité. Ceux qui l'ont ...

Fermer