Accueil / Culture / Littérature / BD / Fin de la trilogie « Skraeling » chez Ankama par Venzi et Lamy

Fin de la trilogie « Skraeling » chez Ankama par Venzi et Lamy

Avec ce troisième et dernier tome intitulé « L’éveil du loup », la fin de « Skraeling » aux éditions Ankama prend des airs de lente chute du régime totalitaire mis en place et à l’ascension de Köstler parmi les « grands » du WeltRaum, proche de devenir le cœur de la nation ; ce qui déplait fortement à Julia, qui pensait que le chien de guerre dont elle était tombée amoureuse, adhérerait à ses opinions.Skraeling3

Tandis que les attentats se multiplient, et que le coup d’état s’immisce lentement, le pouvoir en place, avec U- mensch à sa tête, continu de resserrer sa vigilance et assied son autorité par la terreur.Sans trop dévoiler le processus « d’humanisation » de Köstler, celui ci aura des choix à faire qui s’avéreront primordiaux pour l’avenir des Skraelings, pour la survie de Julia, et pour son accomplissement personnel.

Les éditions Ankama ont pris un sacré tournant avec une BD de ce genre … inhabituel !
Même si elle relève de l’anticipation, puisqu’on évolue dans un monde futuriste, Thierry Lamy nous a pondu, pour cette trilogie, un scénario des plus bouleversant, grâce à ses références au totalitarisme nazi, avec tout ce qu’il a pu comporter : endoctrinement, hégémonie, crimes massifs au nom d’une idéologie…. Mais aussi, à cette abnégation, et à cet altruisme dont le personnage principal fait preuve au cours de l’histoire.

extrait SKLGQuand à Damien Venzi et ses illustrations, il nous emmène tout droit dans un vrai film, noir et sanglant, avec des détails glauques, qui contribuent à rendre cette série vraiment réaliste et dure. On apprécie le livret d’illustrations à la fin de la BD, les superbes illus en page entière avec cette écriture « runeïforme » et évidemment  ses couvertures qui donnent le ton !

« Skraeling », que l’on pourrait traduire par les « hommes laids », n’est pas une lecture pour ceux qui ont l’habitude de la légèreté psychologique, vous en conviendrez.
C’est un peu LA bd qui dérange, de par son sujet mais aussi de par son aspect qui paraît difficile et indigeste …Et pourtant, « Skraeling » serait un merveilleux support afin d’étudier en classe, au lieu de s’ennuyer avec des récits d’histoires peut être trop lointains et un peu obsolètes pour les nouvelles générations, une bonne manière de sensibiliser et proposer une réelle réflexion sur la propagande et la manipulation.

Graphiquement un hommage au célèbre Jin Roh dont Lamy a fait référence, et un peu de « Bloc 109 » également, sans tomber dans l’uchronie, cette BD est à se procurer, rapidement, et à ne surtout pas rater …

Une grosse claque pour tous les lecteurs qui auront la chance de s’y intéresser et de l’avoir entre les mains.

 


 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Quand le cirque est venu

Quand le cirque est venu est un album de la collection Les enfants gâtés, des ...

Lire les articles précédents :
Le Tour de France en immersion chez Orange

Chaque année, au mois de juillet, plus de 3 millions de téléspectateurs Français vibrent pour ...

Christine and the Queens
Pantiero 2015: Un début explosif

Le festival Pantiero a ouvert hier soir sa 14ème édition avec la désormais célèbre Christine ...

PermiGo : la BOX permis de conduire à offrir !

Ah le permis de conduire ! L’étape évidente pour gagner sa liberté pour certain, et une ...

Fermer