Accueil / Culture / Littérature / BD / Metronom aux éditions Glénat, la fin du récit

Metronom aux éditions Glénat, la fin du récit

Attendez vous à un final explosif et surprenant pour la conclusion de cette fabuleuse série qu’est «Métronom» , le tome 5 : « Habeas Mentem » ! Ca sort juste aujourd’hui aux éditions Glénat ! ! Corbeyran et Grun ont bien fait de nous tenir en haleine après chaque tome, même si le rythme était un peu lent parfois, la fin de cette fiction va combler vos envies de pulsations fortes et de confusion !!!! (regarder l’interview de Grün ICI)

501 METRONOM T05[BD].indd
Metronom ©ed.Glénat

L’histoire :
Lauren et Floréal, les lunettes sur les yeux et les électrodes dans le cerveau subissent la «reprogrammation», programme qui permet de « driver » les esprits dissidents, mais Floréal Linman est libéré une nouvelle fois par le patron de Ternett industry : Mr Loess. Celui-ci a également eu quelques problèmes avec le régime, mais s’en est sorti contre collaboration au nouveau projet de mémétique du gouvernement.

Mais rien n’est gratuit ! La libération de Floréal, journaliste, lui vaut d’être missionné afin de contacter les Opposants au régime, de leur délivrer les «secrets » et les faiblesses du système afin de s’infiltrer et renverser le Palais des Ministères. Il accepte dans le seul but de libérer Lauren.
Au même moment, on retrouve la représentation de Ternett industry, devant les yeux ébahis des intervenants du Palais des congrès, Warnier a su créer une véritable entité virale capable d’influencer et de manipuler les idées de chacun, mais surtout de modifier la façon de penser sans induire de réaction ou de questionnement de la part des atteints : la création d’une obéissance «aveugle», d’une génération de mouton sans pensées propres !

On connaît Eric Corbeyran pour des BDs de fictions, de fantasy, et il n’a pas besoin de faire ses preuves en terme d’imagination !!!! Ici, il a parfaitement réussi son nouveau scénario de société fictive, après ses « Uchronies », il s’attaque à un autre sujet d’actualité et nous imagine dans une sorte de «dystopie» ! Une série SF, bien montée, entre manipulation des masses, conspirationnisme, mais surtout il pointe du doigt l’éventualité d’une société dirigée par la démocratie et les dérives de la pensée d’un peuple en colère ! La réflexion des idées et pensées propres à chacun pourrait être un vrai désastre !

metronomT5extrait
Metronom ©ed.Glénat

Quand à Grun, il nous a déjà épaté sur d’autres séries également, et nous offre encore du grand art : ce rendu d’ambiance sombre et métallique avec ces jeux de lumières de couleurs, cet univers matériel futuriste, froid, ses scènes d’actions définissent bien cette dystopie, où les scènes érotiques viennent réchauffer partiellement l’ambiance ! (>> message personnel : Grun , on veut savoir tes prochains projets, on adore tes illus ici !)Ce tome 5 nommé «Habeas mentem», qui est la définition même de l’être humain et de la façon dont il se caractérise par ses idées, termine la série avec une belle surprise et le « Metronom », cet objet qui rythme le temps et les pensées, ce livre glissé dans les boites aux lettres afin de véhiculer et de rapprocher chaque être humain est une vrai symbolique !

« Metronom » aux éditions Glénat, une série qui vous amène à une véritable réflexion sur l’humanité et la façon de véhiculer une «pensée» unique et manichéenne ! Vous allez prendre une belle claque avec cette série BD entre un « Matrix » et un « V pour Vendetta » !!!!

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

3 contes du Père Castor pour les petits dégourdis

3 contes du Père Castor pour les petits dégourdis est un livre-cd, paru aux éditions ...

Lire les articles précédents :
Hedge Fund, la fin de la trilogie avec La stratégie du chaos

La trilogie de Tristan Roulot, Philippe Sabbah et Patrick Hénaff, Hedge Fund, se conclue avec La stratégie du ...

Un jeu des 7 familles de Wolinski aux éditions Trédaniel

Qui ne garde pas un souvenir familial et chaleureux du jeu des 7 familles ? ...

Jeanne en Provence pense aux hommes pour Noël

Jeanne en Provence pense aux hommes pour Noël ! Elle propose deux superbes coffrets de ...

Fermer