Accueil / / évènements / Chp d’Europe de gymnastique à Montpellier : Claire en bronze.

Chp d’Europe de gymnastique à Montpellier : Claire en bronze.

Merci Claire pour ce moment. C’est sur un podium français que se clôture cette dernière journée de compétition des championnats d’Europe au Park & Suites Arena de Montpellier.

Effectivement, il y avait encore du beau spectacle aujourd’hui à l’Arena avec les finales féminines à la poutre et au sol.Pour rappel, seules les 8 gymnastes ayant obtenus les meilleures notes sur chaque agrès lors des épreuves de qualifications (compétition du mercredi) pouvaient prétendre aux finales par agrès du samedi et dimanche.

A la poutre, Claire Martin s’est brillamment qualifiée lors des épreuves du mercredi en obtenant la note de 14,166 soit la 6ème meilleure note à cet agrès. Les autres nations présentes à cette finale étaient la Russie, la Roumanie, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Grèce et l’Allemagne. Une start liste très diversifiée compte tenu de la règle des « deux par pays », à savoir seules les deux meilleures gymnastes de chaque pays peuvent se qualifier aux finales par agrès. Si, par exemple, un pays a 3 gymnastes dans le top 8 sur un agrès, seules les deux premières rentrent en finale et la 9ème gymnaste se qualifie à la finale.

Les protagonistes de cette finale étaient les suivantes :

– Vasiliki Millousi (Grèce), grande championne très expérimentée spécialiste de la poutre. La jeune femme est multi-médaillée à cet agrès et a le mérite de s’entrainer dans des conditions extrêmement difficile compte tenu de la situation socio-économique de son pays.

– Pauline Schaefer (Allemagne), cette gymnaste est une habituée des finales à la poutre dans de grandes compétitions internationales. Cette gymnaste présente un mouvement stable, souvent réussi avec des notes qui dépassent bien souvent les 14 points.

– Maria Kharenkova (Russie), première année en catégorie sénior. Elle a remporté le titre de championne d’Europe à cet agrès dans la catégorie junior à Sofia en 2014. Elle est également fraichement vice-championne d’Europe au concours général.

– Claudia Fragapane (Grande-Bretagne), gymnaste dotée de grandes compétences sur les 4 agrès. Elle termine 6ème du concours général et est très appréciée du public pour ses chorégraphies à caractère « hip-hop » au sol.

– Rebecca Downie (Grande-Bretagne), gymnaste expérimentée qui a participé aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et de Londres en 2012. Elle a également permis à son pays de remporter la médaille d’argent par équipe aux championnats d’Europe de Sofia en 2014. La jeune femme a également remporté la médaille d’argent la veille lors de la finale aux barres asymétriques après un duel avec la russe Daria Spiridonova qui a tenu le public en haleine.

– Andrea Munteanu (Roumanie), jeune potentiel qui a déjà pu démontrer l’étendue de son talent lors des championnats d’Europe de Sofia où elle a aidé son équipe à remporter la médaille d’or. Elle est spécialiste au sol et à la poutre, elle a remporté l’argent et l’or respectivement sur ces deux agrès lors des derniers championnats nationaux. Cette gymnaste présente un mouvement très difficile à la poutre mais manque de consistance dans les résultats.

– Sanne Wevers (Pays-Bas), spécialiste des pirouettes et des liaisons à la poutre. Cette gymnaste est capable d’enchainer une série de pirouettes dont une triple rotation à la poutre ce qui lui permet de partir sur une note de difficulté intéressante. La jeune femme a également remporté le bronze la veille à la finale des barres asymétriques suite à un exercice simple mais extrêmement bien exécuté.

– Claire Martin (France), la chouchoute du public. Claire est spécialiste à la poutre et au sol. Elle a déjà réalisé de très belles performances sur cet agrès en remportant le bronze à Utrecht en 2013 à l’occasion des Jeux Olympiques de la Jeunesse.

C’est la grecque Millousi qui a ouvert le bal à la poutre avec un superbe justaucorps doré à paillettes apprécié par le public. Elle réalise un bon exercice avec quelques déséquilibres ici et là mais sans erreur majeure. Le chronomètre la pousse à la faute; elle s’empresse de terminer son mouvement pour éviter la pénalité pour dépassement de temps. Résultats, elle chute sur sa sortie en double arrière carpé et arrive presque sur la tête en fin de rotation. Sa déception est palpable mais le public salue chaleureusement sa performance. La seconde gymnaste à se présenter est la russe Kharenkova. Gros mouvement en perspective, la jeune femme a sorti des notes supérieures à 15 points à cet agrès durant les qualifications et la finale du concours général. La pression est trop forte pour la gymnaste qui avait pourtant débuté son exercice à la perfection, elle part à la faute et chute. Ses espoirs de podium s’évanouissent pour de bon. Se présente ensuite Andrea Munteanu. Elle réalise un exercice d’une grande difficulté dont une vrille groupée sur la poutre. L’exercice obtient un bon 14,366. C’est à présent le tour des anglaises avec d’abord Claudia Fragapane qui réalise un exercice difficile également. Elle aussi présente une vrille groupée, un exercice qui requiert extrêmement de dynamisme et de précision. La note est bonne mais ne dépasse pas la barre des 13,900. La gymnaste se classe en deuxième position derrière la roumaine mais il faudra serrer les dents pour espérer rester sur le podium. La deuxième britannique, Rebecca Downie s’élance à la poutre, l’un de ses deux agrès de prédilection. Elle réalise un bon exercice salué par le public et obtient une excellente note de 14,300 qui la place en deuxième position et fait reculer sa compatriote à la 3ème place. L’allemande Pauline Schaefer s’élance ensuite mais part à la chute.

La porte est alors ouverte pour Claire Martin qui peut encore monter sur le podium si elle dépasse la note de 13,900. A ce stade tout est possible, le plus dur sera de ne pas céder à la panique face à ce public survitaminé.Après les cris, place au calme absolu au moment où la demoiselle pose ses mains sur l’agrès. On entend seulement la voix d’Isabelle Sévérino (ex grande protagoniste de l’équipe de France) qui commente l’exercice de Claire en direct pour la télévision.

Claire Martin Gym MontpellierL’exercice de Claire est exécuté à la perfection, pas un déséquilibre, la jeune femme témoigne d’un sang froid exceptionnel pour son jeune âge. La plus grosse erreur concerne la réception de sa sortie en double arrière carpé. Le public l’acclame et la jeune femme affiche alors un large sourire. A ce moment là, elle sait précisément qu’elle a fait l’exercice nécessaire pour décrocher la médaille, il manque juste la confirmation des juges. La note sort 14,200, Claire est en bronze, le public est en extase.

Entre nous, sans cette petite imprécision sur la sortie, Claire aurait pu obtenir l’or bien qu’on ne puisse tirer ce genre de conclusion avec des « si ». Au moins, cette finale témoigne de son potentiel et fera taire les mauvaises langues qui affirment qu’en raison de ses faibles notes de difficulté au saut et aux barres, Claire n’aurait pas sa place en équipe de France. Aujourd’hui, elle nous prouve le contraire et nous ne pouvons que saluer sa détermination et la remercier pour avoir levé une nouvelle fois le drapeau français après Utrecht en 2013.

Classification finale poutre championnats d'Europe à Montpellier
Classification finale poutre championnats d’Europe à Montpellier

La seconde finale par agrès féminine concernait le sol, lieu d’art et d’expression mais également d’acrobaties des plus risquées comme ont pu en témoigner les exercices présentés lors des qualifications.Il n’y avait pas de représentante française dans cette finale. Les nations qualifiées étaient l’Italie, la Russie, la Roumanie, la Grande-Bretagne, la Pologne et la Suisse.

Les protagonistes étaient les suivantes :

– Claudia Fragapane (Grande-Bretagne), nous ne la présentons plus, protagoniste des finales du concours général, du saut, de la poutre et maintenant des barres asymétriques. La demoiselle n’a pas encore réussi à s’imposer collectionnant les 4e et 5e places dans les finales précédentes.

– Amy Tinkler (Grande-Bretagne), elle a remporté l’or aux championnats nationaux. Première année dans la catégorie sénior, la jeune fille présente déjà des mouvements d’une extrême difficulté au sol, notamment le Chusovitina (double arrière tendu avec une vrille dans le premier salto) tout comme sa compatriote Fragapane.

– Marta Pihan-Kulesza (Pologne), gymnaste expérimentée et mariée à un autre gymnaste masculin polonais (Kulesza). La jeune femme est connue pour ses coiffures extravagantes et sa chorégraphie au sol sur la musique de la panthère rose. Elle a également réalisé un très bon résultat au concours général du vendredi en se classant à la 5ème place.

– Giulia Steingruber (Suisse), elle non plus nous ne la présentons plus. Victorieuse du concours général, elle a également remporté l’argent au saut de cheval et a décroché la finale aux barres asymétriques.

– Andrea Munteanu (Roumanie), fraichement championne d’Europe à la poutre dans la rotation précédente.

– Erika Fasana (Italie), cette gymnaste a participé aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Excellente généraliste, elle arrive 4ème du concours général à un petit dixième du podium. L’italienne veut absolument se ressaisir et remporter une médaille à l’occasion de cette finale, une récompense fortement attendue pour couronner une saison gymnique exceptionnelle.

– Maria Kharenkova (Russie), multi-finaliste également. Elle remporte l’argent au concours général, décroche la finale aux barres, à la poutre et au sol.

– Ksenia Afasenyeva (Russie), gymnaste expérimentée qui a mené son équipe à l’argent olympique à Londres en 2012. La jeune femme avait entrepris une période de stop, loin des praticables avant de revenir à la rescousse de son pays, affaibli par de nombreuses blessures de ses meilleures gymnastes. La russe a également remporté le bronze au saut de cheval après une excellente prestation.

La finale au sol a été d’un niveau exceptionnel. Contrairement à la finale poutre qui a été ponctuée par de nombreuses chutes, l’ensemble des exercices réalisés au sol ont été réussis sans erreur majeure.

Nous avons pu assisté à quatre Chusovitina dans cette finale, un élément d’une extrême difficulté (H pour les connaisseurs), présentés par les 2 britanniques, la suissesse et l’italienne.

C’est finalement la russe Afasenyeva qui s’impose lors du dernier passage avec des diagonales parfaitement pilées. La jeune femme obtient la note de 14,733. L’argent est remporté par la britannique Claudia Fragapane, finalement récompensée après ses trop nombreuses places au pied du podium. Le bronze est remporté par la suisse Giulia Steingruber qui se met autour du cou sa troisième médaille sur ces championnats d’Europe (or au concours général, argent au saut, bronze au sol).

La pauvre italienne, Erika Fasana, termine une fois de plus au pied du podium avec pourtant un exercice d’une extrême difficulté mais des petites erreurs ci et là ne lui auront pas permis de gravir les marches du podium. Nous sommes certains qu’elle saisira sa chance à nouveau à l’occasion des championnats du monde de Glasgow qui aura lieu au mois de novembre.

Classification finale solchampionnats d'Europe à Montpellier
Classification finale solchampionnats d’Europe à Montpellier

C’est sur ces très belles performances que nous refermons ce chapitre sur ces championnats d’Europe de gymnastique artistique. Nous espérons que vous avez pris du plaisir à suivre ces compétitions en notre compagnie. Nous vous donnons rendez-vous à Glasgow pour soutenir à nouveau nos athlètes français qui chercheront à cette occasion d’obtenir leur qualification en équipe pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Merci de nous avoir suivi et à très bientôt.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Emilie Lefebvre

A lire aussi

Naturally 7 : Performances vocales et concerts 2017 en France

Naturally 7, c’est l’accord de sept personnalités qui vous feront vibrer au seul son de ...

Lire les articles précédents :
Concert au profit du Défi Rose à l’Espace Julien Marseille

Deux soirées au profit du Défi Rose de L'IPC - Institut Poli Calmettes auront lieu ...

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS: Djokovic, sans partage

Le rideau est tombé dimanche sur la 109e édition du Monte-Carlo Rolex Masters avec la ...

L’Equipe de France de Patinage en tournée à Nice

L’équipe de France de Patinage repart en tournée près de chez vous . Du 03 ...

Fermer