Accueil / Loisirs / Cuisine / Le flexitarisme : test des « Grill Vegetal » de Céréal

Le flexitarisme : test des « Grill Vegetal » de Céréal

Le flexitarisme, vous en avez déjà entendu parler ? Dans la continuité d’attribuer des noms à toutes les catégories possibles et inimaginables, entrent en scène les flexitariens : rien d’autre que des personnes souhaitant réduire leur consommation de viande dans un but sanitaire, écologique et éthique. Ce que 30% des français appliquent déjà dans leurs assiettes. Mais bon, il fallait bien un nom pour en faire un marketing ! Cependant, que vous souhaitiez diminuer votre consommation de viande, que vous soyez en passe de devenir végétarien, que vous soyez déjà végétarien/lien ou que vous n’ayez pas d’autres motivations que votre propre volonté (personne ne vous demande de vous justifier), il est parfois difficile de passer du refrain « une viande à chaque repas » qu’on nous fourre dans le crâne depuis que l’on est capable de comprendre le langage, à une viande de temps en temps, voire plus du tout. Et je vous parle en connaissance de cause. Bonne nouvelle : ces mêmes commerces, qui vous proposent viande en tout genre, vous permettent maintenant de choisir ! Petit coup d’oeil sur la gamme « Grill Végétal » de la marque Céréal.

logo-grill-vegetal-cereal

Céréal, c’est une marque de produits végétaux présente depuis 1934 sur le marché français, autant dire qu’ils ont eu le temps de faire leur preuve. L’intelligent Mr Bomel, propriétaire d’un moulin à Annonay, s’est posé une des meilleures questions de l’histoire de l’industrie agro-alimentaire : pourquoi certaines graines ne sont données qu’aux animaux ? Et c’est ainsi que naquit la première farine complète. Plus de 80 ans plus tard, Céréal s’est ouvert au marché du soja, lançant le premier lait de soja sur le marché. S’étant imposée comme incontournable au rayon sain et diététique, fin 2015, c’est encore cette marque qui lance les premiers substituts de viande dans les rayons des GMS françaises avec la gamme « Grill Végétal« . Ça ressemble à de la viande, ça a le goût de la viande, mais ça n’est pas de la viande. C’est à peu près ce qu’ils promettent. C’est parti pour un test de 4 de leurs produits phares !

  • L’escalope soja et blé, façon escalope de volaille

grill-vegetal-cereal-escalopesAspect visuel : à ce niveau là, on a une véritable escalope de volaille panée devant nous. Jolie chapelure, forme classique pas trop calibrée (on a pas une forme ovale parfaite, mais plutôt une forme irrégulière rappelant l’escalope de volaille).
Goût : avec un peu d’étonnement, je dois l’admettre, j’ai trouvé cette escalope très bonne. On sent, bien-sûr, que ce n’est pas une vrai au léger arrière-goût de soja qui est assez typique et difficile à masquer. Mais la chapelure adoucit l’ensemble, et avec une petite sauce, c’est parfait ! L’ensemble est suffisamment nourrissant et satisfaisant. Cependant, lorsque l’on regarde les ingrédients, le produit est à 52,3%  composé d’eau, ce que je trouve énorme.

  • L’émincé soja et blé, façon émincé de volaille

grill-vegetal-cereal-emincesAspect visuel : là aussi, on a droit à un parfait petit émincé de volaille, avec une couleur un peu plus terne cependant.
Goût : je l’ai consommé en salade et le goût était assez agréable mais n’a pas fait l’unanimité. Je pense qu’il a besoin d’être accompagné pour masquer le goût du soja qui est assez prononcé dans ce produit. Concernant la composition, l’avantage, c’est la courte liste des ingrédients, donc c’est plutôt positif. MAIS, ici nous avons quand même un produit composé à 70% d’eau ! Je trouve ça limite indécent. On paye 70% d’eau, donc 70% de quelque chose d’essentiel mais non nourrissant.

  • Les nuggets soja et blé, façon nuggets de poulet

grill-vegetal-cereal-nuggetsAspect visuel : ils sont petits, ils sont beaux, ils sont pannés et ils grillent à merveille. Tout ce qu’on attend des nuggets de poulet ! Ils n’ont pas d’odeur particulière et sont plutôt attrayants.
Goût : Avec un peu de ketchup ou une petite sauce, ces nuggets sont très bons, et la chapelure masque bien le goût du soja, donc on a vraiment un produit qui se rapproche de la viande. Cependant, là encore, on est juste sous la barre des 50% d’eau (48 exactement).

  • Le steak soja et blé, façon steak haché de boeuf

grill-vegetal-cereal-steaksAspect visuel : ce steak de soja ressemble à s’y méprendre à un steak de boeuf, à part pour sa couleur plus foncée. Niveau texture, c’est un peu plus consistant et évidemment, vous ne pourrez pas faire de steak « bleu » ou « saignant » avec du soja, mais l’avantage c’est qu’il ne sera aussi pas « semelle de chaussure » façon steak de cantine !
Goût : je l’ai cuisiné en burgers et je n’ai vu aucune différence avec des burgers faits maison aux steaks hachés. Il semble que la meilleure façon de manger ces produits reste de les accompagner pour que le goût se fonde avec le reste. Verdict concernant la présence de l’eau : 59,3% !

Mon avis global :

Ces produits sont assez novateurs et ressemblent assez bien à de la viande. Ils semblent donc tenir leur objectif. Cependant, les adeptes carnassiers ne mangeront jamais ce genre de produit avec le même plaisir qu’une côte de boeuf. Mais c’est une belle avancée permettant de réduire l’énorme quantité de viande ingurgitée par les français et cela permet de diversifier les propositions faites aux végétariens/liens.
L’odeur des produits est à travailler, si c’est possible. La présence d’arômes naturels sert peut-être le goût, mais l’odeur est ce qui m’a le plus repoussé, et ça m’a vraiment fait peur. Elle n’est pas spécialement attirante et n’est pas très définissable, outre l’arrière effluve de soja. Je pense que c’est un problème car c’est l’odeur de la nourriture qui va nous donner envie ou non. Mais on peut aussi faire comme moi, choisir de passer au dessus et attendre d’y goûter avant de poser son verdict.
Enfin, une des choses les plus regrettables, avec la présence d’eau à outrance : l’utilisation de méthylcellulose (E461 : épaississant à base de pâte de bois) qui rend ces produits non-bios et qui casse un peu le charme du « sans colorant, sans conservateur, sans huile de palme ».

En conclusion, Céréal présente presque un sans faute avec cette gamme, mais c’est encore à améliorer !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Gerlinéa DESTOCK : la cure détox concentrée ananas & artichaut

Le soleil pointe le bout de son nez depuis à peine une semaine, que l’on ...

Un commentaire

  1. Salut,
    Le pourcentage d’eau n’est pas spécialement étonnant. Pour ton information, la viande contient entre 60% et 75% d’eau. Certaines entreprises de l’industrie agroalimentaire ajoutent même de l’eau à la viande (la vente est au kg donc cela permet de vendre la même quantité de viande mais plus cher).

Lire les articles précédents :
Galkiddek, la fin de la trilogie avec Le transfert

L’heure du triomphe approche pour le ténébreux alchimiste Alcantor, avec ce dernier tome de Galkiddek, ...

La Rose et la Tour de Fiona McIntosh

Les excellentes éditions Milady proposent dans leur collection Romance un roman au charme fou : ...

Les petits plats Marabout – Lasagnes

La collection gourmande Les petits plats Marabout propose un nouvel ouvrage culinaire, paru au mois ...

Fermer