Accueil / Culture / FMF nous livre son « Manuel de survie en territoire amoureux »

FMF nous livre son « Manuel de survie en territoire amoureux »

 Manuel de survie en territoire amoureux

 Manuel de survie en territoire amoureux

François-Marie Ferre

Aux Editions de la rue Nantaise

Une merveille de sensations, d’émotions, de tendresse et de réflexion… « Manuel de survie en territoire amoureux » est un recueil de nouvelles toutes aussi surprenantes les unes que les autres…

Chaque histoire met en scène un homme aux prises avec une relation amoureuse, laissant transparaître avec finesse et minutie son état d’esprit, ses questionnements, sa douleur ou sa joie.Avec une pudeur touchante, FMF nous parle d’hommes, plus sensibles qu’il n’y paraît, attachés à une volonté sans failles d’être heureux en amour…

Un recueil de nouvelles…

Pour être tout à fait honnête, je n’étais pas vraiment adepte du format des nouvelles, trop court, à mon sens, pour s’attacher aux personnages, trop long, pour être rafraîchissant… « Manuel de survie en territoire amoureux » a radicalement modifié mon idée de la chose, ce qui n’est pas aisé, habituellement… Chaque personnage est attachant, troublant, émouvant, même et chaque mise en scène soulève une difficulté que nous pouvons rencontrer dans les relations humaines, a fortiori lorsqu’il s’agit de relations amoureuses.  Bien qu’il ne s’agisse clairement pas d’un manuel, dans le sens strict du terme, « Manuel de survie en territoire amoureux » apporte pourtant des réponses, autant qu’il pose de questions et propose une façon nouvelle de percevoir l’homme, de façon plus « vraie », plus sensible, plus humaine…

Une lecture pour les femmes ?

Dire qu’elle intéressera évidemment les femmes ne serait pas trop m’avancer… Ce livre une mine d’informations sur la psyché des hommes en situation amoureuse… Les histoires sont touchantes et agréables à lire, leurs formats permettent de s’offrir une pause entre deux chambres à ranger et un petit bout à nourrir (oui, je vous l’ai dit, finalement je suis devenue une adepte des nouvelles !) et le sujet est clairement au cœur des préoccupations féminines. Mais s’arrêter là serait injuste vis-à-vis de ce cher « Manuel »… Car au-delà de ses « compétences techniques », c’est un réel talent qui se dégage de cet ouvrage, une écriture soignée, efficace…  Des histoires surprenantes, des fins auxquelles on ne s’attend pas et des rebondissements troublants.

Pour en avoir fait la lecture à mon cher et tendre, la réponse est de toute évidence « oui mais non ! ». C’est un livre qui plaira probablement à toutes celles et ceux qui auront la chance de le tenir entre leurs mains…

Pourquoi ?

Je ne pouvais pas parler de cet ouvrage sans évoquer « Pourquoi ? ».Dans un format indescriptible, une histoire de questions, l’auteur aborde les peurs et les doutes que nous pouvons tous ressentir lors d’une relation. Et c’est précisément dans ce texte que m’est apparu tout le talent de François-Marie Ferré, qui, en alignant une série de questionnement menant à des réflexions personnelles, réussi à transporter le lecteur dans un univers de coton…

Oui, l’amour n’est pas simple, les relations en amour encore moins, mais c’est peut-être là aussi, que réside toute la beauté de la chose… Tant cela nous permet de grandir…

Retrouvez une nouvelle en format ebook sur le site de FMF : http://www.francoismarieferre.fr/

Marie May

 

 

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Mon imagier-jeu des animaux

Mon imagier-jeu des animaux est un nouvel ouvrage pour les tout-jeunes lecteurs, qui vient compléter ...

Lire les articles précédents :
Marseille, Capitale Européenne de la culture, « entre flammes et flots »

Dans le cadre de Marseille, Capitale Européenne de la culture, le spectacle  « entre flammes ...

Victoire de Nico Rosberg sur Mercédès au Grand Prix de Monaco de Formule 1.

Le sixième grand prix de la  saison 2013 de Formule 1 a vu la victoire  ...

Mickael Miro est de retour avec Juste comme çà

Mickael Miro est de retour avec un nouvel album, le deuxième après "Juste comme çà" ...

Fermer