Accueil / High-Tech / Freeletics, une nouvelle façon de faire du sport.

Freeletics, une nouvelle façon de faire du sport.

Par défi, mais aussi par curiosité, j’ai souhaité tester l’application Freeletics pendant 3 mois.. Faire du sport chez soi, oui, mais avec quels résultats ?

Freeletics

Tout d’abord, quelques explications sur son utilisation :

La première séance est une évaluation pour déterminer son niveau sportif. Pour un temps donné, il est demandé de faire un maximum de répétitions pour différents exercices. Des exercices simples finalement, mais qui, dans la répétition, demandent un bel effort (au moins pour ne pas réduire son ego à des cris de souffrance). En clair, l’application cherche à savoir jusqu’où on peut aller. Bon, pas très loin pour ma part.

Ensuite, un coaching hebdomadaire est proposé, avec un nombre de séances au choix. J’ai choisi 3 séances de sport par semaine dans le but d’améliorer mon cardio et ma force. L’objectif, tout comme le nombre de séances, est au choix, pour chaque semaine. Les exercices proposés se basent sur le poids de l’utilisateur et sur son niveau (obtenu grâce à la première séance) pour créer des séries d’exercices adaptées. Des exercices d’échauffement et d’étirement sont proposés, avec des explications à la hauteur de mes espérances. En ce qui concerne les différents exercices, des vidéos sont à disposition pour une explication de très bonne qualité, détaillant chaque mouvement grâce notamment à des ralentis. Puis, c’est au sportif en devenir de travailler.

Le premier jour, la séance a duré 8 minutes. J’ai eu l’impression d’avoir fait un footing d’une heure. La première semaine de sport Freeletics a été plutôt difficile physiquement. Je dois avouer que je n’ai pas réussi à respecter les différents exercices. Mais cela est pris en compte afin d’adapter les séances par la suite. Dès la deuxième semaine, j’ai noté une nette évolution, notamment en ce qui concerne mon endurance. Je me suis rendu compte que mon corps avait pris le pli. Les échauffements et les étirements proposés par Freeletics m’ont permis d’éviter les courbatures, souvent la cause de mes précédents abandons. Les exercices sont divers et variés, et le temps passé à souffrir est relativement court. A ma grande surprise, j’avais vraiment l’envie de continuer, malgré les difficultés.

J’ai par la suite découvert l’option « RUN », qui est une fonctionnalité permettant de se fixer des objectifs de distance, avec un calcul par GPS. Adieu la course à pied sans savoir ce que l’on a réellement accompli ! Cette option permet de fixer ses propres objectifs et d’avoir un vrai planning d’entrainement, en plus des séances hebdomadaires. La troisième semaine a été une fierté personnelle, puisqu’il s’agit de la première semaine où j’ai réussi à réellement respecter les différents exercices (répétitions et mouvements).

Ces séances sont très rapidement devenues des temps de mon quotidien. Dès le premier mois, les résultats sont là. Le torse, les abdominaux, les jambes se dessinent peu à peu. Et on est moins vite essoufflé.

Je ne peux que recommander cette application, et ce, pour plusieurs raisons.
– L’augmentation rapide de ma masse musculaire.
– L’élimination de mes maux de dos.
– L’amélioration de mon cardio et de mon rythme de vie (du fait d’une plus grande forme).
– La fierté d’avoir surmonté, puis aimé, ce défi.

Au niveau des points négatifs, car il y en a toujours, je peux simplement dire que j’aurais préféré des exercices pouvant être réalisés chez soi, même en appartement. Mais ça, c’est surtout pour mon confort personnel, moi qui n’aime pas être à la vue de tous pendant mes séances. Outre le besoin d’espace, certains exercices sont plutôt compliqués à réaliser chez soi, surtout si l’on habite en appartement et que l’on a des voisins en dessous. Il est effectivement préférable de faire ses séances à l’extérieur. Et puis, et ce sera mes derniers mots, je m’arrange pour rester chez moi, guettant les heures d’absences de mes voisins. J’utilise le présent, parce que l’application restera dans le menu de mon téléphone portable.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos remy salle

A lire aussi

Tour d’Italie : Bob Jungles vainqueur de la 15ème étape

Bob Jungles a remporté hier la 15ème étape du Tour d’Italie. Une étape qui a ...

Lire les articles précédents :
Diden
Diden : Soprano, Alonzo, L.E.C.K, Le Rat Luciano,… sur son album « No Limit »

Comme annoncé, l’album « No Limit » de Diden sort cette semaine !Hormis les feat. ...

Black M conquit le zénith d’Auvergne

C'est dans un Zénith D'Auvergne avec une majorité d'enfants et d'adolescents qui attendaient depuis plus ...

Pour des soins exceptionnels optez pour l’Exfoliant minéral cellulaire de La prairie

Notre peau a régulièrement besoin qu'on la débarrasse de ses peaux mortes, mais elle ne ...

Fermer