Accueil / Culture / Littérature / BD / Ghost – Glénat Comics – Le spectre vengeur sans passé

Ghost – Glénat Comics – Le spectre vengeur sans passé

Les Éditions Glénat Comics nous présentaient, il y a quelques mois, le premier tome de ce « Ghost », une série n’ayant étonnamment pas trouvé son public aux states dans les années 90, sous le label Dark Horse Comics …Avec ce reboot adapté par K.S DeConnick, plus connue pour son « Pretty Deadly », aidée de Chris Sebela , on assiste à un renouvellement de l’histoire initiale prise sous un autre angle, et menée avec plus de suspense et de mystère, illustrée par Ryan Sook et Geraldo Borges, à la manière des comics d’antan, lui donnant tout le charme et l’attrait nécessaire à un « nouveau départ » !

Ghost T1 ©GlénatComics
Ghost T1 ©GlénatComics

Dans le tome 1, on découvrait ce jeune et sexy spectre qu’est « Ghost » alias Elisa Cameron, invoqué par un duo de détectives dans un cimetière de Chicago ! Dotée de pouvoirs paranormaux, elle se mettait en quête de son passé, complètement oublié, et parallèlement, devenait la protectrice de la ville, en défendant ces ouailles de démons infiltrés à de hauts postes de dignitaires !

Ghost T2 ©GlénatComics
Ghost T2 ©GlénatComics

Dans ce tome 2 :

Un couple d’amoureux discute dans le métro, quand soudain, un homme fait irruption dans leur cabine ; il ne lui faut qu’une minute pour se changer en monstre horrible … Mais « Ghost » est là et après des semaines de traque, et un combat épique, elle arrive à terrasser ce « démon » … Mais cette fois-ci, au lieu de la sérénité apaisante et du bonheur de la victoire vengeresse, c’est un sentiment de trouble auquel elle doit faire face … Le corps de cet homme, qui a servi de réceptacle à ce monstre, elle le connaît, mais, comme à son habitude, aucun neurone de son cerveau n’arrive à reconstruire le puzzle de son passé !
Parallèlement, la ville de Chicago est secoué par des meurtres sanguinaires non élucidés ; toujours la même méthodologie, prés d’une quinzaine de victimes, et toujours aucune trace pour les enquêteurs … Le sérial killer que l’on nomme à présent « le boucher de la ville blanche » est intraçable …

K.S DeConnick et C.Sebela continuent leur récit à la manière d’un immense puzzle dont on souhaiterait avoir toutes les pièces d’un coup ! Le suspense et l’angoisse sont toujours omniprésent , avec cette superbe héroïne qui reconstruit petit à petit le cheminement de sa vie passée avec des indices distillés par ces rencontres démoniaques, ses acolytes l’aidant au mieux dans sa quête, et le stress et la noirceur de ce sérial killer énigmatique !
C’est avec un de ces démons que « Ghost » devra composer dans cette partie de l’histoire, et qu’elle scellera un marché des plus étonnants ! Mais, on comptera sur la malice et l’audace de la belle pour arriver à ses fins comme elle le souhaite !

Ghost T2 ©GlénatComics
Ghost T2 ©GlénatComics

On reconnaît toujours la patte bien américaine au niveau des illustrations « Marvel like », des visages bien définis et expressifs, un trait fin et précis ! Les auteurs ont découpés la bd en chapitres, ce qui leur permet de nous ébahir avec originalité, car chacune des planches entières au début de ceux-ci sont faites par des illustrateurs comics venant d’horizons différents !

Avec cette quadruple association d’auteurs, et leur nouvelle vision de l’histoire, « Ghost » trouvera, c’est certain, son public, tant ils exploitent et combinent à merveille, toutes les possibilités que le premier scénario offrait : on se perd, on s’y retrouve, on croit comprendre et puis non, encore l’embrouille totale !! Inutile d’essayer d’imaginer ce qu’il va se passer, au moins on garde la surprise à chaque page  : Alors, tentés ??!!!

« Ghost » aux Éd.Glénat Comics , c’est un mélange de thriller policier et de « comics » surnaturel, avec une héroïne amnésique qui n’est pas au bout de ses surprises, aidée d’un duo d’acolytes et de leurs copines respectives, possédant une touche d’humour ! Le combo parfait pour un bon divertissement !

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Suds à Arles, bilan de ce tremplin musical

Clap de fin pour cette 22ème édition à Arles qui déjà annonce une augmentation du ...

2 commentaires

  1. Merci pour cet article qui en plus de nous renseigner sur l’ambiance de la BD nous explique son histoire, ce qui rend d’autant plus curieux de découvrir l’intérieur de ce petit bijou !

    Sur ce, je m’y met tout de suite 😉

    • Alors il faudra nous dire votre avis sur cette BD également 🙂 merci !

Lire les articles précédents :
Franck CHANE nous propose « les proscrits d’Essénia »

Les Editions Baudelaire ont pour mission de découvrir de nouveaux talents. Elles publient actuellement le ...

Le bricolage facile avec la Power 8 Workshop

Si le bricolage se perfectionne avec l'expérience, il est également nettement plus accessible au grand ...

Cock Robin en concert à Nice au Palais de la Méditerranée

Cock Robin, le groupe mythique des années 80, était en concert à Nice au Palais ...

Fermer