Accueil / Culture / Littérature / BD / Gloria Victis, tome 2, Le prix de la défaite

Gloria Victis, tome 2, Le prix de la défaite

gloria-victis-t2-prix-de-la-defaite-le-lombardLe prix de la défaite est le second tome de Gloria Victis, paru aux éditions Le Lombard, le 30 avril 2015. La série de Juanra Fernandez et Mateo Guerrero continue avec un récit haletant et impitoyable, rythmé par le galop des chevaux…

Aelio est enfant, il est sur un char avec son père, dans la nuit, dans les bois. Son père a les yeux bandés, il tient les rênes, et c’est son fils qui le guide. Mais Aelio semble paniquer, il a peur qu’un malheur leur arrive, il demande à son père de ralentir, d’arrêter, mais son père semble toujours aller plus vite. Ils arrivent bientôt dans une arène, son père, toujours les yeux bandés, prononce une phrase en latin, tandis qu’ils se font doubler par un autre char, qui tombe juste devant eux, malheureusement, ils ne peuvent s’arrêter avant, le choc et la collision sont inévitables. Dans un cri d’horreur Aelio se réveille, il est dans le lit de la femme de son maître, il est devenu son gigolo, et ne peut aller contre les désirs de la vipérine. Il se lève sans faire un bruit, s’habille dans le couloir et va dans la nuit chercher du réconfort auprès de Fabia, il veut lui raconter son cauchemar, et la regarder, l’admirer pour s’apaiser… Ils partent tous les deux de leur côté pour se retrouver à l’écurie, mais Fabia fait une mauvaise rencontre sur son chemin…

gloria-victis-t2-prix-de-la-defaite-le-lombard-extraitLe récit est toujours très bien posé, les évènements et différents faits sont bien mis en avant pour une intrigue toujours aussi prenante et palpitante. La tension est toujours intacte, le lecteur se pose des questions quant à l’avenir amoureux d’Aelo et Fabia, tandis que lui est toujours le gigolo de la maîtresse de Fabia, qui met toujours celle-ci en déroute, pour garder le bel homme pour elle toute seule. Mais le retour à Ilici va dynamiser ce péplum, car les souvenirs, les douleurs, les peurs vont réapparaître, tout comme les mauvaises rencontres. Des choix et obligations vont s’imposer contre le gré du jeune palefrenier, qui va devoir devenir aurige, sous l’insistance de son maître, et les enjeux qui vont avec… Sang, coups bas, manipulations et héroïsmes sont dans cette bande dessinée qui invite étrangement vers un nouvel avenir inattendu ! Le dessin est toujours aussi plaisant, dynamique et fluide, pour de très jolies scènes d’action et de courses.

Le prix de la défaite est un second tome toujours bien mené par les deux auteurs, qui entraîne le lecteur dans un péplum bien construit et haletant, avec des surprises, des rebondissements, des coups bas, et malheureusement du sang…

Vers la chronique du premier tome

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le ciel à l’œil nu mois par mois les plus beaux spectacles en 2017

Le ciel à l’œil nu en 2017 est la quinzième édition de cet ouvrage particulier de ...

Lire les articles précédents :
Garner nous sert un Sirop de Menthe

Après un premier article diffusé en mars dernier, annonçant la sortie du clip, "Champagne et Champignons" GARNER ...

Festival de Cannes : Dheepan et The Assassin

Jeudi, deux films en compétition au festival de Cannes étaient présentés : Dheepan de Jacques ...

Mon cahier de coloriages magiques… très magiques !

Les éditions Larousse proposent, pour les enfants, deux cahiers de coloriages magiques, pour colorier de ...

Fermer