Accueil / Actu du web / Interdit bancaire : Conséquences et solutions ?

Interdit bancaire : Conséquences et solutions ?

Chaque année, la Banque de France révèle que plusieurs dizaines de milliers de personnes se trouvent en difficulté financière et interdit bancaire, découlant ainsi sur des restrictions.

interdit bancaire

En France, lorsque vous émettez un chèque sans provision suffisante sur votre compte, vous serez sujet à ce que l’on nomme l’interdit bancaire. Il s’agit d’une suspension de vos comptes, d’une partie de vos droits et plus important encore, d’un fichage aux registres du Fichier Central des Chèques (FDC) ou au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers). Ce service a pour vocation de centraliser tous les incidents de paiement et ensuite les transmettre à chacun des établissements financiers de France. Ainsi, toutes les banques du pays seront averties des problèmes rencontrés.

Un tel marquage a de nombreuses conséquences qui peuvent s’avérer lourdes à porter au quotidien. Par exemple, les demandes de découvert seront systématiquement rejetées, il ne sera plus possible d’émettre de chèque, ni souscrire à un quelconque crédit (à la consommation par exemple) car les banques ne souhaitent plus prendre le risque de faire confiance à des personnes qui n’ont pas su gérer leurs finances. Toutefois, il convient d’ajouter que certaines banques acceptent de délivrer des crédits pour interdits bancaires si la raison est professionnelle et que le client est en mesure de fournir une présentation sérieuse de son projet. Autrement dit, en cas de difficultés financières, il ne sera tout simplement plus possible de se tourner vers une banque pour trouver une solution à moins d’avoir un projet très sérieux à présenter. Par contre, l’interdit bancaire aura tout de même le droit de déposer des chèques ou du liquide sur son propre compte. Quant au retrait, il dispose toujours de sa carte bancaire, mais la plupart du temps, il lui sera imposé de retirer au guichet et non au distributeur automatique. Ceci peut s’avérer être une contrainte très importante en cas de besoin de liquidité ou de crédit rapide. Ceci étant, l’interdit bancaire n’est pas une fin en soi.

Heureusement, pour pouvoir sortir de cette situation, plusieurs solutions existent. Tout d’abord, il faut aller voir le bénéficiaire du chèque sans provision, régler la somme due par un autre moyen de paiement (demandant bien sûr un reçu qui fera gage du paiement) et récupérer le chèque en question. Une fois ce chèque récupéré, il suffira tout simplement de le restituer à la banque. La deuxième solution consiste à réapprovisionner tout simplement le compte bancaire débité et faire appel au service de la banque pour qu’ils puissent « bloquer » la somme et donc effectuer le paiement. Ainsi, le paiement est garanti et supervisé par le service bancaire directement. Finalement, la personne peut tenter d’appeler sa banque et de lui expliquer la situation afin de procéder à un accord pour la lever de l’interdiction. Cela dépend généralement de la somme et du bénéficiaire dont il est question. Néanmoins, si une décision de justice vient à maintenir cette interdiction alors elle ne prendra fin qu’au bout de 5 ans. De plus, une amende peut être fixée qui peut s’élever jusqu’à 375.000€ selon le préjudice enduré par le bénéficiaire du chèque.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l’actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l’actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l’actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

La carte ou le chèque Cadhoc : le cadeau incontournable !

En panne d’inspiration cadeau pour Noël ou l’anniversaire d’un proche ? Avec le chèque Cadhoc, soyez ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Calogero – Liberté chérie, la réédition

C'est fin novembre 2017, qu'a été réédité le dernier album de Calogero, Liberté chérie, sorti ...

Le harcèlement moral dans la vie privée de Laurent Hincker

Les éditions L'Harmattan présentent un essai important : "Le harcèlement moral dans la vie privée, ...

Dead inside, une enquête oppressante en milieu carcéral

Dead inside est un comics des éditions Delcourt, paru fin octobre 2017, de John Arcudi, ...

Fermer