Accueil / Culture / Littérature / « Journal d’un vampire en pyjama » de Mathias Malzieu

« Journal d’un vampire en pyjama » de Mathias Malzieu

Et dire que j’ai d’abord découvert la plume énigmatique de Mathias Malzieu avec la chanson « Miss Acacia », de loin ma préférée de tout le répertoire de Dionysos. Je n’avais encore jamais lu Mathias Malzieu. Aujourd’hui, je peux le dire : j’avais tort ! Interpellée par le mystérieux titre de son dernier roman « Journal d’un vampire en pyjama », j’ai eu comme qui dirait : une révélation. J’ai fait la connaissance d’un auteur, aussi atypique qu’authentique. Saisie au vol par la plume optimiste d’un Mathias Malzieu qui se raconte – grandement fragilisé par une maladie auto-immune – ce roman m’a complètement subjuguée. Une écriture rythmée par sa soif de vivre, qui nous transporte dans son monde, ce monde où tout s’anime, un monde aussi surprenant qu’émouvant.

Journal d'un vampire en pyjama de Mathias Malzieu
« Journal d’un vampire en pyjama » aux Éditions ALBIN MICHEL

L’univers de Mathias Malzieu est à nulle autre pareille : empreint de poésie, un poil féerique, fragile et éternellement enthousiaste. Il nous embarque complètement dans son combat contre la maladie. Cette maladie qui accapare sa vie et hante ses nuits. Une situation tristement réaliste, dans un univers joyeusement fantasmagorique.

C’est d’ailleurs surprenant de voir à quel point ces deux mondes réussissent à cohabiter ensemble. Mathias est malade, mais il a une botte secrète, Mathias est un vampire. Et comme tout vampire, il règne en maître dans cet univers hospitalier, parmi les nymphirmières et autres nouveaux objets, qui prennent vie et font désormais partie intégrante de son quotidien. Les gens virevoltent autour de lui, alors qu’il se trouve là, impuissant. Il s’imagine un monde, où l’équipe hospitalière aurait une place de choix. Ces gens à qui il doit tout. Sa façon à lui de se sentir vivant ? Se réfugier dans son imaginaire, encore et plus que jamais.

L’auteur n’a aucun mal à nous embarquer dans ce roman. Pourtant, sa vie ne tient qu’à un fil. J’ai été très touchée par cette pudeur qui le caractérise. La description de ce qu’il vit, de ce qu’il ressent est d’une authenticité incomparable. Sa bulle est son échappatoire. Il s’en amuse pour tenter de dédramatiser cette situation qui le rapproche un peu plus de la mort et l’éloigne un peu plus de la vie. Mathias Malzieu est éloquent d’optimisme. C’est seulement à partir du chapitre « la greffe », que l’on entrevoit sa peur, que son angoisse est vraiment palpable. Un chapitre haletant et touchant à la fois.

« Journal d’un vampire en pyjama » est avant tout une déclaration d’amour à la vie. Mathias Malzieu est là, plus fort, plus que jamais prêt à nous proposer d’autres belles histoires, dont lui seul détient le secret. Une chose est sûre… Je serai au rendez-vous !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Laëtitia

Passionnée d'écriture et éternelle curieuse, j'aurai plaisir à partager avec vous, mon avis sur les dernières tendances en musique, littérature, mode/beauté et divers autres sujets de la vie quotidienne. Ayant à cœur de mettre en avant ma région, je n’hésiterai pas à vous informer des dernières sorties et spectacles à ne surtout pas manquer en Auvergne !

A lire aussi

We are the 90’s, un recueil de souvenirs tout en musique !

We are the 90’s est un album où une vingtaine d’auteurs de bande dessinée font revivre à ...

Lire les articles précédents :
Oliver Twist – la comédie musicale

« Oliver Twist, le Musical » est une création inédite et revisite le chef-d’œuvre de Charles Dickens en comédie ...

Recherche d'un jeune homme de 16 ans
Disparition : Antoine Z (16 ans) recherché à Clarensac

Que se passe t'il dans le Gard avec en moins d'un an deux mystérieuses disparitions ...

Les 30 ans de carrière de Bruno Roblès au Comédia

Il était à l'antenne ce matin comme tous les matins et pourtant Bruno Roblès aura ...

Fermer