Accueil / Culture / Les Journées Européennes du Patrimoine : Le Théâtre des Salins à Martigues

Les Journées Européennes du Patrimoine : Le Théâtre des Salins à Martigues

JEP_RVB_VIGNETTEGrâce aux Journées Européennes du Patrimoine 2015, nous avons pu visiter le Théâtre des Salins à Martigues.

Dimanche matin, 11 heures, nous sommes presque une vingtaine et il est temps de découvrir notre théâtre Martégal. Guidés par Roland Rondini (chargé des relations publiques) nous allons monter, descendre, aller à droite, à gauche, et ainsi explorer les moindres recoins de ce lieu dont la magie nous englobe lors de chaque représentation.

Inauguré le 20 janvier 1995, ce bâtiment se compose d’une salle de spectacle de 600 places avec une scène de 400 m², un proscenium (partie du théâtre comprenant la scène et l’avant-scène) et une fosse d’orchestre pouvant accueillir 65 musiciens. L’auditorium de 180 places permettant des représentations plus intimiste est surnommé « le bout de la nuit » (un nom qui est déjà une promesse), une librairie-boutique spécialisée dans les arts de la scène, une galerie d’exposition de 120 m² et un restaurant-salon de thé complète l’ensemble de l’espace accueillant le public.

20150920-THEATRE-SALINS-007Xavier Fabre, Marino Narpozzi et Vincent Speller ont voulu, en tant qu’architectes, nous offrir un lieu qui reprenait les codes du théâtre italien. Ainsi nous retrouvons le grand escalier recouvert d’un tapis rouge, les dorures, les promenoirs et même les loges grillagées que nous pouvons voir de chaque côté de l’avant-scène. Celles-ci permettaient aux veuves, n’ayant plus le droit au moindre divertissement du fait de leur condition, d’être spectatrices de la pièce en toute discrétion. Une époque révolue depuis longtemps et à Martigues, ce ne sont plus que des locaux techniques bien sûr.

20150920-THEATRE-SALINS-037Mais passons les quelques marches marquant la frontière entre ces deux mondes, l’illusion de la scène face à la réalité des fauteuils rouges. Nous voici de l’autre côté, un espace immense fait de cintres, de machineries, de câbles et de poulies puis nous pénétrons dans la partie  réservée aux artistes et techniciens, les loges, le foyer, le dessous de scène et la fosse…

Nous n’avons pas vu le temps passé, il faut dire que Monsieur Rondini a su faire vivre son théâtre pour nous, nous donner l’envie de revenir. Ce que nous ferons d’ailleurs dès le 10 octobre 2015 car le Théâtre des Salins fêtera ses 20 années d’existence ce jour-là.

20150920-THEATRE-SALINS-033

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Nathalie BH

A lire aussi

Les coffrets d’apprentissage Montessori des éditions Gründ

Mes lettres à toucher Montessori et Mes chiffres à toucher Montessori sont deux coffrets à emporter ...

Lire les articles précédents :
L’Indice des Prix du Football – La France se classe 7ème

Combien doit dépenser en moyenne un supporter pour vivre à fond sa passion ? C’est ce ...

Monuments de France et La musique : deux nouveaux concentrés !

La collection Les concentrés, des éditions Nathan s’agrémente de deux nouveaux ouvrages, Monuments de France ...

Prizoners le live : un jeu d’évasion géant !

PRIZONERS LE LIVE ! L'ESCAPE GAME GÉANT LES 30,31 OCTOBRE ET 1er NOVEMBRE   Les ...

Fermer