Accueil / Culture / Littérature / BD / Les jours heureux : Suite et fin d’une partie de l’histoire Belge

Les jours heureux : Suite et fin d’une partie de l’histoire Belge

Warnauts et Raives ont retracé en quatre opus, une période longue et difficile de l’histoire du peuple belge, de l’avant-guerre (II ème) à l’après-guerre, en nous immergeant dans les vies de différents personnages !
Avec « Les jours heureux », ils clôturent cette fresque historique sur fond « social » par ce diptyque paru aux Éditions Le Lombard, le 2 Septembre .

Les jours heureux T2 © Le Lombard
Les jours heureux T2 © Le Lombard

Le décor :

Les expatriés Belges, qui faisaient commerce de coton au Nigéria, sont obligés de quitter le Congo suite à une rébellion houleuse des « locaux » : incendies des plantations, pillages, ils avancent en saccageant tout sur leur passage, forçant les « colonisateurs » à se replier vers le terrain d’aviation pour fuir … dans ce tumulte, on retrouve Thomas, inquiet pour Hortense et Barnabé, fonçant vers la plantation … mais il est trop tard ; alors qu’Hortense l’accueille avec des reproches, des hommes armés de sabres et de fusils apparaissent sur le seuil de la porte ! Hortense est sauvagement assassinée, tandis que Thomas est laissé pour mort après avoir été obligé d’assister au supplice de sa belle … Remis sur pied, il décide de se venger et de partir pister les assassins de sa dulcinée.

A Bruxelles, François craint que Thomas ne soit en mauvaise posture bien qu’il le connaisse débrouillard … On dépêche un homme de la CIA, déjà sur place, pour tenter de retrouver et d’aider Thomas … Dans sa discussion, François soulève alors le problème des grévistes qui s’opposent à la loi unique …

On retrouve également Nina à Berlin Est, où elle continue à fréquenter Wim, un homme marié, et se retrouve enceinte, et en concubinage avec Bénédicte …

Puis à Liège, c’est Bernadette qui a du mal à accepter  la réaction des parents d’Antoine au sujet de sa « couleur » et leur mariage … Elle aimerait également pouvoir retrouver son père, Thomas, au plus tôt …

Les jours heureux T2 est ©Le Lombard
Les jours heureux T2 est ©Le Lombard

« Les jours heureux«  est définitivement un vrai « feuilleton dramatique » saupoudré d’histoire : une bd qui met en scène des réalités relationnelles que l’on cachaient en ces temps tourmentées : adultère, mariage inter-racial des colonisateurs, relations mixtes entrainant une certaine animosité auprès de toutes les « bonnes gens » … le tout agrémenté de tous les changements politiques de l’époque : l’émergence des deux Allemagne, les violentes manifestations à Paris pour la paix en Algérie …
Warnauts et Raives ont décidé de nous plonger dans l’histoire en nous faisant « vivre » toute cette période où l’on attendaient, après avoir vu passer la deuxième guerre mondiale, des « jours heureux », plus sereins, un renouveau qui n’est définitivement jamais arrivé … Au travers de la vie des différents protagonistes, que l’on a suivi depuis le début de cette « fresque historique», on a appris un peu plus petit à petit sur l’évolution de chaque vies et on s’est passionnés pour ces êtres et leurs parcours difficiles !!

Les jours heureux T2 ext © Le Lombard
Les jours heureux T2 ext © Le Lombard

Le graphisme et la colorisation sont toujours d’une exactitude sans pareille, que ce soit pour les différents lieux, une BD bien renseignée, que pour les personnages réalistes, en symbiose totale avec l’ambiance des années décrites.

Une série aux Éditions Le Lombard, qui restera un bon support d’apprentissage pour les lecteurs en quête de connaissance historique, mais aussi pour ceux qui aimeront s’attacher et suivre le déroulement et les drames qui construisent le récit depuis « Les Temps nouveaux» à « L’après-guerre », en finissant en beauté par « Les jours heureux ». En souhaitant que les auteurs décident, qui sait?, de poursuivre encore la série pour quelques années de plus !

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Villeneuve-lez-avignon a fêté l’architecture à « La Chartreuse » (6ème édition)

La sixième édition « L’architecture en fête » s’est déroulée dans le lieu historique de « La Chartreuse », ...

Lire les articles précédents :
Aixam, la voiture sans permis est devenue incontournable

   Aixam, la voiture sans permis est devenue un incontournable pour plus de mobilité et ...

La brigade des poussins, la nouvelle série Nathan !

La brigade des poussins est une nouvelle série humoristique et décalée, des éditions Nathan, qui ...

Sept héros, le quatrième tome de la troisième saison

Sept héros vient compléter la célèbre collection des éditions Delcourt, 7. Une nouvelle bande dessinée ...

Fermer