Accueil / Loisirs / Décoration / La tendance de l’origami

La tendance de l’origami

origami-chanel-haute-couture-0De nombreux artistes, designers et autres esprits créatifs se sont épris de l’art Japonais du pliage en papier pour exprimer leurs œuvres. L’avantage de cette technique se trouve justement dans l’infime et inépuisable réalisation de forme, taille et couleur diverses.

Cette saison par exemple, le couturier Karl Lagerfeld a utilisé la technique de l’origami pour créer la scénographie de son défilé Chanel de haute couture. En effet, il a décidé de réaliser un jardin enchanté de plantes tropicales entièrement faites de papier, qui s’épanouissent et s’ouvrent à la floraison le temps d’une chanson.

Ses invités ont tout d’abord découvert un jardin blanc monochrome qui petit à petit a dévoilé un arc en ciel de couleur représentant à la fois la gaieté du printemps mais également sa collection printemps été de l’année prochaine. Ce spectacle à la fois ludique et coloré traduit sa ligne de vêtements où les couleurs, les broderies et les fleurs en sont les protagonistes.

.

Un second couturier cette fois japonais s’est également inspiré de l’origami pour créer sa collection. Il s’agit de Junya Watanabe dont les vêtements et chapeaux volumineux ont été dessinés et conçus tels que des sculptures d’art. La présentation de sa collection automne hiver 2015 à Paris se traduit en effet par des formes en trois dimensions, pliés, en présentant premièrement des structures en forme de pyramides connectés les unes aux autres. Puis, plus le défilé approché vers la fin, plus les formes devenaient davantage exagérés et hautes. Pour créer les mailles de ses robes, Junya Watanabe a repris l’idée des ruches d’abeilles en empilant les uns sur les autres des bandes de tissus cousues à intervalles décalés. Un spectacle pour les yeux et une inspiration pour les créateurs émergents.

Cependant l’origami n’a pas inspiré seulement les créateurs de mode. A Vancouver, sur la côte ouest du Canada, une tour dite « Origami » proposé par cadillac Fairview et conçu par Adrian Smith et Gordon Gill Architecture, se définit par des plans angulaires de verres et d’acier haute de 26 étages. La construction devrait se terminer en 2018.

Enfin, un escalier recouvert de 30,000 origamis de couleurs et formes différentes à Angers, sur les marches de la montée Saint Maurice, a fait l’œuvre de nombreux articles sur le net. La créatrice est l’artiste Mademoiselle Maurice qui a décidé de recréer la faune et la flore vis ses petits pliages disposer par milliers sur les marches de la cathédrale. Une idée haute en couleur répétée dans les villes de Paris, Marseille, Lyon, mais également en Belgique, au Vietnam, au Brésil et à Singapour.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Villeneuve-lez-avignon a fêté l’architecture à « La Chartreuse » (6ème édition)

La sixième édition « L’architecture en fête » s’est déroulée dans le lieu historique de « La Chartreuse », ...

Lire les articles précédents :
Expo 100 portraits de l’exil au Musée d’histoire de Marseille

Le Musée d'Histoire de Marseille s'associe à la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens ...

Tru Face Essence Ultra de Nu Skin, LE sérum anti-âge

Vous avez testé des tonnes de produits anti âge et aucun n'a tenu sa promesse ...

Des parfums printaniers pour Le comptoir du bain

Le comptoir du bain, marque française, invite à retrouver dans ses produits le savoir-faire des ...

Fermer