Accueil / Culture / Littérature / BD / L’affaire Charles Dexter Ward I.N.J CULBARD d’aprés H.P LOVECRAFT

L’affaire Charles Dexter Ward I.N.J CULBARD d’aprés H.P LOVECRAFT

De Breccia à Andréas, de Mike Mignola à Alan Moore, ce n’est pas la première fois que l’univers d’Howard Philip Lovecraft inspire les auteurs de bande dessinée. Œuvre posthume et un des rares romans de son auteur, L’AFFAIRE CHARLES DEXTER WARD nous conte l’histoire d’un jeune homme de bonne famille sombrant dans la folie au fur et à mesure que sa quête le mène sur les traces de l’inquiétant Joseph Curwen, homme au passé sulfureux ayant vécu quelques siècles plus tôt, et qui aurait consacrer sa vie à des activités scandaleuses et des expériences macabres sur fond de profanations de sépultures et de sorcellerie.

Incontournable de la littérature fantastique, ce court roman se voit ici adapté en bande dessinée par I.N.J Culbard qui n’en est pas à sa première transposition littéraire puis qu’en plus d’avoir déjà adapté Lovecraft, il a aussi travaillé à plusieurs reprises sur des œuvres de Conan Doyle. On est en droit de se méfier d’une adaptation d’un auteur dont l’esprit de l’œuvre est résumé souvent hâtivement au fameux qualificatif d’ « indicible », on pouvait aussi se demander comment allait procéder Culbard pour mettre en image un texte avare en dialogue et entrecoupé d’extraits d’articles et de lettres. Par ailleurs, passant de Conan Doyle à Lovecraft, Culbard n’a pas modifié son style graphique, qu’on rapprochera de la ligne claire franco-belge, classicisme assumé et influence pleinement revendiquée par l’auteur.

Mais alors que le clair-obscur d’Andréas et le noir et blanc torturé de Breccia semblaient couler de source pour évoquer un monde soumis aux forces obscures et aux puissances souterraines, le classicisme stylisé de Culbard surprend. De fait, Culbard aborde l’univers de Lovecraft par son versant le plus réaliste et s’avère par ailleurs bien moins convaincant dans l’évocation de l’horreur et l’innommable. En fait, l’intrigue se déroule telle une enquête assez classique et Culbard, tant dans la narration que dans le découpage, se donne du mal pour fluidifier un récit parfois bavard et explicatif. Pour autant, on peut se laisser prendre au suspense distillé par cette énigme teintée de surnaturel mais le trouble que l’on pouvait espérer du puzzle mental suggéré par la belle couverture est un peu aux abonnés absents.

 

L’AFFAIRE CHARLES DEXTER WARD – aux éditions AKILEOS déjà disponible

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Carré des Ecrivains au Centre Bourse à Marseille

Grosse affluence samedi 18 novembre 2017 pour la 26ème édition du Carré des Ecrivains au ...

Lire les articles précédents :
Bars en Trans 06/07/08 Décembre à Rennes

Du 6 au 8 décembre 2012, la crème de la scène française investit à nouveau ...

New Super Mario Bros , sur console Wii U

La toute première aventure de Mario sur la nouvelle console Wii U, New Super Mario ...

Nintendo présente : La Nouvelle Maison du Style

Révélez votre sens du style grâce à Nintendo présente : La Nouvelle Maison du Style. ...

Fermer