Accueil / Culture / Lanterns of April et Lanterns of May des Andromakers

Lanterns of April et Lanterns of May des Andromakers

Andromakers Lanters of April
Andromakers Lanters of April

Un cadeau original pour Noël : une ballade de printemps au sein de sons novateurs…Avec les Andromakers

C’est en 2010 que Nadège et Lucille dans la vie civile sortent leur premier EP Golden hour  sous leur nom de scène  Les Andromakers. Nées à Aix-en-Provence, ces demoiselles à la voix suave emmènent leurs auditeurs dans un univers onirique aux tons délicieusement electro-pop-rock. Elles nous proposent cette fois-ci, un peu en avance sur le calendrier, une ballade de printemps en deux temps, avec un dyptique intitulé Lanters of April pour l’un (Ecouter Lanterns of April sur Deezer) et Lanters of May (Lanterns of May sur Deezer) pour le second. Classée dans la catégorie « indie » ou musique indépendante, facilement qualifiée également de musique d’avant-gardiste, qui se distribue généralement en dehors des circuits traditionnels, le groupe se fait connaître surtout via internet, incontournable outil de promotion de nos jours et en tournant. Une grande tournée automnale les a amenées entre autres lieux, au festival Marsatac de Marseille-Nîmes en septembre, à la Maroquinerie de Paris, au mois d’octobre. Hier soir, elles se produisaient sur la scène du festival Tour du pays d’Aix, avant de finir doucement l’année au Lido de Lausanne, les 21 et 22 décembre prochains.

Des émotions de l’ordre de la nostalgie, des moment de rêve, un monde fantastique, le premier opus du dyptique des Andromakers nous livre un univers qui en dit long sur sa richesse. Des sons qui s’apparentent à la dance, la new-wave, l’electro-pop ou la musique pop-rock. Les airs sont facilement envoûtants. Certains vous colleront à la peau toute la journée, autant le savoir tout de suite ! Ce sera probablement le cas notamment pour le titre « Dragonfly ». Pour les fans de musique indépendante, il ne manquera pas de vous rappeler le groupe britannique Lotus Eaters, dont le succès le plus retentissant fut le titre « It hurts-there must be a taste of murder in it » dans les années 80, (que c’est bon de se souvenir!) ou encore sur le deuxième opus, le titre « Queen of the Land », véritablement ensorceleur. En tout, les deux opus réuniront 8 titres (dont 4 remix) qu’il sera agréable de découvrir et qui sont agréables à écouter. Oui, il est vrai, le groupe offre ici un travail exclusivement en anglais ! Et alors, pourrait-on dire ? En effet, sans dénigrer leur langue maternelle dans laquelle elles travaillent parfois, Les Andromakers avouent cependant à que le recours à la langue anglaise constitue une évidente harmonie avec leurs arrangements, d’où son importance.

Prochaines dates du groupe, voir leur : Page Facebook des Andromakers


www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Pinceau Magique – Les engins et Bébés animaux

Les engins et Bébés animaux sont les deux nouveaux ouvrages de la collection Pinceau Magique, ...

Lire les articles précédents :
Vaincre le handicap

Le handicap, tout le monde en parle, les médecins, les spécialistes … Tout le monde ...

Blue Exorcist- Le film, en Blu-Ray et DVD chez Kazé !

Nous vous présentons aujourd’hui une des dernières nouveautés disponibles en Blu-Ray (simple et collector) et ...

Incontournable : JFK 1963-2013

L'exposition rend hommage à John Fitzgerald Kennedy, dont la personne  fascine tant dans le monde entier et ...

Fermer