Accueil / Culture / Littérature / L’avocation et De l’avocation à l’avocature de Aurore Boyard

L’avocation et De l’avocation à l’avocature de Aurore Boyard

Doublé gagnant pour Aurore Boyard qui présente chez Fortuna Editions deux romans pour faire découvrir son métier d’avocate : L’avocation et De l’avocation à l’avocature.

l'avocation
l’avocation

Le pitch de L’avocation :
Léa, jeune femme de 28 ans, prête serment devant la Cour d’Appel de Paris. C’est la consécration, elle est avocate. Mais ce métier qu’elle pensait connaître, va lui réserver de nombreuses surprises, à commencer par ses rapports avec les Confrères, son « patron » le beau Charles Kassandre mais également les juges et policiers qui font tous partie d’un monde judiciaire parfois dérourant et inattendu.

En exerçant sa profession avec toute la fougue et l’ardeur de sa jeunesse, Léa va se trouver confrontée à de nombreuses difficutés qui vont l’amener à s’interroger. A t’elle vraiment la vocation ?

de l'avocation à l'avocature
de l’avocation à l’avocature

Le pitch de De l’avocation à l’avocature :
Après sa première année d’intégration au barreau, Léa pensait qu’une certaine forme de routine s’installerait. Quelle erreur! La vie des  avocats est loin d’être un long fleuve tranquille surtout lorsque l’on fréquente assidûment un policier, que l’on a un procès d’assises à préparer en sus des audiences habituelles à plaider, et que les rapports avec les avocats associés du Cabinet prennent une tournure inattendue…

Léa va se retrouver prise dans un tourbillon d’évènements qu’elle va tenter de gérer. Mais peut-on vraiment tout maitriser sous prétexte que l’on est avocat et que l’on est censé avoir réponse à tout ?

Mon avis de lectrice :
Tout ce que je connaissais de l’univers judiciaire, c’est la série The Good Wife et mon passage éclair devant les juge des affaires familiales pour mon divorce ! Autant dire que ces deux romans sont non seulement une découverte mais aussi  une véritable plongée dans un monde passionnant, qui a ses propres codes, son propre langage, ses propres lois.

Les deux livres de Maitre Aurore Boyard : L’avocation et De l’avocation à l’avocature sont à apréhender à deux niveaux. Grâce aux nombreuses informations sur les modes opératoires inhérents aux métiers de la justice, on peut considérer ces deux livres comme des ouvrages de vulgarisation sur un univers qui constitue un monde à soi. Mais l’intérêt majeur vient aussi du fait que ce sont des romans, avec des personnages auxquels on s’attache, qu’on voit évoluer dans leur vie quotidienne avec leurs histoires, leur cheminement intérieur et leurs vies intimes et professionnelles.

On se laisse prendre par la densité de la narration qui comporte de nombreux rebondissements et clins d’oeil humoristiques. Le personnage principal Léa pourrait être notre meilleure amie, et ce fort capital sympathie rend ces deux romans absolument savoureux à la lecture.
Le style est direct, rythmé, rapide, à l’image du tourbillon dans lequel est entraîné Léa qui découvre presque en même temps que nous la vie trépidante d’une avocate débutante, laissant peu de place pour la méditation et la contemplation !
Pour tout public, et pourquoi pas à offrir à son ado en pleine orientation, pour faire naître une vocation…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée des éditions Glénat, parue début février 2017. ...

Lire les articles précédents :
Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes

Nicolas Fougerousse nous propose son premier roman intitulé Celle qui écrivait des poèmes au sommet ...

triby, le haut-parleur connecté pour toute la famille

Je ne suis pas peu fière de vous présenter mon coup de cœur high-tech de ...

Frédéric Clémentz publie son premier roman « LE SERMENT DU PASSEUR ».

Frédéric Clémentz né en 1981 à Rustenhart en Alsace, a quitté son travail d’ingénieur dans ...

Fermer