Accueil / Culture / Littérature / BD / Le crime qui est le tien

Le crime qui est le tien

La collection Ligne noire, des éditions Dargaud, se complète avec ce nouveau one shot, Le crime qui est le tien, paru le 2 octobre 2015, un polar bien posé, aux multiples fausses pistes et apparences, de Zidrou et Philippe Berthet.

le-crime-qui-est-le-tien-dargaudA Dubbo City, en Australie, dans un bled bien calme, sous la chaleur, alors que Noël est dans deux jours, un homme est sur le point de mourir, il est le narrateur de cette histoire. Il s’adresse à son frère et avoue qu’il ne veut pas partir bêtement à cause d’un cancer, avant de partir il veut lâcher quelque chose, du balèze, pour faire suer le peuple, et ainsi qu’on se souvienne de lui… Dans le bled, le shérif discute avec le révérend, Ikke Hopper a confessé quelque chose au révérend, afin de partir l’âme en paix, mais cela fait 27 ans que le shérif poursuit un innocent ! Non si loin de là, un homme veille sur son troupeau de mouton, il abat un prédateur qui rôdait trop proche de ses bêtes. En rentrant chez lui, l’homme, Thomas Wentworth, a de la visite. Friday et son fils arrivent à temps pour apporter du tabac, mais également des conserves, du gaz, de la bière, tout le ravitaillement nécessaire. Friday apporte également quelques coupons de presse, où il a cru reconnaître Thomas Wentworth, ou plutôt Greg Hopper…

le-crime-qui-est-le-tien-dargaud-extraitSur son lit de mort Ikke Hopper a confessé le crime de sa belle-sœur, la femme de son frère qui a fui pendant 27 ans. Greg Hopper sort alors de l’ombre pour revenir dans le petit bled tranquille de Dubbo City. Mais les apparences sont trompeuses, Greg n’en veut pas à son frère, il cherche des réponses, le fantôme de sa femme aussi… Quant à Ikke Hopper, le narrateur, il sème lui aussi le doute dans l’esprit du lecteur. Le récit est très bien posé, il est défini et découpé, pour amener petit à petit le lecteur vers la vérité, tout en pensant avant vers de fausses pistes et de véritables doutes, quant à la culpabilité des deux frères… Sans grands rebondissements, ni même d’action, l’intrigue inquiétante et prenante, suffit pour entrainer facilement le lecteur au dénouement final surprenant et limpide. Le dessin est plaisant, simple, avec un style rétro, il est efficace pour cette intrigue, ce polar douloureux, à la mécanique diabolique.

Le crime qui est le tien est une bande dessinée posée, au scénario astucieux, qui invite à découvrir la véritable histoire du meurtre d’une femme, le tourment d’un homme, les secrets d’une famille déchirée, les rancœurs d’un frère…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Origine, le nouveau thriller de Dan Brown

Dan Brown est l’auteur de plusieurs best-sellers, dont The Da Vinci Code (2003) et Inferno ...

Lire les articles précédents :
On rigole un peu avec «Les petites fraises» aux éditions Kurokawa

Haaaa !!! Un vent de fraicheur, d’humour bien « girly » et de « kawaÏtude ...

Une vision « Shonen » : Les Misérables aux éditions Kurokawa

Vous n’avez jamais lu ou vous ne connaissez pas ce grand classique de littérature française ...

GLOSSYBOX « La Gourmande » : Octobre 2015

Quelle belle surprise dans ma boîte mail, cette semaine ! GLOSSYBOX qui m’informe que j’ai le ...

Fermer