Accueil / Culture / Le Domaine de Chaumont-sur-Loire (37): le mariage de l’art contemporain et de la nature

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire (37): le mariage de l’art contemporain et de la nature

Domaine de Chaumont-sur-Loire, © Anne Patault
Domaine de Chaumont-sur-Loire, © Anne Patault

Les Châteaux de la Loire sont l’une des étapes incontournables du tourisme en France ; Chambord, Chenonceau ou encore Cheverny pour n’en citer que quelques-uns parmi les plus célèbres. Tous essaient d’attirer le plus grand nombre de visiteurs et jouent tour à tour la carte historique, celle du terroir ou encore de la gastronomie.

Le cas du Domaine de Chaumont-sur-Loire près d’Amboise est un peu particulier. En 1992 y était inauguré le premier Festival International des Jardins. Un festival qui se voulait  la vitrine de la création paysagère contemporaine, et pas uniquement celle du traditionnel jardin « à la Française ». Plus de 500 créations plus tard, le Festival International des Jardins de Chaumont est devenu le rendez-vous obligé de l’« art paysager » sous toutes ses formes. Une aire de jeu remarquable pour les paysagistes, scénographes, jardiniers, artistes ou architectes de tous horizons.

 

"Le pollen exubérant"
« Le pollen exubérant »

Cette année, le thème du Festival est « Jardins d’avenir, ou l’art de la biodiversité heureuse ». Au total ce sont 30 jardins très différents que le visiteur est amené à découvrir. Tour à tour poétique, ludique, avant-gardiste ou plus traditionnel, allégoriques ou futuriste, parfois inquiétant voir choquant, ces jardins ne laissent personne insensible. Ils permettent à chacun de s’interroger sur l’avenir de la nature et sa disparition éventuelle telle que nous la connaissons aujourd’hui. A une approche péremptoire, les Jardins de Chaumont préfère une approche sensible et artistique. Et le pari est réussi car chacun peut y trouver au milieu de cette offre foisonnante et colorée le jardin qu’il préfère.

Mais à Chaumont l’art n’est pas que dans les jardins. Il est également dans le parc, le château et ses dépendances. Un véritable Centre d’Arts et de Nature qui propose au public de découvrir l’art contemporain d’un autre œil. Dans le parc, des installations monumentales comme les cabanes de Tadashi Kawamata permettent une autre lecture du paysage. Les sculptures en marbre d’Anne et Patrick Poirier invitent plutôt à l’introspection, la réflexion. Quant à « L’arbre aux échelles » de François Méchain, il est une invitation à quitter la terre pour regarder le monde d’un autre point de vue.

Les écuries du Domaine ont été investies par les sphères de Dominique Bailly, le « Tapis de lavande » d’Herman de Vries et la « Spirale Végétale » de Patrick Blanc, célèbre dans le monde entier aujourd’hui grâce à ses murs végétalisés.

La photographie est également parfaitement représentée à Chaumont avec le travail de Menfred Menz dont les clichés de célèbres monuments sont retravaillés pour ne laisser apparaître que les arbres et les jardins qui les entourent. Ce qui d’habitude est presque invisible devient éclatant. Hélène Schmitz et Gilbert Fastenaekens proposent deux visions bien différentes d’une nature parfois obscure et cruelle, ou bien délaissée puis abandonnée par l’homme.

 

"Toi(t) à terre"
« Toi(t) à terre »

Le château de Chaumont-sur-Loire ne décevra pas non plus les visiteurs venus chercher un peu d’histoire de France car ses nombreuses salles permettent un voyage de Louis XII à la Belle Epoque. Ses salles magnifiques servent également de cadre aux artistes qui les investissent, comme Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger dont le potage surréaliste, servi dans la salle à manger du château, évolue au fil des jours allant jusqu’à déborder de l’assiette.

"Manier avec précaution"
« Manier avec précaution »

L’une des expositions les plus remarquables est sans doute celle de Sarkis dont la série de vitraux « Ailleurs Ici » occupent les chambres de bonnes du château que le public peut visiter ici pour la première fois. L’artiste n’a rien touché aux objets qui étaient présents dans ces pièces et pourtant le « spectateur » a l’impression d’une véritable mise en scène tant le dialogue entre les vitraux suspendus devant les fenêtres et le mobilier est fort. Chaque pièce est un véritable « cabinet de curiosité », presque une « œuvre d’art totale ». La trentaine de vitraux exposés ne constituent que la première partie d’une commande que la Domaine de Chaumont-sur-Loire a faite auprès de l’artiste. Les quelques quarante autres seront livrés au fur et à mesure, jusqu’en 2014. Dès le 7 septembre et jusqu’à la fin du mois, le public est invité à découvrir in-situ le travail des maîtres verriers qui oeuvrent pour l’artiste.

Sarkis, "Ailleurs Ici"
Sarkis, « Ailleurs Ici »

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire, sous l’impulsion de sa directrice Chantal Colleu-Dumond, offre aux yeux de chacun un vaste panorama des arts contemporains sous toutes leurs formes, comme pour démontrer s’il est besoin que l’art contemporain n’est pas uniquement destiné à une élite mais peut-être apprécié par tous au-delà de l’espace parfois exigu des galeries. A Chaumont-sur-Loire, l’art est partout, de la cime des arbres au sous-sol du château.

Festival des Jardins : du 22 avril au 16 octobre 2011

Centre d’Arts et de Nature : ouvert toute l’année

 

 

plus d’informations sur : http://www.domaine-chaumont.fr/

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Grandvalira, le paradis du ski en Andorre

Andorre, petite principauté coincée entre la France et l’Espagne, est réputée pour son shopping attractif ...

Un commentaire

  1. cet article représentant tout a faire le milieu de Chaumont – nous suivons vos émissions sur Canal 42
    un vrai régal – de ce fait nous allons passer la journée du 14 juin à Chaumont –
    merci encore de nous faire rêver

Lire les articles précédents :
Le Dernier Week-End bientôt en salles

Le Dernier Week-End est un film réalisé par Ali Borgini. Le Dernier Week End se ...

Johnny Hallyday « avec vous »

Johnny Hallyday sera de retour sur scène "avec vous " à l'occasion d'une tournée . ...

N’ayons pas peur des Grecs.

Si les médias de l'actualité sportive portent en ce moment beaucoup d'attention sur la coupe ...

Fermer